Partagez|

Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Alexis Parker

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : changeante


MessageSujet: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Lun 9 Juil - 12:12


Après avoir passé une journée calme, Alexis se rappelait qu'il avait rendez-vous près du lac de Poudlard avec Clara Ramagny. Le Gryffondor connaissant par cœur la belle Clara, et pour cause, ils étaient sortis ensemble, avant de se séparer, mais finalement, le jeune homme savait aussi qu'il ne pouvait vivre loin d'elle. Aussi, il ressentait le besoin d'avoir du soutient, surtout parce qu'il avait rencontré son demi-frère, chose insensée qui pourtant était bien réelle. Si Alexis se sentait mal en ce moment, il savait au fond de lui que ce ne serait pas la même chose avec son ancienne conquête, en effet, elle avait le don pour le faire sourire, chaque fois qu'il la voyait. Après s'être passé une main dans les cheveux, le beau Gryffondor finit par sortir de son lit, déposant avec soin son livre de sortilèges et enchantements aux pieds de son lit, il était temps de rejoindre la jeune femme, avant d'être surpris par un professeur ou un auror. En effet, sous ordres de la Ministre de la Magie, l'école avait dû subir une arrivée massive de différents aurors, pour la sécurité. D'après ce qu'avait pu lire Alexis, l'école avait été bien mieux protégée par les professeurs cinquante ans plus tôt, mais après tout, ils avaient Albus Dumbledore, et la menace était différente. Dans les couloirs de l'école, Alexis prenait bien soin de ne pas se faire voir, sinon, il savait qu'il aurait des ennuies, et cela ne l'enchantait guère, que de se retrouver dans le bureau du Directeur. Toutefois, juste au moment où il se mettait à rêver un peu, il entendit des pas se diriger vers lui, il se cachait derrière une colonne pour ne pas être vu. Il savait qu'il devrait faire plus attention la prochaine fois. Passant les grandes portes de chêne, le jeune Parker ne pris pas la peine de lancer un sortilège de lumière, il ne tenait pas à être vu, ni suivit d'ailleurs, il souhaitait de tout cœur que ce rendez-vous serait totalement intime. Sentant l'air frais de la nuit, il avançait d'un pas décidé vers le grand lac noir, sur lequel la lune brillait, ressemblant davantage à une balle sur de la glace qu'à l'astre qu'il connaissait bien. Tandis que la lueur de la lune laissait se dessinait devant les yeux du Gryffondor des formes incertaines, il finit par apercevoir la personne qu'il cherchait, Clara était déjà là, l'attendant près du lac, tout au bord. Heureux de la revoir, il déposait un tendre baiser sur la joue de la jeune femme, puis pris enfin la parole, ne cachant pas sa joie.

« Hey ! Ça me fait très plaisir de te revoir ! »s'exclama Alexis, un sourire charmeur aux lèvres.

Même s'il ne le disait pas, le jeune homme espérait aussi qu'en cette soirée il serait à même de reconquérir son ancienne copine. Bien sûr, il savait qu'il pourrait faire chavirer n'importe qu'elle fille, mais Clara, elle serait capable de voir plus loin que cela. Car au fond, Alexis n'était pas aussi arrogant et prétentieux qu'il voulait le laisser penser. Au contraire, il était plutôt sensible, chose qu'il essayait de cacher, et rares étaient les personnes qui le connaissait sous sa vraie nature, sans sa carapace de bad boy, qui lui allait à merveille. Respirant un bon coup, Alexis se remettait en tête la raison de ce rendez-vous au clair de lune. Évidement, Clara ne l'aurait pas fait venir pour rien, surtout pas pour se faire attraper par quelqu'un, non, ils étaient là tous les deux pour leur moment de défis. Ces défis qu'ils se lançaient, étaient des sortes de jeux, de gages, mais le Gryffondor se demandait si ce n'était pas une raison pour le retrouver.

« Bon, bien j’attends ton défis ! A moins que tu ne souhaites me dire autre chose ?.. » laissait-il entendre avec un air joyeux qui lui était familier.

