Partagez|

Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Halloween H. Howlingale

Tireuse d'élite de Baguette Magique

Humeur : Débordée!


MessageSujet: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah Sam 30 Juin - 14:50

    Je pris une longue gorgée de mon café. Ça avait été une longue… longue matinée. D’autant qu’il était encore tôt, avec un peu de chance j’aurais fini de remplir toute la paperasse nécessaire après ce genre d’intervention avant midi. A cause du manque d’effectif de la Brigade de la police Magique, j’avais été tirée du lit pour servir de renfort. Aussitôt promue tireur de baguette magique d’élite que j’en revenais aux bases… Si c’était pas malheureux !

    Ce matin-là, deux gosses avaient décidé de tromper l’ennui en allant foutre un bordel monstre à leur marché local. Ensorceler les bibelots, faire parler les aubergines, coincer les portes des meubles à vendre… Ils auraient presque pu passer inaperçu sans que le Ministère s’aperçoive de rien si l’un des deux n’avait pas foutu le feu à une étale par accident ! Le plus jeune des deux, portant encore la Trace sur lui, avait essayé de lancer un sortilège d’Aguamenti sur le brasier afin de calmer le tout mais le mal était fait. Tous ces moldus qui les avait vu faire… Seigneur, c’était le département des Oubliators qui allait avoir du boulot ! Ma tâche à moi avait été d’attraper les deux gosses responsables de l’incident en compagnie d’un autre type qui appartenait à la Brigade de la police Magique. Je ne pouvais pas me plaindre de la difficulté de la chose ! Ça avait même été… TROP facile.
    Désormais collés à un banc à l’aide d’un sortilège, les deux adolescents se disputaient et rejetaient chacun la faute sur l’autre. Bin voyons ! Mon regard balaya le marché. Les agents du ministère grouillaient de partout. Les types du détournement de l’artisanat moldu, les oubliators, divers agents de la Brigade de Réparation des Accidents de Sorcellerie, sans compter mes collègues de la Brigade… Que du beau monde ! Réparer, faire oublier, effacer… Je regardais l’heure à ma montre. Les parents des deux gamins devaient avoir reçu une lettre expliquant la situation maintenant. Et aucun doute, ils allaient me tomber dessus à la première occasion ! Je détestais avoir affaire aux parents dans ce genre d’affaire. De leur point de vue, leur progéniture était toujours innocente et on ne peut plus sage comme une image ! Le Ministère allait bientôt devoir créer un comité de réception pour les parents mécontents de la Justice Magique !

    Divers agents occupés à transplaner jusqu’au ministère pour faire le conte de la situation revenaient le plus souvent un café en main. Heure matinale oblige, on ne pouvait continuer à travailler sans un peu de caféine. Pourtant très moldue, cette boisson avait su séduire un bon nombre de sang purs au sein du Ministère, moi la première ! Quand tout ce bazar serait fini, on pourrait enfin faire transporter les responsables jusqu’au Ministère pour fixer une audience devant le Magenmagot. Et éventuellement, se prendre un savon de la part de parents indignés au passage.
    Du coin de l’œil, je crus apercevoir un visage familier qui n’appartenait à nul autre que Noah Carter. L’activité d’oubliator était en plein boom aujourd’hui, qu’il soit là n’était pas tant une surprise ! Je l’aime bien lui… Pas vraiment causant à vrai dire, un peu à cheval sur les règles et le protocole… Mais il était toujours plus drôle que d’autres agents. Je fis quelques pas vers lui avant d’arriver à sa hauteur.


    -Rien de plus vivifiant qu’une foule de moldus à lobotomiser dès le lundi matin hein ? Tu veux un café avant de continuer ? Pierce fait le relai depuis le coffee shop le plus proche depuis au moins vingt bonnes minutes.


