Partagez|

L'homme qui tombe à pic [FT Chris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Elektra C. Rhys

    Caw caw ... Ravenclaw


Humeur : ça va ça va imhotep


MessageSujet: L'homme qui tombe à pic [FT Chris] Jeu 21 Juin - 14:44



✖ELEKTRA & CHRIS✖
« I need a hero »



 « Wingardium Leviosa » Cette invocation magique résonnait dans les couloirs du troisième étage. S'en suivit des railleries de la part d'une voix féminine, qui apparemment n'arrivait pas à ses fins. Le son de sa voix devenait de plus en plus audible, alors que nous venions de tourner pour nous retrouver dans une pièce vide. Elektra se tenait au milieu de celle-ci, baguette brandit en avant, et tentant en vain de déplacer ce qui ressemblait au bureau du professeur. Heureusement pour elle, il n'y avait personne à cette heure, ils étaient tous occupés à déjeuner ou tout simplement à faire une petite sieste avant de reprendre les cours de l’après midi. Voilà pourquoi, la jeune fille s'était décidée à s'entraîner seule dans cette pièce dans la réalisation des sorts qu'elle ne maîtrisait pas forcément bien. Et bien entendu celui de lévitation en faisait parti... Non pas que l'incantation ne soit pas clairement énonce, le problème résidait plus dans le fait de devoir viser par la suite. Ou même de garder l'objet en question dans son sens de gravitation initiale et non à l'envers comme ce pauvre bureau se trouvait à présent. Soufflant d'agacement, Elektra lança encore une fois le sortilège en question et plissa ses yeux en se pinçant les lèvres tout en bougeant pour essayer de le remettre à l'endroit. Chose qu'elle ne réussit pas bien évidement. Bougonnant toute seule, elle finit par rendre les armes et alla remettre le bureau à sa place et en l'état à la main, chose qui lui valut un craquement au niveau de son dos, la laissant ainsi échapper un  « AIEUH ! » bien bruyant avant de plaquer sa main contre son dos. Reprenant sa baguette, la jeune fille regarda l'état général de la pièce et s'en alla en direction de la Grande Salle afin d'y retrouver sa petite bande d'amis. Elle ne tarda pas à les rejoindre, lorsque l'un d'entre eux l'appela avec une grosse voix. Souriante, Elektra s'installa à ses côtés et s'amusa à lui pincer sa joue en lui spécifiant qu'elle aurait pu l'entendre de l'autre côté du château avec une telle voix, ce qui fit rire l'ensemble du groupe. Essayant de dissimuler son mal de dos, ils se mirent à discuter de tout et surtout de n'importe quoi, les laissant chacun à leur tour partir dans des fou rires dont eux seuls en avaient le secret. Cette vie là allait manquer à la jeune fille, plus le temps passait et plus elle s'en rendait compte. Une fois l'école terminée, le sérieux devrait prendre naturellement sa place, et elle ne pourrait plus agir comme elle le faisait aussi naturellement ici. Enfin, la vie était ainsi faite, il fallait que jeunesse se fasse, comme on disait.