Si le jeune homme arborait ce sourire, c'est parce qu'il savait qu'il aimait encore Clara. Puis, les autres filles qu'il avait pu avoir entre temps ne lui avait rien apporté de mieux. Il savait que son avenir était dans les bras de son ex, et pour cela, il était aussi près à tout pour la retrouver, comme avant, pour ne plus la quitter. Néanmoins, il savait que tout cela ne serait pas si simple, mais il disposait d'une arme infaillible, il connaissait la jeune Ramagny par cœur, mais cela étant, cette arme pourrait aussi se retourner contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Mer 11 Juil - 22:37



♫ Si tu savais comment tu m'as manqué ♪
♪ Enfin je veux dire si tu savais à quel point ne pas se défier me manquer ♫





J'aurai aimé dire que cette journée avait été comme toutes les autres, calme reposante et sans aucune préoccupation... Seulement c'était faux, et plus que faux même. J'allais le revoir, ce soir, près du lac ! Bon certes on se voyait souvent, normal puisqu'on était dans la même maison et qu'on était sexfriend de plus ! Cependant, pour une fois, si on se voyait ça n'avait strictement rien de sexuel, pour l'instant du moins. En effet, aimant tous les deux l'aventure nous avions décidé de se lancer des défis, histoire que nos vies soient ainsi plus remplies et que surtout nous nous amusions. Comme si j'avais besoin de ça pour m'amuser avec lui... Il suffisait que j'entende son nom pour partir dans un lointain pays imaginaire.. Pathétique n'est-ce pas ? Que de dériver pour si peu... Et surtout que de dériver pour son ex... Il m'avait quitté, les évènements lui tombant trop vite dessus, je l'avais compris, se découvrir un demi-frère j'imagine que ce n'était pas tous les jours faciles... Et puis c'est pas comme si nous ne nous voyions plus. Beau, et attirant, on était resté sexfriend, c'était juste obligatoire ! Alexis était une bien trop grande tentation pour que ça s'arrête net. Seulement si j'avais cru que tout était physique entre nous et rien que ça, je m'étais trompée... Juste à voir dans quel état surexcitée j'étais là...

Et j'étais à nouveau partie sur un long monologue ne parlant que de lui... Je vous jure une vraie idiote que j'étais... Chou me disait-on, c'était un euphémisme oui ! J'étais complètement sentimentale. J'attendais le prince charmant monté sur son blanc destrier ! "Voulez vous une tasse de thé Milady ?" dirait-il en m'embrassant la main... Un grand, beau grand, british ! Il descendrait de son cheval, s'accouderait à une grande Ferrari, voiture que lui aurait emmené un majordome, "monte beauté toi et moi on va faire un tour tout à fait chastement"... Bon en fait il ferait pas très prince charmant mon prince charmant...

Les femmes peuvent être rangées dans plein de catégories différentes dont les principales seraient : vénales ou sentimentales. Moi j'aimais les deux... Même si mon coeur préférait les belles, et longues histoire d'amour... Mais tu sais mon coeur que les histoires d'a, les histoires d'amour, les histoires d'amour finissent mal, les histoires d'amour finissent mal en général !

Je descendais en dansant sur de vieilles chansons moldus que je chuchotais doucement. Il ne manquait plus que la fanfare qui me suivrait... Faisant grand bruit dans les escaliers, après l'extinction des feux demandé par la ministre de la magie... Hum... C'est vrai que j'étais censée faire doucement moi. Levons nous sur la pointe des pieds et avançons doucement, tout lentement...

Je réussis à atteindre la sortie sans encombre, très bien. J'aurai pu faire une excellente cambrioleuse ! Et en quelques minutes de plus je fus près du lac. Je regardais le reflet de la lune sur l'étendue sombre d'eau, et je trouvais ce chef d'oeuvre de la nature magnifique. Je m'accroupis dans l'herbe, commençant à somnoler, lorsque j'entendis quelqu'un venir, je me redressais, un noeud du à la peur d'être surprise que je ressentais, fit son apparition dans mon ventre. Et pour tout dire je m'en serai bien passée... Et il se défit aussitôt que j'entendis une voix que je reconnus aussitôt.


- Salut.

dis-je, tout aussi enjouée. Il dégageait d'Alexis une telle force qu'elle suffisait à rendre joyeux même un vieux pachyderme ! D'ailleurs j'eus toutes les peines du monde à me contenter d'un salut, alors que j'aurai voulu y rajouter un moi aussi... Seulement je m'en interdisais, même si tout mon corps devait montrer à quel point j'étais heureuse de le revoir, à quel point il me manquait, et à quel point je tenais à lui.