    Que voulez-vous, certains étaient payés à travailler et d’autre à apporter les cafés… Aaaah ces stagiaires…

    -‘Pas vraiment hâte que les géniteurs des fauteurs de trouble rappliquent. Ils sont toujours limite plus chiants que leur progéniture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Noah Carter

Oubliator

Humeur : Envie de paternité


MessageSujet: Re: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah Sam 30 Juin - 18:10

Noah n’en pouvait plus. Il avait été tiré du soleil à l’aube alors qu’il n’était censé prendre son service qu’à 9h ce matin là, tandis qu’Amy qui fut absolument ravie d’être réveillée en même temps, avait congé. Après avoir passé 5 minutes à promettre à sa femme qu’il se ferait pardonner, bien que cela ne soit pas sa faute, en l’emmenant au restaurant le soir même, elle daigna le laisser partir, ravie d’avoir obtenue une soirée en amoureux. D’ailleurs, lorsque Noah ressorti de la salle de bain et retourna dans la chambre pour lui dire au revoir, la magnifique jeune femme dormait déjà à nouveau à poing fermé.

Quand il arriva sur les lieux, Noah comprit tout de suite l’ampleur de la catastrophe et n’eu qu’une seule envie, faire demi-tour et retourner sous les draps auprès de sa femme. Mais son chef l’attrapa au même moment et lui fit un topo rapide, laissant à Noah la joie de comprendre qu’il y avait une quantité astronomique de personnes à amnésier. Heureusement, ses collègues étaient déjà sur place mais un simple calcule suffisait pour comprendre qu’ils n’étaient pas assez et qu’ils en auraient pour des heures. D’autant que des badauds, passant par là et s’arrêtant pour savoir ce qu’il se passait, ne cessaient de s’ajouter à la liste.

Cela faisait plus d’une heure qu’il amnésiait à tour de bras à présent et il avait l’impression que sa tête allait exploser. Il fallait dire que la plupart des sorciers croyaient que lancer des sorts d’amnésie et implanter de nouveaux souvenirs étaient simple mais en réalité, cela ne l’était pas du tout et surtout, cela prenait du temps. Il fallait compter minimum 15 minutes pour un cas simple par moldu car il était important de ne pas les apeurer et de leurs implanter des souvenirs cohérents. Et dans le cas présent, ils devaient tous ce souvenir de la même chose. Un vrai cauchemar.

Noah venait de terminer de s’occuper d’une adorable fillette de 5 ans quand il entendit une voix féminine familière derrière lui.

Au moment où il se retourna, après avoir jeta un bref coup d’œil au visage d’Halloween, il posa immédiatement ses yeux bleus sur le gobelet de café dont il pouvait sentir l’odeur qui lui semblait particulièrement fabuleuse en cet instant.

Je sais que Pierce fait la navette depuis 20 minutes… en 20 minutes je suis déjà allé amnésier 2 fois la serveuse à qui il tient à payer en gallions, lui dit-il avec un soupire et un sourire plutôt désespéré. A la 3ème fois, c’est Pierce que j’amnésie. Cette pauvre fille va finir avec la cervelle en œuf brouillé à ce rythme.

Car oui, amnésier des moldus et leur créer des souvenirs n’était pas sans danger. Plus on devait le leur faire, plus il y avait de séquelles sur la partie de leur cerveau gérant les souvenirs. De nombreux moldus avaient fini avec de graves séquelles, à l’état de légumes, à cause d’un abus de sorts d’oublis. C’est pourquoi ce genre de chose était depuis longtemps faites par des professionnels ayant suivit une rigoureuse formation.

Cela dit il n’en voulait pas vraiment au dit Pierce. C’était un sorcier de sang-pur encore tout gamin et stagiaire fraîchement sorti de Poudlard. Noah était sûr que ce môme n’avait même encore jamais vu le monde des moldus avant aujourd’hui.

C’est toi qui va devoir gérer les parents ?, demanda-t-il quand elle lui expliqua ne pas être pressée de les voir. Il jeta alors u coup d’œil aux deux adolescents collés à leur banc. Bonne technique pour les faire tenir tranquille, dit-il en les désignant d’un vague geste de la main. Il faudra que je m’en souvienne pour les miens.

Voyant alors du coin de l’œil le fameux Pierce repartir vers le coffee shop, Noah lui fit signe comme quoi il le surveillait, désignant ses yeux de deux doigts avant de le pointer. Le message était clair, te trompe plus de mauvais.

Tu te rends compte que pendant ce temps, ta supérieure dort bien paisiblement ?

