Partagez|

LIBRE - prom'nons-nous dans les bois ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: LIBRE - prom'nons-nous dans les bois .. Sam 23 Juin - 21:19







prom'nons-nous dans les bois ..
.


    Samedi, j'aime beaucoup les samedis comme celui-ci. Il ne fait ni trop chaud, ni trop froid. Il fait .. Bon. Du moins, à mon goût. Très tôt, pour ne pas dire d'heure, je pousse doucement ma couverture au pied de mon lit puis me lève avec une légèreté de petit rat de l'opéra. Baguette en main, j'entre ouvre mon armoire et lance un lumos pour trouver, toujours aussi discrètement, des vêtements pour sortir. Jean, trouvé ! Sous-vêtements, encore à la recherche. Tee-shirt, en main également. C'est qu'on pourrait croire que j'ai fini de trouver mes vêtements. Mais non ! Il ne reste que les chaussettes. Problème : je n'en aie plus. Misère, misère, misère. Moi qui voulais mettre des baskets .. Je mettrais des ballerines, tant pis ! Je marche, toujours avec légèreté et discrétion. Si discrète me diriez-vous que mon petit orteil vient délicatement se retourner contre le bord du lit. Je sers les dents, les larmes montant aux yeux. Je n'ai pas mal, je n'ai pas mal .. Et je laisse glisse un "Va chier" à l'attention de mon lit. Polie ? Oui, très. Mais pas avec les meubles allons-nous dire.

    Une fois lavée et habillée, je descends les marches une à une jusqu'a arriver dans la cour. Je soupire un peu, comme libre, puis comme à marcher tranquillement jusque la forêt interdite. Effectivement, comme son nom l'indique, elle est interdite. Mais bon, que voulez-vous, quand on à soif, on a soif. Et puis, en tant que bonne élève, je ne vais tout de même pas dévorer un élève. Je préfère le sang animal de toute manière. Je trouve le sang humain trop .. Trop. Enfin, il est sûr après que si je n'avais pas le choix, mettez mon un humain, je boirais son sang. Mais comme pour le moment, j'ai du sang animal autant en profiter. Voyant au loin, le toit de la cabane du garde chasse, je me fait de plus en plus petite et de nouveau discrète. Et, une fois l'orée du bois passé, je remarche tranquillement sans me cacher.

    ERYN - Que vais-je bien pouvoir trouver à me mettre sous la dent cette fois-ci.. ?

    Me demandais-je. Oui, dans la forêt interdite, on ne trouve jamais la même chose. Un jour c'est une chauve-souris, le lendemain, on passe on renard, et trois jours après, c'est un lapin ou un lièvre suivant la chance. Alors vous imaginez bien. Un bruit. Je m'arrête nette. J'attends sans bouger, me retenant même de respirer. Un renardeau passe, s'arrêtant devant moi. Me fixant quelques instants, lorsqu'il vit mes dents, aussitôt il parti en courant, suivit de près par ses frères et sœurs. La mère ne devrait pas être bien loin dans ce cas .. Alors attendons. Je m'adosse alors contre un tronc de chêne et attends. Les minutes passent, encore et encore jusqu'a ce que la renarde passe. Délicatement, je me relève, sans bouge de nouveau. L'animal tourne la tête, et je lui saute dessus. Coucher sur le flan droit, je pose mon genoux sur son ventre, puis maintiens ses pattes avant d'une main. J'attends qu'elle se calme un peu et la fixe avant de dire :

    ERYN - Je te remercie.

    Puis ouvre la bouche avant de planter les canines dans le cou de la bête rousse. Mes dents se plantent doucement dans la chair, laissant le sang couler lentement dans ma bouche, chatouillant mes papilles puis coulant dans ma gorge. Le sang animal est tellement bon, chaud il est bien meilleur. Je continu de boire ce liquide qui lui aie vitale en la regardant. Je la sens sous mon genoux. Elle tremble, je sens sa peur, je la voit dans ses yeux. C'est vrai, j'ai horreur de voir un animal souffrir. Mais c'est ou l'animal, ou je termine par y passer. C'est, certes, égoïste mais que voulez-vous .. La renarde ne couine plus. C'est fini. Le sang ne coule plus le long de ma gorge. Elle est morte.

    ERYN - J'essaierais de nourrir tes bébés pour te remercier de m'avoir donner ta vie.

    Sans attendre, j'essuie les quelques goutes qui ont coulés au coin de ma bouche. Je me met à creuser un trou avec ce que je trouve. La terre, c'est trop salissant. Alors je prends un bâtons et fait avec. Je creuse. Le trou fait, je sors de nouveau ma baguette, la pointe sur la renarde et lance un accio puis dépose l'animal dans le trou. Je le rebouche rapidement. Je porte ensuite ma main à ma bouche puis plante une canine avant de laisser mon sang couler sur le trou rebouché. Une façon à "marquer mon territoire" en quelques sortes.

    Je me retourne puis marche pour retourner dans la cours, à la bibliothèque, enfin quelques part. Je soignerais ma légère blessures plus tard si j'y pense.De nouveau, un bruit. Je m'arrête et met ma main blessée dans mon dos.

    ERYN - Qui est-ce ?

    Attendant, je pris ma baguette de ma seconde main, fixant des buissons. Qui est-ce que ça pouvait bien être ? Surtout à cette heure-ci. Si ce n'est le garde chasse, ce que je n'espère pas..

Fiche par romane, disponible sur twi-art
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LIBRE - prom'nons-nous dans les bois ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: La Forêt Interdite-