Partagez|

« Du chaos naît une étoile. » [Liz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Selwyn L. DarkHell

Elève de 7ème année - Serpentard

Humeur : Brisé & Lunatique


MessageSujet: « Du chaos naît une étoile. » [Liz] Mar 12 Juin - 23:02

Par une belle nuit étoilée, un jeune serpent attendait appuyé contre un mur de la tour d'astronomie. Le regard perdu dans les étoiles, et la tête ailleurs, le jeune serpent attendait la jeune femme à qui il avait donné rendez vous. Il espérait que la jeune femme ne lui poserait pas un lapin et qu'elle viendrait à se rendez vous. La situation aurait pu être très romantique, un beau jeune homme, une magnifique jeune femme, un ciel étoilée, et un rendez vous à minuit au sommet de la tour d'astronomie. Oui, la situation aurait pu être romantique, seulement il ne s'agissait pas d'un rendez vous amoureux, mais plutôt d'un rendez vous entre amis. Selwyn avait décidé qu'il était grand temps de parler à Elizabeth et de lui révéler ce qui avait changer sa vie le jour de ses dix-sept ans. Il s'était rendu compte que la jeune femme avait remarqué qu'il n'était pas dans son état normal, il avait parfaitement compris les perches qu'elle lui avait tendu pour qu'il lui parle, même si il avait fait comme si il ne comprenait pas. Il avait envoyé un hibou à Elizabeth pour lui donner rendez vous au sommet de la tour d'astronomie à minuit. Il avait fait ça le plus discrètement possible et n'avait même pas signé sa lettre de peur qu'elle tombe entre de mauvaises mains, après tout il n'était pas normal de donner rendez vous à un professeur, mais Elizabeth était une amie très chère à ses yeux.

Ma chère petite vipère,

J'aimerais te parler de quelque chose d'important, mais pour cela je dois te voir seule.
Pourrais-tu me rejoindre ce soir à minuit au sommet de ta chère tour ?
Je t'y attendrais, en espérant te voir.


S.


Il attendait à présent l'arrivée de son amie tout en réfléchissant à la manière de lui annoncer ce qu'il avait à lui dire. Il voulait lui avouer ce qui c'était passé ce fameux 19 décembre lorsque son père était mort. Il voulait également lui parler d'une idée qui lui était venue il y a peu de temps et qui concernerait les enfants ayant comme aspiration de rejoindre le rang des mangemorts. Mais ce projet n'était que secondaire, il devait en priorité lui avouer qu'il avait tué son père, lors d'un malheureux accident. Il sortit de ses pensées en entendant des bruits de pas, mais ne prit pas la peine de se relever pour autant, restant assis, le dos appuyé contre un mur de la tour d'astronomie. Il tourna légèrement la tête pour observer la personne qui arrivait et esquissa un petit sourire en coin qui le définissait si bien. Il prit ensuite sa plus belle voix de serpent pour lui siffler un accueil comme il se doit.

- Je suis content que tu es pu venir ma chère petite vipère. J'ai craint un instant que tu déclinerais l'invitation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth L. Thrace

Directrice de Serpentard ♦ Professeur d'Astronomie ♦


MessageSujet: Re: « Du chaos naît une étoile. » [Liz] Ven 22 Juin - 20:58

Une nuit étoilée, une nuit parmi tant d’autres… Sauf qu’elle n’était pas comme les autres. Elizabeth le savait, elle le préssentait. Elle marchait dans son bureau, faisant les cents pas. Elle essayait de se préparer psychologiquement à ce qu’allait lui dire Selwyn. La directrice n’était pas idiote et encore moins aveugle. Elle savait très bien que le jeune Serpentard lui cachait quelque chose, quelque chose qui le touchait au plus profond de lui… Elle lui avait souvent lancé des perches pour qu’il puisse lui en parler et surement saisit-il enfin sa chance ce soir.

Elizabeth soupira, elle détestait ne rien savoir et surtout ne pas savoir ce qui l’attendait en haut de cette tour… Si la situation avait été différente peut-être ne se serait-elle jamais rendu au rendez-vous… Après tout c’était assez étrange qu’un élève envoie un hibou à sa professeur pour lui donner rendez-vous à minuit… Ca en deviendrait presque romantique, Selwyn avait toujours le chic pour jouer sur l’ambiguïté. Mais le Serpentard n’était pas un élève comme les autres, c’était un ami. En effet ils s’étaient rencontrés il y a quelques années dans ce même château et malgré leur différence d’âge leur destin les avait fait se rencontrer et surtout découvrir leur don qu’ils avaient en commun… Le fait d’être fourchelang tous les deux les avaient énormément rapprochés… Quelle situation étrange quand Liz devint sa professeur…

Dans la matinée elle avait reçu un hibou qui lui portait une lettre bien mystérieuse pour une personne quelconque. Elle s’accorda un sourire en lisant la première phrase « petite vipère », ce surnom la suivait donc toujours avec lui. Officiellement elle le détestait, officieusement elle trouvait ça mignon, enfin seulement lorsque c’était lui qui le prononçait.