Amy était en effet la chef de la Brigade des tireurs mais pour sa défense, elle avait été de service tout le weekend, elle méritait bien ce jour de congé, même s’il était plutôt mal tombé. Et Noah, espérait vraiment que personne n’aurait l’idée de lui demander de venir car connaissant la conscience professionnelle de son épouse, elle n’hésiterait pas à oublier son jour de repos pour venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Halloween H. Howlingale

Tireuse d'élite de Baguette Magique

Humeur : Débordée!


MessageSujet: Re: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah Sam 30 Juin - 20:28

    Heureusement qu’un incident pareil n’arrivait pas tous les jours. Sinon quoi la moitié de Londres finirait avec le cerveau grillé de part en part ! De mémoire, je ne croyais pas avoir déjà vu autant d’Oubliators rassemblés au même endroit. Généralement ils étaient appelés dans des cas mineurs réglables en vingt minutes montre en main pas pour… ça ! C’était un véritable bazar que ce marché surpeuplé ! Mais quelque part ; j’aimais bien l’ambiance. Avec les cafés qui circulaient entre collègues, l’entre-aide… C’était sympa ! Enfin autant que ça pouvait l’être à une heure pareille.
    Et au moins, ça me donnait l’occasion de revoir quelques visages familiers ! Noah et moi ne travaillions pas au même étage du Ministère et en dehors des quelques affaires que nous avions eu en commun (surtout cette affaire très spéciale qu’était mon propre boss, en réalité), je le voyais très rarement. Aux prises avec une enfant, je le regardais régler les derniers aspects de la mémoire de la petite avant de m’approcher. Le pauvre avait l’air épuisé ! … Ou très mal réveillé, j’avais du mal à me décider. Et il n’y avait qu’un moyen d’y remédier : Cette miraculeuse médecine appelée caféine ! Lui indiquant que Pierce, le stagiaire de service, faisait des rondes de café pour tout le monde, sa réponse ne manqua pas de me faire rire.


    -A la 3ème fois, c’est Pierce que j’amnésie. Cette pauvre fille va finir avec la cervelle en œuf brouillé à ce rythme.

    Ajouta-t-il dans un soupir qui sentait bon le découragement. Je jetais un coup d’œil sur mon gobelet.


    -Mmmh… Ce qui expliquerait pourquoi Holmes s’est retrouvé avec un café salé qui sentait la pistache !


    Le café en question s’était retrouvé sur le goudron à la seconde où son consommateur s’en était aperçu ! Note à moi-même : penser à former les stagiaires sur les usages moldus en cas de besoin ! Ou engager des nés-moldus tout court, ça aurait surement moins de frais…
    Sur leur banc, les deux gosses n’arrêtaient pas de se chamailler. Le Magenmagot n’avait pas pour habitude d’être tolérant avec de jeunes sorciers ayant voulu faire une farce à des moldus, malheureusement pour eux. Ils allaient sans doute se prendre un bon savon au moment de l’audience, si ce n’était plus, vu l’ampleur que leur petite blague avait pris ! Ca risquait de faire mal à l’arrivée… Je hochai lentement la tête quand Noah voulu la confirmation que j’allais m’occuper des parents des fautifs. Oh que oui ! Et l’idée me tapait déjà sur les nerfs ! Rien de plus insupportable qu’un parent en rogne contre l’autorité. Il ajouta que la technique de la glue sur le blanc pourrait lui être utile à lui aussi pour ses propres futurs enfants. J’eus un léger mouvement pour m’empêcher de rire qui vit renverser la moitié de mon café par terre.


    -Avec Amy en mère ? Je crois qu’ils seront plutôt du genre à redemander des brocolis au dîner et à se brosser les dents cinq fois par jour très cher !


    Blague à part, j’aimais beaucoup ma supérieur pour la passion qu’elle mettait dans son métier et son sérieux en la matière. Ils s’étaient bien trouvés, avec Noah. Les deux même, question boulot ! Et a ce propos…


    -Tu te rends compte que pendant ce temps, ta supérieure dort bien paisiblement ?

    Un sourire malicieux aux lèvres, je tapotai doucement l’épaule de Noah comme pour le rassurer.