Le temps passa et il était à présent l'heure de se rendre en cours de l'après midi. Comme à chaque fois qu'il y avait un match de Quidditch, la jeune fille était dispensée des dernières heures d'enseignement pour l'entraînement. Chose qu'elle prit un malin plaisir à abuser au cours de sa scolarité. C'est dans cette optique, qu'elle sortit de la salle de cours de métamorphose aux alentours des 15h40 afin de remonter les quelques marches qui la séparaient du dortoir. Durant son chemin, la jeune fille croisa quelques élèves tous plus ou moins différents dans leur comportement. Certains cherchaient à se cacher, d'autres au contraire, semblaient être à l'aise, jusqu'à ce qu'elle n'en arrive à croise ce serpentard qu'elle avait traité de pauvre idiot il y avait de cela deux semaines. Instinctivement, le regard de la jeune fille se fit beaucoup plus froid, alors qu'il se rapprochait d'elle avec son sourire narquois et son regard pervers.  « Rhys, quel plaisir de te revoir. Papounet ne t'a pas trop grondé vis à vis de notre dernière discussion. » Affichant un sourire des plus faux, Elektra se contenta de répondre le plus calmement possible.  « Je ne vois pas en quoi il aurait pu le faire, étant donné qu'il semblerait que j'ai eu raison depuis le début, il suffit de voir ton comportement pour s'en rendre compte. » Le Serpentard en question se renfrogna aussitôt et balbutia en guise de réponse :  « Fais attention Rhys ! Tu es seule là maintenant. » La jeune fille haussa ses sourcils en guise de surprise et s'empressa de répondre.  « Oh tu comptes raconter des histoires à tes copains ? Vas y fais le, mais je pense que les tableaux et moi même auront un autre son de cloche, enfin c'est toi qui vois. Et d'ailleurs, c'est pas que je m'ennuie, mais si en fait donc bye. » Elle renfrogna son regard et passa son chemin malgré les dires de son interlocuteur. Qu'est ce qu'il pouvait être idiot celui la... En même temps lorsqu'on était dans la maison des Serpentards, on ne pouvait qu'être ainsi. Quoi qu'il en soit, la jeune fille chassa aussi vite cette rencontre de ses pensées et commença à courir dans les couloirs pour rejoindre la salle commune des Serdaigle. Elle y retrouva son cher balais qu'elle s'empressa de saisir avant de faire le chemin inverse pour aller du côté du terrain de Quidditch. Une fois sur les lieux, la jeune fille retrouva l'ensemble de son équipe et tous s'attachèrent à se donner à leurs activités pré établies. Elektra était l'attrapeur de son équipe. Par conséquent, à part attendre de retrouver la petit boule d'or aussi vive qu'un poisson dans l'eau, la jeune fille n'avait rien de mieux à faire que regarder l'ensemble de son équipe. Elle s'amusait à faire des tours par ci par là en cherchant partout afin d'apercevoir ne serait-ce qu'un petit éclat doré. Elle longeait les gradins et les frôlaient à maintes reprise, mais il n'y avait rien à faire, il n'était pas là. Elle remonta un peu plus haut en altitude, là où elle pouvait presque toucher les nuages et regarda autour d'elle. Toujours rien non plus. Dépitée, elle descendit de quelques mètres et regarda du côté de la foret interdite, dans laquelle, elle put voir son objet de convoitise, refléter les rayons du soleil. Ni une ni deux, la jeune fille se pencha sur l'avant de son balais et s'en alla à toute vitesse en direction de la forêt. Son chemin se traçait de manière rectiligne, si bien que pour l'instant, le vif d'or ne bougeait pas d'un pouce, chose qui allait lui faciliter la tâcher. Malheureusement eut-elle était à quelques mètres que la boule dorée s'excita et commença à voler un peu partout s'engouffrant un peu plus dans la foret. Tentant de la suivre pour la récupérer, Elektra virevolta entre les arbres, ce qui eut pour effet de lui causer quelques égratignures sur les joues. Continuant de plus belle, elle tendit son bras pour essayer d'attraper le vif d'or, il ne lui restait que quelques centimètres à peine. Fronçant ses sourcils, la jeune fille se pencha un peu plus en avant, ce qui lui permit de saisir la balle. Malheureusement, elle n’avait pas vu qu'elle fonçait droit contre un arbre et elle ne put esquiver le choc. Ricochant sous le choc de l'impact, Elektra finit sa course dans ce qu'il semblait être un trou, perdant par la même occasion connaissance.

Lorsqu'elle se réveilla quelques temps plus tard, la jeune fille ouvrit difficilement ses yeux. Où était-elle ? Comment avait-elle atterrit ici ? Pourquoi il faisait si froid tout à coup ? Est ce qu'elle était à nouveau là où elle s'était perdue plus petite ? Sa tête lui faisait un mal de chien, si bien qu'elle dut se la tenir à l'aide de sa main droite pour ne pas vaciller à nouveau. Tentant de bouger, elle se rendit compte que sa cheville lui faisait un mal de chien, alors qu'elle s'était démis deux doigts de sa main gauche. Tremblant à la fois à cause du froid que de la douleur, Elektra regarda au dessus d'elle pour se rendre compte que le trou où elle était tombée avait été probablement fait pour piéger une bête. Aucun animal ne pouvait creuser aussi profond pour s'y tapir et l'érosion non plus n'aurait pas crée un tel piège. Cela devait être probablement l’œuvre du garde chasse. Ah oui, elle y était, elle était à l'école, dans la foret interdite, et si son souvenir était bon. Elle tenta d'ouvrir la main qui lui faisait excessivement mal en grimaçant et y trouva le vif d'or qu'elle avait serré dans sa chute. C'était donc ça qui lui avait démis les doigts. Grimaçant de plus belle en retenant des larmes, Elektra essaya de s'asseoir pour transplaner jusqu'au parc. Elle ferma les yeux et prit une grande inspiration, jusqu'à ce que... rien. Elle était toujours au même endroit, elle n'avait pas bougé d'un millimètre. Forcément, il avait fallut que l'espace soit enchanté de telle sorte que l'on ne puisse pas se servir de la magie. Se recroquevillant sur elle même la jeune fille tenta de trouver assez de force pour appeler de l'aide.  « HEY OH ! IL Y A QUELQU'UN ? S'il vous plaît, répondez... Je suis coincée. »

