Partagez|

~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Chris J. McFly

Elève de 6ème année - Poufsouffle


MessageSujet: ~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice) Sam 16 Juin - 5:31

*Mmhh … Déjà ?*

Telle était la réaction qu’avait eu le jeune homme en remarquant les rayons du soleil qui commençaient à se rependre dans le dortoir. Lentement mais surement, Chris ouvrait les yeux, ces derniers lui piquait encore un peu. Il n’aurait pas du passer une bonne partie de la nuit à lire différents livres sur le Quidditch, le sport le plus pratiqué par les sorciers depuis des centaines et des centaines d’années.

Pourquoi ce soudaine intérêt pour ce sport que Chris n’avait jamais pratiqué ? Tout simplement parce qu’il avait pu remarqué que c’était un sport vraiment très apprécié, et que pour cette nouvelle année, il avait décidé de tenter de se mêler aux autres élèves et tenter de nouer des relations. Rejoindre l’équipe de sa maison était un bon moyen avait-il pensé, mais pour ça, il devait s’entrainer un minimum avant de se présenter aux sélections. Il était certes très habile sur un balai, mais n’avait encore jamais pratiqué le Quidditch. Le jeune homme avait apprit les règles, ainsi que les différents postes et autres subtilités de ce sport dans les livres pendant la nuit. D’après ce qu’il avait vu sur le tableau d’affichage, l’équipe était à la recherche de poursuiveurs. Un poste qui était à la portée du jeune écossais, à condition qu’il s’entraine un minimum.

Quittant la chaleur de son lit, Chris se dirigea vers la fenêtre et jeta un coup d’œil à travers les carreaux. Le temps était radieux, ce qui était une bonne chose pour un samedi. Il pourrait s’entrainer tranquillement en profitant du beau temps. Tout ses camarades de chambre étaient encore tous dans les bras de Morphée et ne semblaient pas vouloir se réveiller. Sans faire de bruit, le jeune homme prit ses affaires et fit un passage par la salle de bain avant de s’habiller. La salle commune était quasi vide, seuls quelques lèves tôt vaquaient à leurs occupations. La faim commençait à se faire sentir et Chris ne mit pas longtemps à quitter la pièce pour se rendre dans la grande salle pour y prendre son petit déjeuner.

A l’image de la salle commune des Poufsouffles, la grande salle était toute aussi déserte. Il y avait certes quelques élèves, mais ce n’était rien comparé au monde qu’il pouvait y avoir aux heures de pointes. Quelques plats trainaient déjà sur les tables, par ci par là. Chris s’assit seul et commença à déjeuner.

*Attention, pas trop lourd, sinon tu auras du mal à voler jeune homme !*

Telle était la petite voix qu’il entendait dans sa tête. La voix était similaire à celle de sa nounou d’enfance, ce qui le fit sourire. Elle aussi lui avait souvent dit au court de son enfance de bien faire attention à son alimentation, surtout avant les quelques compétions d’escrime auxquelles il avait participé étant plus jeune.

Deux œufs au plat, quelques tranches de bacon, plusieurs toasts grillés, le tout accompagné d’un jus de citrouille bien frais. Ca lui semblait être un bon petit déjeuner, et pas trop lourd. Enfin, c’était son point de vu, ça n’aurait surement pas été celui de sa nounou, mais ce qu’elle ne sait pas ne peut pas lui faire de mal après tout.

Après avoir dégusté ce copieux repas, Chris se rendit à nouveau au dortoir dans lequel quelques uns de ses camarades commençaient à se réveiller doucement, en baillant sans retenue. Il les salua rapidement avant de récupérer son balai pour repartir aussi vite qu’il était arrivé. Le jeune homme s’était procuré un Nimbus dernière génération pour pouvoir pratiquer le Quidditch dans les meilleures conditions possibles. Il avait lu dans les magasines que c’était un très bon balais, peut être même le meilleur du marché actuellement. Il avait pu compter sur le soutien de ses parents pour se payer ce beau joujou, qu’il n’avait toujours pas encore essayé d’ailleurs. Ce jour allait être son baptême de l’air. Chris avait certes déjà volé sur un balai, et comme dit plus haut, il se débrouillait plutôt bien, mais il n’avait usé que des balais de l’école jusqu’à présent. C’était son premier balai, et il était vraiment impatient de pouvoir l’essayer.

Alors qu’il passait les grandes portes, Chris pouvait sentir la chaleur des rayons du soleil sur son visage. L’air était encore un peu frais, mais ça contrastait parfaitement avec les bienfaits du soleil. La chaleur accompagnée d’une pincée de fraicheur, le bonheur. Le jeune homme marchait le long du chemin qui menait au terrain de Quidditch. La brise du matin était encore présente sur la végétation environnante, les abeilles butinaient de fleurs en fleurs, et les oiseaux chantaient leur joie de vivre.