    -Mmh mhh ! Mais je survis en me disant que son mari est en train de passer sa matinée avec la moitié de Londres, bien qu’ils n’en garderont absolument aucun souvenir !

    Ce qui expliquait ma présence ici. Si Amy était de congé, j’étais la prochaine à appeler en cas d’urgence sur la liste. Du coin de l’œil, j’aperçu Pierce tituber dans notre direction, une bonne dizaine de gobelets remplis dans les bras, sa tête de premier de la classe caché derrière ses cheveux constamment en désordre à cause du vent.

    -Tenez Mr. Carter.

    Surement un moyen de se faire pardonner d’avoir fait subir à cette pauvre employée du coffee shop tous ces sortilèges d’amnésie. Je le regardais partir au loin vers d’autres agents du ministère avant de lancer un regard complice à mon collègue.

    -Oooooouuuuuh « Mr. Carter », imitai-je en riant. Tu terrorises les stagiaires plus vite que ton ombre, bientôt pire que Mrs Carter elle-même!

    Un dernier regard vers Pierce qui était désormais déjà loin dans la mêlée du Ministère avant d’ajouter :

    -Pour un gosse… Il est assez mignon le stagiaire… Un peu… Un peu trop lui mais bon, personne peut être parfait, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Noah Carter

Oubliator

Humeur : Envie de paternité


MessageSujet: Re: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah Mar 3 Juil - 15:39

Noah n’avait jamais vraiment été du genre matinal. Il n’était pas un gros dormeur certes, faisant très rarement la grasse matinée et il se levait sans difficulté à n’importe qu’elle heure. Le souci était que son cerveau peinait à suivre son corps. Alors qu’il était réveillé physiquement, il lui fallait toujours une heure pour vraiment émerger mentalement. Il général il prévoyait le coup en ce levant plus tôt le matin mais là, il avait été prit de cours. Forcé de ce contré moins d’une heure après s’être réveillé, il avait un peu de peine. Mais c’était les aléas du métier.

Ecoutant Halloween, son prénom l’avait toujours fait rire d’ailleurs, il ferma un œil en l’observant, le front légèrement ridé et un léger sourire mi-gêné mi-amusé sur les lèvres tandis qu’il se massait la nuque.

J’avoue que j’ai peut-être bâclé un peu le truc en voulant vite en finir avec elle pour revenir ici… Je retournerais la voir une fois qu’on aura fini.

S’ils finissaient un jour. En effet, Noah était entrain de surprendre non loin un des moldus pas encore amnésier tout expliquer en détail à un curieux venant d’arriver. Curieux qui d’ailleurs, la seconde suivante, se trouvait encercler de sorciers lui intimant l’ordre de rejoindre les autres et de ne plus bouger.

On a confisqué les téléphone portable et un des nôtres est entrain de checker les appels émit et messages envoyés au moment des faits… On a actuellement pas moins de 18 personnes à retrouver pour un lavage de cerveau. Je ne te parle même pas de ceux qui ont aussitôt posté leur aventure sur les réseaux sociaux. On a dû ajouter une partie c’était en réalité un spectacle pour nous faire une blague super bien réalisé dans leurs nouveaux souvenirs… La technologie c’est pas toujours ce qu’il y a de mieux.

Si Noah parlait aussi aisément de téléphone portable, de réseaux sociaux et autres SMS c’était tout simplement parce que issu de parents moldus, il avait vécu entouré de tout cela toute sa vie. Lui-même possédait un blackberry dernier cri rangé dans la poche de son jeans ainsi qu’un ordinateur portable chez lui pour rester en contact avec sa famille, ses amis et le monde moldu en général.

Il éclata de rire quand Hallow’ lui décrivit comment ses futurs enfants se tiendraient à carreaux avec Amy. C’était à croire que sa femme passait pour un dragon.

Elle a bien réussie à m’habituer à reprendre des légumes alors pourquoi pas à nos enfants, dit-il avec un le sourire attendrit qu’il avait toujours en parlant de sa femme. D’ailleurs dans le même type de sujet, les parents des mômes sont sorciers ou moldus ?, demanda-t-il en indiquant les deux monstres d’un geste du menton.