La jolie brune posa alors son regard sur l’horloge, il était bientôt l’heure. Elle prit sa belle écharpe au couleur de sa maison et l’entoura autour de son cou avant de sortir de son bureau. La robe bordeaux flottait à quelques centimètres du sol, ses talons claquaient au rythme de ses pas. Elizabeth savait que si le jeune homme si faisait prendre aurait quelques soucis… Rien de bien méchant comparait à ce qu’ils avaient encouru ensemble il y a quelques années !

Elle escaladait à présent les marches qui la séparait du haut de la tour d’astronomie. Elle adorait s’y rendre, ce n’était pas pour rien si elle était devenue professeure d’Astronomie. Alors qu’elle arrivait enfin au sommet elle remarqua le jeune homme qui l’attendait bien sagement. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres. La situation lui faisait pensé à leur passé et ça l’amusait. Selwyn l’accueillit alors comme il se doit, en fourchelang. Elle s’avança muette, seul le bruit de ses chaussures résonnait dans la tour. Enfin, elle ouvrit la bouche pour siffler à son tour


« Selwyn, combien de fois devrais te demander d’arrêter ce surnom ridicul ? Et puis que fais un élève à cette heure-ci ? Tu sais que tu risques quelques retenus ? » dit-elle avec un petit sourire malicieux.
Elle jouait avec lui, elle adorait ça. Elle se rappela ensuite le pourquoi de ce rendez-vous, une lettre bien mystérieuse.


« Alors Selwyn, que me vaut ce rendez-vous si romantique ? » demanda-t-elle en replaçant l’une de ses mèches déplacés par les coups de vent qui traversaient la tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Selwyn L. DarkHell

Elève de 7ème année - Serpentard

Humeur : Brisé & Lunatique


MessageSujet: Re: « Du chaos naît une étoile. » [Liz] Sam 7 Juil - 21:36

Petite vipère, très vite devenu Ma Petite Vipère, ce surnom était devenu naturel pour Selwyn lorsqu'il pensait à Elizabeth. Lorsque cette dernière était devenue professeur à Poudlard, et sa prof par la même occasion, il avait eu énormément de mal à l'appeler "Mademoiselle Thrace" en cours, souvent il s'était retenu, de justesse, de l'appeler "Ma Petite Vipère" ou bien tout simplement "Liz" au milieu d'un cours. Il fallait avouer qu'avoir une de ses amies, surtout une amie dont on était amoureux, pour professeur n'était pas une situation des plus communes et des plus faciles à gérer. Cependant, Selwyn s'était habitué à cette situation, on s'habituait à tout de toute façon, et s'adresser à Elizabeth avec le respect du à son métier en cours, tandis qu'il l'appelait par des surnoms en dehors. Notamment le surnom de Petite Vipère. Liz avait beau lui répéter qu'elle détestait ce surnom, le jeune serpentard ne cessait de l'utiliser pour autant, sachant pertinemment qu'au fond elle aimait ce surnom. Ce fut d'ailleurs ce surnom qu'il siffla pour accueillir sa chère Liz au sommet de cette tour, et ce fut sans surprise qu'il l'entendit se plaindre. Il se releva en l'entendant arriver et lui rendit son sourire malicieux en le remarquant.

- Tu as beau te plaindre, je sais que tu adores ce surnom ma petite vipère adorée ! Qu'est ce que tu attends ma belle ? Colle moi, ce serait un plaisir de me retrouver seul dans une salle avec toi et tu le sais très bien !

Selwyn s'avança ensuite vers elle et lui prit doucement la main avant de se pencher en avant et de porte délicatement sa main à ses lèvres afin de déposer un doux baiser sur cette dernière. Un baise main, cela pouvait paraître ridicule, mais pas dans leur milieu. Ils venaient tout deux d'une famille de sang purs et ce genre de chose était une coutume pour eux, même si Selwyn ne faisait ça qu'avec Liz. Après tout, elle n'était pas comme les autres à ses yeux et elle le savait très bien. Il se releva ensuite en adressant un clin d'oeil charmeur à la belle professeur d'astronomie. Un sourire malicieux étira ensuite les lèvres du beau serpentard lorsqu'il entendit Elizabeth parlait de rendez vous romantique. Si seulement elle avait la moindre idée de ce que le jeune DarkHell ressentait pour elle...mais Selwyn ne se berçait pas d'illusions, il savait très bien que Liz ne partageait pas ses sentiments.

- Pourquoi ce rendez vous si romantique ? Et bien pour te déclarer mon amour pour toi, depuis la nuit des temps il était écrit que je devais t'aimer et te l'avouer sous un ciel étoilé, je n'en pouvait plus d'attendre alors je me lance ce soir. Oh Elizabeth Thrace, me feras tu l'honneur de devenir ma femme ?