La pelouse du terrain était courte et taillée au poil. L’herbe mouillée avait vite fait d’humidifier les chaussures ainsi que le bas du jogging du jeune homme. Arrivé en son centre, Chris enfourcha son balai avec délicatesse, habité par un fort sentiment d’excitation. Il sentait le balai vibrer dans ses mains, prêt à obéir à chacun de ses ordres en un millième de seconde. Avant même d’avoir décollé, il pouvait facilement deviner que c’était un sacré balais.

A peine avait-il tapé le sol de son pied qu’il s’envola à toute vitesse. Le Poufsouffle du s’accrocher fortement à son balais pour ne pas être désarçonné. Il n’avait pas l’habitude d’avoir entre les mains un balais qui aille aussi vite, ce Nimbus n’avait absolument rien à voir avec les balais de l’école. Plus que jamais, Chris sentit ce sentiment de liberté propre au vol, ce sentiment que rien ne pouvait plus vous arrêtez et que vous étiez totalement libre. Ce sentiment était décuplé grâce à son nouveau balai.

Le jeune homme enchaina les acrobaties pendants plusieurs dizaines de minutes, s’entrainant à effectuer divers mouvements qu’il avait pu voir dans les livres qu’il avait lu la veille. Certains était plus dure que d’autres, voir même dangereux. Il se fit d’ailleurs quelques frayeurs avec quelques unes de ces manœuvres qui étaient classé comme de haut niveau. Le fait qu’il ne métrisait pas encore parfaitement son balai rendait la chose encore plus dangereuse. Chris prit une sage décision en gardant ces mouvements pour plus tard, une fois qu’il aurait d’avantage prit la main.

Suite à ça, le jeune homme alla se poser dans les gradins pour reposer ses bras endoloris, le regard perdu dans l’horizon, il observait le paysage. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Il ne devait pas être loin des 11h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: ~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice) Dim 24 Juin - 12:14

    Le bébé s’était enfin mis à bouger dans tous les sens. Et si j’avais attendu ce moment depuis quelques semaines maintenant, je devais avouer que la sensation était plus désagréable que ce que j’avais pu m’imaginer. Enfin, pas SI désagréable, juste… surprenante. Une question d’habitude, sans doute. Le fait était que mon sommeil s’en trouvait plus agité qu’à l’accoutumé. Allez essayer de trouver le sommeil avec un boxeur miniature qui donne des coups de pieds aux moments les plus inattendus ! D’autant que le lit du dortoir se faisait de plus en plus étroit à mesure que mon ventre s’élargissait, sans parler des nombreux vêtements sur lesquels j’avais dû user de la magie afin de rentrer à l’intérieur…
    Ainsi, après une nuit à me tourner et retourner au fond de mon lit, je me levai aux premiers rayons du soleil. A quoi bon essayer de trouver le repos maintenant, de toute façon ? N’ayant jamais vraiment été une lève-tôt par nature, ces nouvelles habitudes me déconcertaient un peu. Comme les fois où j’allais en cuisine pour obéir aux nombreuses envies de divers fruits, pâtisseries, sucreries que mon cerveau m’envoyait. Sur la pointe des pieds, j’attrapais les premiers vêtements qui me tombaient sous la main pour m’habiller. Il devait encore être relativement tôt et mes camarades m’auraient sans doute maudite pour les avoir réveillé à une telle heure un samedi matin. Une fois hors de mon pyjama et rendue à peu près présentable, je sortis à la première occasion du dortoir. Oh ! Peut-être était-il plus tard dans la matinée que je l’aurais pensé… Bon nombre de Poufsouffles étaient déjà debout, contrairement à l’idée que je m’en étais fait. Des troisièmes années jouant aux cartes par-là, d’autre qui faisaient leur devoir… Le souvenir de mes propres devoirs me revint en mémoire. Cinq mois de grossesse n’avaient jamais malheureusement jamais empêché de rendre les dissertations de Métamorphose… Seigneur que je détestais cette matière ! C’était comme si on avait mixé tous les trucs chiants du monde de la magie en une seule discipline ! J’avais encore du mal à croire que j’avais eu une note acceptable aux BUSES !

    Avec mes parchemins en main et des plumes dans mon sac, je marchais d’un bon pas vers le terrain de Quidditch. L’herbe couverte de rosée trempait peu à peu mes chaussures mais ce n’était pas bien important. J’étais sortie dehors pour ça, de toute façon. L’atmosphère trop bondée et bruyante de la Salle Commune aurait fini par me donner mal à la tête et j’avais besoin d’air frais. Par chance, la météo était clémente avec l’Ecosse aujourd’hui ! Un soleil timide perçait parfois à travers les nuages cotonneux épinglés au ciel. Ca n’avait peut-être l’air de rien mais… Ca changeait des gros nuages gris habituels !
    Après avoir marché quelques minutes jusqu’au stade, je levai les yeux vers les buts que je pouvais voir dépasser, au-delà des tribunes. Une silhouette juchée sur un balai fendit l’air avant de disparaitre derrière les hautes structures du stade. Mince, j’ignorais qu’il y avait un entrainement aujourd’hui… Généralement, les équipes ne voyaient pas de mal à avoir quelques spectateurs au cours de leurs entrainements mais… Certains étaient moins souples. Un peu hésitante, je continuais ma route.