Il savait que le Mangemagot se montraient parfois à peine plus clément, mais à peine, lorsque les parents étaient moldus, comprenant que cela n’était pas forcément évident pour des moldus de ce retrouver avec un gamin capable de faire de la magie sur les bras. Mais pour cela, fallait-il encore qu’ils soient bien disposés. Or, cela serait mal parti quand ils recevraient le rapport apprenant que plus d’une 50aine de moldus avaient dû être amnésier à cause de deux gamins turbulents. Noah ne voulait pas être à la place des gamins comme des parents.

Il revînt à sa conversation avec la tireuse d’élite quand elle le taquin sur le fait que la moitié de Londres ne se souviendrait plus de lui. Il se contenta de lui adresser un petit sourire en ce disant qu’il valait mieux ainsi.

Il se rappelait un cas durant son apprentissage où il avait mal amnésier la personne. Tout allait pour lui mieux, elle avait tout oubliée et gardait en tête ses anciens souvenirs, jusqu’à ce qu’ils se croisent par hasard à Londres. Noah n’avait pas correctement effacé son visage de ses souvenirs et la pauvre moldue chercha alors désespérément de où elle pouvait bien le connaître au point que lorsque Noah revînt la voir pour rectifier le travail quelques semaines plus tard, ce fut dans la section psychiatrique de Sainte-mangouste qu’il la trouva. Donc effectivement, il valait mieux qu’ils ne se souviennent pas de lui.

Bien qu’il aille menacer de l’amnésier quelques minutes plus tôt, Noah dû résister à son envie d’enlacer le fameux Pierce en le voyant lui tendre un café que Noah observa et prit avec la même révérence que s’il avait s’agit du Saint Graal lui-même. En cet instant précis, il avait le cerveau en mode Homo Sapiens figé sur une seule pensée : CAFE !

Il était tellement heureux de pouvoir enfin boire ne serait-ce qu’une gorgée du précieux liquide noir et brûlant qu’il ne répondit pas out de suite à Halloween, lui adressant juste une sourire mystérieux au dessus de son gobelet avant de boire une gorgée… et de manquer de s’ébouillanter. Finalement, il opta pour souffler dessus en attendant qu’il refroidisse un peu malgré son état de manque.

Sous-estime pas la peur que peut instaurer ma profession. Je pourrais très bien tout lui faire oublier et le persuader qu’il est une fillette de 5 ans adorant les couettes et les tutus rose. Ça suffit à rendre n’importe quel stagiaire docile comme un agneau.

Noah reporta alors son attention sur son gobelet de café sur lequel il soufflait bien longuement, faisant virevolter la fumée qui s’en dégageait devant lui avant de relever juste son regard bleuté sur Hallow’ en fronçant des sourcils, ce qui lui marqua le front.

Pierce ? C’est un môme. Je suis sûr qu’il vit encore chez ses parents. Quant à dire qu’il est trop lui… Stagiaire et pas futé, jusqu’à preuve du contraire, ça a toujours été synonyme.

Noah tenta une deuxième gorgée, déjà moins brûlante. Le café avait été sucré mais vu la peine qu’il avait à émerger, un peu de sucre ne pourrait pas lui faire de mal, bien au contraire. Et au moins, cela restait un café pas comme le dernier qu’une de ses collègues féminine lui avait apporté. Un gobelet immense de café avec de la crème vanillée, deux tonnes de sucres avec des éclats d’amandes de la crème chantilly et le tout saupoudré de cacao. Ça, c’était un dessert, pas un café.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Halloween H. Howlingale

Tireuse d'élite de Baguette Magique

Humeur : Débordée!


MessageSujet: Re: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah Jeu 5 Juil - 19:36

    Je hochai lentement la tête en écoutant Noah me faire la liste des mesures que le Ministère avait mises en place pour éviter que l’information ne filtre chez les moldus. Certes, je n’avais pas la moindre idée de ce que pouvait être un « réseau social » mais la notion de portable m’était déjà plus familière. Une de mes amies moldue m’avait supplié et par la suite aidé à en acheter un, trouvant cela étrange de ne « jamais pouvoir me contacter, à croire que j’habitais dans une caverne ». C’était en soit beaucoup plus pratique et direct qu’un hibou mais… Ça manquait cruellement de classe, cela dit.