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chris J. McFly

Elève de 6ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic [FT Chris] Mer 27 Juin - 4:19

Une journée de cours comme les autres, c’était du moins comme ça qu’elle avait commencé. Chris s’était levé comme à son habitude avant les autres en prenant soin de ne pas les réveiller. Le jeune homme prit ses affaires et se dirigea vers la salle de bain des préfets qu’il pouvait utiliser depuis le début de cette nouvelle année. Les couloirs étaient déserts et seuls quelques fantômes vaquaient à leurs occupations. Les différents tableaux qui décoraient les murs commençaient à s’éveiller. La salle de bain de préfets était grande et bien chauffée. Il y faisait bon et Chris ne mit pas longtemps à faire tomber ses vêtements pour pouvoir se jeter dans le grand bain qui occupait la pièce. Le jeune homme y était tellement bien qu’il ne voulait pas en sortir, et ne vit pas le temps passer. C’est en revenant à la réalité qu’il remarqua qu’il risquait d’être en retard si il ne se dépêchait pas. Sortant à toute hâte du bassin, Chris prit une serviette et se sécha rapidement avant de prendre ses affaires et de se rendre en cours.

Les cours s’enchainèrent, et les devoirs tombèrent. Toujours plus de devoirs que donnaient les profs, ça devait être devenu un de leur passe temps favoris, priver les élèves de tout temps libre. Chris avait néanmoins là chance d’être quelqu’un d’organisé et trouvait donc le temps de faire tout ses travaux dans les temps, contrairement à la plus part des élèves qui prenaient du retards, et donc des points de pénalités pour leur maison respective.

Enfin, les cours étaient finis et l’heure du diner approchait. Le Poufsouffle prit la direction de la grande salle pour y prendre son repas. Son ventre commençait à se faire entendre avec quelques petits gargouillements. Néanmoins ça devrait attendre encore un peu. Alors qu’il allait prendre place à la table de sa maison, il se fit intercepter par le directeur de sa maison. Apparemment une élève avait disparue lors d’un entrainement de Quidditch et tous les préfets étaient réquisitionnés pour la chercher. Et le voilà qui se dirigeait vers la forêt interdite alors que la plus part des élèves étaient en train de déguster un succulent repas.

Chris longeait la lisière de la forêt à la recherche d’indices qui auraient pu révéler un quelconque passage de l’élève portée manquante. C’est après quelques minutes qu’il remarqua plusieurs branches brisées entre les arbres, ainsi que plusieurs mèches de cheveux accrochées à ces dernières. Il était dangereux de s’aventurer dans la forêt, encore plus si l’on était seul. Qu’est ce qui avait bien pu prendre à cette élève ? Le jeune préfet en chef pénétra prudemment dans le petit passage qui avait été fraichement produit.

Après plusieurs dizaines de mètres passés à progresser avec vigilance, le Poufsouffle cru entendre une petite voix qui s’emblait venir d’un tout petit peu plus loin. Sortant sa baguette, Chris avança jusqu'à tomber sur une petite clairière dégagée au milieu de laquelle se trouvait un gros trou. Trou depuis lequel s’échappaient des bruits de respiration et de soupire. Apparemment, quelqu’un se trouvait là dedans et Chris espérait qu’il s’agissait de la personne qu’il cherchait.

Penchant prudemment sa tête au dessus du trou, le jeune homme eu un soupire de soulagement en s’apercevant qu’il s’agissait bien d’une élève de l’école, qui plus est était en tenue de Quidditch. Bingo !

« Ah, te voilà enfin ! » s’exclama t-il en observant la jeune fille qui semblait mal au point.

D’un geste de baguette, Chris fit apparaitre une forme argenté qui s’envola en direction de l’école.

« Bon maintenant, il faut que je te fasse sortir de là, restes tranquille. »

Cette fois ci, il accompagna son mouvement de baguette d’une incantation.

« Wingardium Leviosa »

La jeune fille s’éleva lentement hors de son trou pour finalement se poser sur la terre ferme aux cotés du préfet.