    Quand j’arrivais enfin à l’intérieur du stade en lui-même, je ne trouvais aucune équipe en plein vol. Je fronçais les sourcils. Voilà que je devenais folle ! Je n’avais pas rêvé pourtant ! Le manque de sommeil se faisait peut-être ressentir… Mais en jetant un coup d’œil aux gradins, je compris où était mon erreur. Assit à quelques marches de là, un jeune homme était occupé à scruter l’horizon, apparemment perdu dans ses pensées. Et soit avais-je été très distraire lors de ces six dernières années, soit il m’était parfaitement inconnu ! Les nouveaux étaient rarement monnaie courante à Poudlard en cours d’année… Dans le doute, je m’approchai un peu plus. Non, définitivement inconnu au bataillon ! Je finis par me retrouver tout près de lui, un gradin au-dessous, si bien que j’avais besoin de lever le menton pour le regarder. Avec la légère impression d’être invisible, je lui fis un gentil signe de la main pour lui dire bonjour (et signaler ma présence, tant que j’y étais).


    -Salut ! Tu profites du terrain avant que les Serpentards le réquisitionnent pendant les quatre mois à venir ?

    Ceux-là avaient une telle envie de gagner la coupe qu’ils étaient prêts à faire ce genre de coup tordus à leurs adversaires. Autant dire que Poufsouffle n’avait plus gagné ce genre de distinction depuis un bon bout de temps ! Je posai un pied sur la planche qui servait de gradin pour me soulever et être un peu plus à sa hauteur. Quoique maintenant il me disait quelque chose, le joueur de Quidditch inconnu… Quelle cruche j’étais ! Bien sûr que je l’avais déjà vu quelque part ! Évidemment !

    -Toi c’est… Chris, c’est ça ? demandai-je avec un sourire chaleureux.




«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chris J. McFly

Elève de 6ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: ~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice) Lun 16 Juil - 1:45

Quand Chris est dans les nuages, il ne l’est pas à moitié, pour preuve, il n’avait même pas remarqué que quelqu’un l’avait rejoint sur le stade de Quidditch, et plus précisément dans les gradins. La jeune femme semblait curieuse, et observait le Poufsouffle avec un certain intérêt. Elle fini par lui faire un signe de main pour signaler sa présence. Cette main qui entra dans le champ de vision du jeune homme et le fit sortir de ses pensées. Il du baisser la tête pour voir à qui appartenait cette main. Il fut d’ailleurs surprit de ne l’avoir même pas entendu arriver.

D’après ce que venait de dire la petite blonde, les Serpentards avaient des méthodes plus que suspectes pour handicaper les équipes de Quidditch des autres maisons. Cette petite dose d’humeur, ou bien peut être de vérité allez savoir, fit sourire Chris, qui du retenir un petit rire.

« Salut, désolé, je ne t’avais pas vu arriver. Je ne savais pas que les Serpentards s’amusaient à faire ce genre de choses, mais ce n’est surement pas eux qui m’empêcheront de voler si je le souhaite. »

Et oui, après tout, les élèves n’étaient pas obligés de se rendre dans le stade de Quidditch si ils souhaitaient voler. Ils leur suffisaient de prendre leur balais et d’aller ou bon leur semblaient, a condition bien entendu de rester dans l’enceinte de l’école et d’éviter la forêt interdite, vu que comme son nom l’indique, elle est censé être interdite, bien qu’un bon nombre d’élève n’hésitent pas à s’y aventurer de temps à autres.

Au fur et à mesure qu’elle s’approchait pour se mettre à la hauteur de Chris, ce dernier pouvait la voir avec d’avantage de précision. Il la connaissait. Enfin, connaitre était un bien grand mot mais il savait qui elle était bien qu’il ne lui ai jamais parlé. Si il ne se trompait pas, elle s’appelait Alice et était également à Poufsouffle. Les gens avaient énormément parlé d’elle ces derniers temps, à cause du fait qu’elle était enceinte. Les rumeurs, ragots, et autres commérages ne cessaient de tourner autour d’elle, beaucoup étaient en rapport avec l’identité du père. Cette dernière étant inconnue du grand public, tout le monde y allait de son point de vu.