    -Les moldus rendent la discrétion difficile, y a pas à dire ! Je me demande ce qu’ils inventeront ensuite pour nous rendre la tâche impossible !

    Rien n’était jamais irréversible, surtout quand on était sorcier. Nous pourrions très bien lobotomiser le globe tout entier si nous le devions, pour une raison ou pour une autre. Avec des sortilèges comme l’Imperium ou Oubliette au bout de sa baguette… Rectifier une erreur était toujours possible. Mais parfois, comme aujourd’hui, il nous arrivait de manquer de temps et de moyens… Ce qui rendait les choses on ne peut plus pénibles !
    Heureusement, le moyen de rendre la matinée plus supportable arriva en la personne de Pierce, quelques instants plus tard. Le gamin me rappelait un peu moi à son âge, quand j’avais été stagiaire au Ministère avant d’entamer une vraie carrière. Au fait près que je n’avais jamais eu à porter de café à qui que ce soit ! Mais il fallait bien se rendre utile ! Je me demandais bien qui avait eu l’idée de le nommer responsable du ravitaillement d’ailleurs… Mais ce n’était certainement pas Noah qui allait s’en plaindre ! Je le regardais en souriant doucement, l’imaginant tout proche du Nirvana alors qu’il entamait son gobelet de café. Mouais… J’en aurais bien besoin d’une douzaine d’autres quand j’en aurais fini avec la paperasse concernant l’incident ! C’était fou tout ce qu’il fallait remplir comme formulaire pour deux jeunes en quête de sensation forte et aux baguettes mal maitrisées ! Encore une journée qui allait être bien remplie une fois au bureau. Mais tant que j’étais encore à l’air libre, j’en profitai pour complimenter mon collège sur son autorité ! Et je devais avouer que sa méthode était… intéressante !


    -Pierce avec un tutu et des couettes, je donnerai bien ma part du budget pâtisserie du bureau pour voir ça ! Ça pourrait lui faire un beau souvenir de pot de départ tu sais…

    Quoique j’imaginais mal Amy autoriser un truc pareil. Le boulot c’était le boulot après tout… Mais ce n’était pas une raison non plus pour s’ennuyer. Et d’ailleurs pour m’occuper, je lançai un regard en coin à Pierce le stagiaire désormais loin dans la foule et sollicitai l’avis de Noah sur ce dernier. Pour être honnête, ce n’était pas franchement « sérieux ». Les gosses comme Pierce, très peu pour moi. Mais ça faisait passer le temps en attendant les parents en furie !
    Je ris doucement à la réflexion de l’Oubliator avant de faire mine de m’indigner en lui donnant un petit coup de poing sur l’épaule.


    -Eh ! Un peu de respect très cher, moi aussi j’ai été stagiaire au Ministère, il y a de cela… Oula, très très très longtemps !

    Et sur un ton mélodramatique j’ajoutai :

    -La meilleure stagiaire que le Ministère a jamais eu hélas.. !

    J’avais souvenir qu’à l’époque, j’avais été préposée aux ravitaillements de parchemins et plumes pour les divisions des aurors. Et disons que j’en avais tiré un enrichissement… négligeable. Oui, c’était bien le mot, quatre mois à jouer l’invisible main qui remplit les tiroirs de votre bureau n’avait rien eu de très exultant !


    -En parlant de mômes, un petit Carter est enfin en route ?

    Il était étonnant que la Gazette du Sorcier n’ait pas déjà édité en première page : « LE COUPLE CARTER VEUT FONDER UNE FAMILLE ». Le monde entier était au courant apparemment, et peut-être même que je n’étais pas la seule à lui avoir posé la question dans la journée, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Noah Carter

Oubliator

Humeur : Envie de paternité


MessageSujet: Re: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah Dim 15 Juil - 20:04