« Ca va, tu n’es pas trop amochée ? » s’inquiéta t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elektra C. Rhys

    Caw caw ... Ravenclaw


Humeur : ça va ça va imhotep


MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic [FT Chris] Mer 4 Juil - 8:35



✖ELEKTRA & CHRIS✖
« I need a hero »


Parfois il valait mieux rester couchée au fond de son lit. Si cela ne tenait qu'à elle, Elektra aurait tout fait pour trouver un retourneur de temps et rester dans ce dernier toute cette longue journée. Car oui elle avait été assez longue tout de même, entre le fait qu'elle n'arrivait pas à viser, et maintenant celui de se retrouver coincée dans les méandres de ce piège. Elle ne connaissait pas le garde chasse mais par Merlin, qu'est ce qu'elle le maudissait, lui et ses stupides idées de vouloir chasser des animaux. Pour sûr une pauvre biche n'aurait pas pu sortir de ce guet append, pauvre bête. Quoi qu'il en soit, le froid ne cessait de saisir la jeune Serdaigle, qui essayait d'appeler à l'aide encore et encore. Malheureusement, plus elle tentait de hausser la voix et plus les phalanges de ses doigts et sa cheville, par les vibrations de ses cordes vocales, lui faisaient un mal de chien. Si bien, qu'elle en était résolue à attendre son sort. Elle se recroquevilla sur elle même et repensait à ce qu'elle avait vécu dans les bois lorsqu'elle était plus jeune. En vieillissant, elle avait gagné en maturité et en expérience, d'autant plus que son père s'était accordé à renouveler l'exercice plus d'une fois depuis. Mais elle n'avait jamais été blessé, comme elle l'était ici. Enfin du moins, pas autant amoché que cela. Frottant ses bras contre sa poitrine, la jeune fille ne pu s'empêcher de geindre sous l'effet de la douleur de ses doigts démis. Si seulement elle avait pu transplaner... Cela lui aurait d'une grande aide, mais avec ce sort elle ne pouvait rien faire.... Même pas de quoi tenter de se réchauffer un peu. Regardant au dessus d'elle, la jeune fille priait pour qu'il ne pleuve pas, cela aurait été le bouquet final. Mais heureusement pour elle, la nuit noire était bien présente, il n'y avait même pas d'étoiles et la lune était à son croissant. La nouvelle lune... Autant dire qu'elle resterait dans le noir encore bien longtemps. Soupirant et tremblant, c'est dans un dernier espoir que Elektra appela à l'aide, alors qu'elle entendait les craquements de quelque chose en approche. Pourvu que cela ne soit pas une bête ou une créatures qui allaient la manger. Au moins elle pourrait sortir de ce trou...

 « Hey... HEY... Je suis là ! » s'époumona t'elle dans un dernier espoir. Pourvu qu'on l'entende et qu'on l'aide. Clignant des yeux en voyant une lueur s'approcher, la jeune fille eut une lueur d'espoir. Cela ne pouvait pas être une bête ou une créature, les loups garou n'étaient pas non plus en proie à chasser cette nuit de par le croissant de lune. Une tête brune pointa le bout de son nez, ce qui la fit soupirer de soulagement. Elle regardait le moindre de ses gestes et nota qu'il était en train de donner leur position à tout les deux à l'ensemble des personnes qui devaient la chercher. Parce qu'on la cherchait ? Première nouvelle. Cependant, elle resta silencieuse sur ce sujet et ne dit mot encore une fois, lorsqu'il lui demanda de rester tranquille pour la sortir de là. En effet cela serait bénéfique et assez utile de la sortir de ce piège. C'est alors qu'il invoqua le sort de lévitation, lui faisant ainsi se rendre compte à quel point elle était stupide de n'y avoir pas songé plus tôt. En même temps, étant donné qu'elle ne pouvait pas transplaner, elle était loin de se douter que le garde chasse aurait laissé des sorts de niveau un passer sous les mailles de ce filtre. Apparemment ce dernier était un idiot. Se laissant retomber aux côtés du jeune garçon, qu'elle n'avait pas encore reconnu. La jeune fille grimaça par ses diverses douleurs.  « Je crois que je me suis cassée quelque chose... Ma cheville... Elle me fait mal et on dirait qu'elle a doublé de volumes, et mes doigts... » La jeune fille lui montra sa main la plus amochées, afin de lui faire remarquer du mal qui la rongeait depuis un bon moment déjà.  « Il faudrait que tu me les remettes... » Et cela n'allait pas être une partie de plaisir, elle s'en doutait bien. Son visage meurtris par les blessures qu'elle s'était infligée devait être assez gonflé au niveau de ses lèvres et également rougis sur ses joues ou son front. Du sang avait également séché au niveau d'une entaille et elle avait froid.  « Merci d'être venue me chercher. » lança t-elle alors qu'elle fut saisit d'un nouveau frisson de froid.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic [FT Chris]

Revenir en haut Aller en bas

L'homme qui tombe à pic [FT Chris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ♦ Alessandro Farnèse ▬ l'homme qui tombe à pic
» L'Homme qui tombe à pic !
» Chris Sabin Vs Big Show
» RUPTURE. ❝ CE QU'IL Y A DE PLUS PROFOND EN L'HOMME, C'EST LA PEAU. ❞
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: La Forêt Interdite-