Le sifflement du serpent était malicieux et légèrement ironique, comme si il se moquait de son amie, alors qu'il aurait très bien pu lui dire ça très sérieusement. Mais le moment n'était pas le bon pour lui faire part de ses sentiments, et il doutait sérieusement que le moment finisse par réellement arriver. Il retrouva bien vite son sérieux cependant, il ne l'avait pas fait finir ce soir sur ce toit pour plaisanter avec elle. Il lui prit ensuite la main et doucement l'entraîna sur le sol avec lui, pour qu'ils se retrouvent assis l'un à côté de l'autre, comme il était installé avant l'arrivée de Liz. Selwyn appuya sa tête contre le mur et ferma les yeux en prenant une grande inspiration, ce qu'il avait à lui dire n'était pas si simple que ça. Comment annoncer à l'une de ses amies les plus proches qu'on avait tué son père ?

- Elizabeth...il faut que je te parle de mon dix septième anniversaire... Mon père est mort cette nuit là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth L. Thrace

Directrice de Serpentard ♦ Professeur d'Astronomie ♦


MessageSujet: Re: « Du chaos naît une étoile. » [Liz] Lun 3 Sep - 17:59

A peine arrivé en haut de cette tour, elle sentit un vent frais lui caressait tendrement la peau. Cette endroit était peu isolé de l'extérieur et sa grandeur était ce qu'il plaisait le plus à la jeune Serpentard. La lueur de la lune la mettait en valeur, elle et son teint pale. Elle s'avança vers son élève, qui était avant tout son ami, un ami bien spécial... Elle ne put s'empêcher d'entrer dans son jeu. Comme à son habitude elle se plaina de sa familiarité, ou tout du moins de son surnom. C'était devenu une sorte de rituel entre eux... Et même si au fond elle savait que Selwyn avait compris depuis bien longtemps que ce surnom la flattait et qu'elle l'aimait, elle continuait à jouer cette femme qui se voulait insensible alors que ses yeux saphirs lui soufflait le contraire. Elle le menaça à sa façon de le mettre en retenue et la réponse du jeune homme la fit sourire de nouveau. Il avait toujours eut les mots justes avec elle et son numéro de Don Juan avait, bien qu'elle refusait de se l'avouer, toujours un petit effet sur elle. Parfois, elle se surprenait à vouloir y entendre de la vérité et non pas de la simple et délicieuse malice. Selwyn s'avança avec la grace qui le qualifié. Il avait toujours été très bien élevé et connaissait sur le bout des doigts les bonnes manières des sang-pur. Il se saisit donc délicatement de la main froide de la jeune femme, pour y déposer un chaste et chaud baiser. Le contact de leur deux peaux la rassurait, mais elle se tenait bien de lui dire ou d'en demander plus... Après tout il était beaucoup trop jeune...

Il lui lança alors un clin d'oeil charmeur auquel elle répondit par un fin sourire accompagné d'un hochement de tête. Elle parla ensuite de cette mystérieuse demande de rendez-vous. Elle n'avait pas pu s'empêcher de parler d'un rendez-vous romantique, comme pour conjurer son sort... Ce qui suivit ne lui plu pas le moins du monde. Elle détestait qu'on se moque d'elle c'était un fait. Comme tout Serpentard, elle avait son orgueil et ses caprices. Elle n'appréciait donc pas toute l'ironie de ses propos, comme si un homme ne pouvait jamais tombé sous son charme... C'était d'autant plus désagréable que ces mots sortaient de la bouche d'une personne qu'elle tenait de haute estime... Alors qu'il continuait son discours la jeune femme se promit qu'elle ne serait pas des plus tendre avec lui, qui plus est que ce n'était déjà pas dans ses habitudes.


«  Je suis désolée très cher, mais notre amour est impossible » dit-elle en lui envoyant un sourire des plus ironique et amer. Sa voix était froide, autant que la pierre qui formait les murs de la tour. Soudain, le jeune homme devient sérieux. Elle se demandait vraiment ce qu'il lui préparait encore...

Il lui prit la main, chose qu'elle accepta étrangement... Son intuition féminine lui disait de ne faire aucune remarque désobligeante, tout du moins pas pour le moment. Il l'entraîna alors s'asseoir sur le sol humide et froid de la tour. Le contact de la pierre froide la fit frissonner. Elle l'observa ensuite dans le silence, attendant patiemment qu'il ouvre la bouche pour lui dire le pourquoi de ce rendrez-vous. Il prit une grande inspiration et lui rappela la mort de son père. C'était donc cela qui le tracassait ? La mort de ce sorcier ? Elizabeth avait du mal à sentir ce qu'il éprouvait... Elle ne pouvait que l'imaginer... Après tout, pour elle, quand son père était décédé, cela avait été la libération... Rien a voir avec quelque chose en rapport avec de la tristesse ou de la douleur... Elle l'observait toujours de son regard insondable et osa ouvrir la bouche pour lui lancer en un murmure.


« JE sais ça... et j'en suis désolée »
En effet elle savait que le corps de son père avait été retrouvé le jour de ses 17 ans. Elle n'avait jamais réellement compris ce qu'il s'était passé d'ailleurs... Elle laissa le silence reprendre sa place, dans l'espoir que le jeune homme se live à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Du chaos naît une étoile. » [Liz]

Revenir en haut Aller en bas

« Du chaos naît une étoile. » [Liz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» nasica ▲ du chaos naît une étoile
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Tours :: Tour d'Astronomie-