Chris n’en avait que faire de tout ça. Elle pouvait vivre sa vie comme elle l’entendait, le jeune homme n’allait pas la juger pour ça. D’après ce qu’il avait pu remarquer au cours des années passées à Poudlard, Alice était une jeune femme joyeuse, souriante, et très sympathique. Et apparemment, sa grossesse n’avait rien changé à son caractère enjoué, bien que son visage ne commence à accuser quelque peu la fatigue, surement à cause du petit être qui grandissait dans son ventre.

Finalement, avec un peu de temps, elle fini par reconnaitre le jeune homme, et lui adressa un grand sourire, que Chris s’empressa de lui rendre.

« Oui, c’est bien ça, je pensais pas que tu t’en souviendrais, et tu n’aurais pas été la seule, je passe assez inaperçu. » lui répondit-il avec un petit rire gêné tout en se grattant l’arrière de la tète.

« Et toi, c’est Alice si je ne me trompe pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: ~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice) Lun 30 Juil - 17:17

    A vrai dire, je ne savais plus depuis combien de temps je n’avais mis les pieds sur l’herbe fraichement coupée du terrain de Quidditch. N’étant pas dans l’équipe de Poufsouffle, je n’avais jamais vraiment eut de raison de m’y rendre, de toute façon. Voir deux trois matchs sans doute… Mais ça n’avait jamais été mon truc non plus. Généralement, je faisais acte de présence lors des matchs pour Viviane et Nimuë sans prêter grand intérêt au jeu en lui-même. Juste pour vérifier qu’aucune ne se prenait un cognard en pleine tête ou ne tombait de son balai, voilà tout.
    Aussi était-ce tout nouveau de venir là ! Malgré toutes les années que j’avais pu passer à Poudlard, le terrain de Quidditch était sans doute l’endroit que j’affectionnais le moins. C’était… très grand, ça d’accord, impressionnant mais… La magie s’arrêtait là. A l’intérieur, on avait des fantômes, des armures qui bougeaient et des chouettes qui nous livraient le courrier. Jamais un endroit pareil ne pourrait soutenir la comparaison. Et à peine arrivais-je que je remarquai la présence de quelqu’un d’autre. Si son identité m’échappa un instant, je ne tardai cependant pas à retrouver la mémoire. Chris je crois… Quelle honte ! J’étais préfète et je n’étais même pas certaine de me rappeler le nom d’un élève de ma propre maison ! Un Rappeltout pour Noël ne m’aurait pas fait de mal ! A peu près à sa hauteur, ce ne fut qu’après quelques secondes que le garçon se rendit compte de ma présence. Mince, peut-être que je le dérangeais… Mais vu son ton chaleureux, j’imaginais que non. Plus d’un m’aurait déjà envoyé balader si j’avais interrompu leur « moment de solitude extrême ».


    -En espérant que des mecs comme toi nous feront enfin rafler la Coupe, pour une fois !

    Pas tant que ce genre de chose m’intéresse en réalité. J’en avais surtout assez d’entendre les Serpentards rabâcher le sujet année après année, voilà tout.
    Le soleil timidement sa tête des nuages, rendant l’atmosphère à l’extérieur un peu plus chaleureuse. Encore une glorieuse météo pour la Grande-Bretagne ! S’était à se demander où étaient passées les pluies diluviennes et les méchantes bourrasques habituelles. Mais l’Ecosse étant ce qu’elle est, ni l’un ni l’autre n’étaient jamais bien loin.
    Je demandais tout de même une légère précision à mon camarade sur son prénom, juste pour être sûre. J’aurais été cruche à l’appeler « Michael », « Eliott » ou que sais-je. Mais à mon plus grand plaisir, j’avais eu bon du premier coup ! Ma mémoire était plus efficace que j’aurais pu le croire, pour une fois ! Il me retourna la question et je hochai vivement la tête.


    -Oui oui c’est ça ! Tu peux aussi me connaitre par « La Montgolfière » ou « Patapouf » ces temps-ci, les Serpentards adoooorent en inventer de nouveaux chaque semaine !

    Avec mon index, je pointai mon ventre tout rebondi. On apprend vite à se moquer de ce genre de chose. A vrai dire, ce n’était pas comme si mon corps avait vraiment le choix alors autant en rire qu’en pleurer. Je tenais même une liste avec les surnoms les plus inventifs jusqu’ici, elle faisait très très bien accrochée au-dessus de mon lit. Avec tout l’équilibre dont j’étais capable, je me hissai jusqu’à la planche du gradin que Chris occupait et m’assis à côté de lui.

    -Tu fais partie de l’équipe cette année ?

    Encore une fois, je ne me tenais jamais au courant de ce genre de chose. Le recrutement des équipes avait lieu chaque année et changeait d’une année à l’autre alors…




«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice)

Revenir en haut Aller en bas

~ I wish that I could fly, Into the sky, So very high ♫ (PV Alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: L'Espace Quidditch :: Le Stade-