Tu veux dire plus impossible qu’elle ne l’ai déjà ? On en est à envisagé la possibilité de se créer des comptes sur différent moyen de communication comme les réseaux sociaux et les blogs pour faire croire qu’on l’on est des démystificateur de paranormal proposant des explications rationnel aux évènements tellement les nouvelles se propagent vite sur internet. Tout ça à cause de sorciers n’ayant pour ainsi dire jamais quitté leur petit monde magique et qui sème la pagaille dès qu’ils arrivent chez les moldus…

Noah avait dit cela avec un air las, poussant un long soupire désespéré. Il se doutait bien qu’Halloween ne devait pas avoir comprit grand-chose à ce qu’il venait de lui dire mais il était tellement HS qu’il s’en fichait un peu. Et dire que la journée venait à peine de commencer. Il n’avait qu’une envie une fois tout ce bordel régler, c’était de faire un saut dans une boulangerie pour acheter des croissants et de rentrer retrouver Amy qui serait peut-être encore endormie sous les draps. Mais c’était impossible, il avait encore plein de boulot qui l’attendait au bureau et ils étaient déjà en sous effectif. Il ne pouvait pas prendre le reste de sa journée comme ça sur un coup de tête. Il ne lui restait plus qu’à compter les heures jusqu’à l’heure de sa libération, il voyait ça comme ça pour le coup, à 17 heures tapantes.

Son humeur s’améliora instantanément quand il vit arriver son café. S’il avait été dans un jeu de simulation de vie mondialement connu, sa petite barre verte d’humeur ce serait aussitôt remplie pour le coup. Après avoir soufflé dessus doucement, il en bu une gorgée et un sourire étira immédiatement ses lèvres.

Du budget pâtisserie carrément ? Laisse-moi 5 minutes avec lui loin des regards de nos supérieurs respectifs et je t’arrange ça.


Noah craignait moins son propre supérieur que sa femme. Il savait que son chef pousserait une gueulée puis se marrerait et une fois le souci résolu, en parlerait plus et que tout cela resterait au sein du département. Amy, elle, pourrait continuer de l’engueuler une fois à la maison. Et une épouse furieuse, c’était bien plus effrayant qu’un boss furieux.

Ailleuh !, dit-il plus machinalement que vraiment par douleur lorsque Hallow l’attaqua à coup de poings dans l’épaule.
Je ne suis jamais passé par la case stagiaire. Ils avaient tellement besoin de moi pour gérer les emmerdes de mon frangin qu’ils m’ont directement prit comme apprenti.


En parlant de son frère, Noah perdit légèrement son sourire et fronça les sourcils d’un air un peu soucieux. Il ne l’avait pas revu depuis 2 jours et s’inquiétait déjà pour lui. C’était plus fort que lui, il avait toujours été trop protecteur avec son cadet. Il l’appellerait quand il aurait enfin 5 minutes devant lui.

Ce qui est mieux pour toi, sinon tu n’aurais été que la 2ème meilleure stagiaire que le Ministère aille jamais eu, ajouta-t-il avec un petit sourire avant de boire une nouvelle gorgée de son café alors qu’elle le questionnait sur sa petite famille.

Tu es comme ça pressée de voir ta cheffe en congé maternité ?, lui demanda-t-il en riant. Et non, toujours pas de petit Carter en vue pour le moment malheureusement…

Noah commençait à trouver le temps long d’ailleurs. Ils avaient décidé de ne pas fonder de famille directement après leur mariage et s’y était mit que récemment mais cela faisait maintenant quelques mois qu’ils essayaient, en vain. Cela inquiétait doucement Noah d’ailleurs qui commençait à craindre que quelque chose ne cloche. Mais il préféra ne pas penser à cela pour l’instant.

Mais je t’avouerai que quand je vois tout le boulot que nous refile ces deux-là, ça fait réfléchir à l’idée d’en avoir.

Chose que Noah ne disait que sous l’effet de la fatigue et du surmenage à cause de la situation. Rien ne pourrait le démotiver à avoir des enfants.

Et toi ? Tu en ai où dans ta vie sentimentale ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah

Revenir en haut Aller en bas

Coffee is the best thing to douse the sunrise with || Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 07. It's Coffee Time !
» Junkie-Coffee Une Petite Nouvelle
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» Coffee or Tea ?
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Londres :: Londres :: Le Londres Moldu-