Il me fit un bisou sur la joue, ce simple contact eut le don de faire se hérisser mes poils sur mon corps, et d'accélérer cette énorme pompe qu'était mon coeur, se hâtant de venir remplir les deux grands réservoirs poulmonères. "Vite vite! Venez nous aider à faire que Clara respire ! Elle va mourir asphyxié d'un simple regard sinon"... Alors que ma bouche s'asséchait considérablement comme pour m'éviter de baver sur Alexis, d'un autre côté c'était préférable. Je me voyais franchement mal le regarder, la bouche ouverte et de la salive en sortant. "tu chais qch't'é beau toi ?"... A éviter... Enfin bref à ce bisou je lui répondis par un baiser, on était sexfriend, s'embrasser c'était donc normal, non ? Et puis lorsque j'avais envie de faire quelque chose et bien... Et bien je le faisais...

Il me parla du défi... Ah oui, c'était vrai, c'était pour ça qu'on était ensemble... Pas seulement pour regarder le lac de nuit... Le défi n'était pas très original en soit enfin bref, j'allais bien rire en le voyant faire ça.


- Le défi se décompose en deux parties. La première tu feras un strip, en dansant et tout cela va de soit. La seconde tu enfileras...

Je fouillais dans mon sac pour trouver ce que je cherchais. Une vraie panoplie, avec une loooooooooooongue queue ! Mais comme le diraient les portugais "c'est ça qu'c'est bon !". Surtout que le déguisement était jaune et noir, deux couleurs bien secksy ! Je finis par y mettre la main, révélant ainsi un somptueux déguisement du.... du marsupilami !

- Tu mettras donc ce costume et tu chanteras la chanson du marsupilami. Si tu ne la connais pas tu peux inventer la chanson qu'une telle bestiole chanterait ouba !

J'avais du mal à garder mon sérieux en disant ça. Ainsi je parlais vite pour pouvoir rire à ma guise en suivant, ce que je fis sans plus attendre. J'avais tellement hâte de voir ce que ça allait donner !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexis Parker

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : changeante


MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Jeu 12 Juil - 7:53


Non surpris de la voir me saluer de manière joyeuse, je l'étais plus quant au fait qu'elle m'embrasse. Je ne demandais pas un baiser passionné, mais juste un simple petit bisous sur la joue. Connaissant Clara comme si elle était ma propre personne, je savais que si elle ne le faisait pas, c'est qu'elle avait une bonne raison, du moins c'est ce que j'imaginais. Après tout, nous avions toujours été fait l'un pour l'autre, c'était certain. Puis même maintenant, certes nous n'étions plus ensemble, mais il restait toujours une certaine alchimie entre nous deux. Aussi, nous avions vécu le parfait amour durant une longue année scolaire, que je n'oublierais surement jamais. Mais ce rêve éveillé avait dû se perdre. En effet, j'avais appris une nouvelle qui m'avait totalement bouleversé. Surprendre une dispute chez moi n'était pas anormal, mais le pire, c'est que j'avais appris de la bouche de mon propre père que j'avais un demi-frère, d'ailleurs, il était ici, à Poudlard, à Serpentard, et il avait le même âge que moi. Pour revenir à ce fameux baiser, j'étais resté légèrement distant. A vrai dire, j'avais ressentit une sorte de boule de stress dans le ventre. Je savais, qu'au plus profond de moi, je l'aimais toujours autant, même davantage encore. Toutefois, notre situation de sex friend compliquait notre relation, et j'en étais bien conscient. Le problème était qu'il fallait faire abstraction des sentiments pour le physique, simplement le physique. Mais avec Clara, je ne pouvais pas oublier mes émotions une seule seconde. Reprenant la parole, celle-ci m'expliquait que mon défi serait composé de deux parties. En entendant ce qu'elle me disait je ne pouvais m'empêcher de sourire, bêtement, certes, mais c'était ainsi. Franchement, elle aurait pu trouver un autre endroit pour ce genre de choses, du moins pour le streap, le déguisement, il n'y avait aucun soucis.

« Euh .. Tu es sérieuse là ? » demandais-je en la regardant comme si son regard allait démentir ce qu'elle m'avait annoncé.

J'étais à Gryffondor, le courage c'était pour moi, mais tout de même. Je n'allais pas me promener presque nu dans tout le parc. J'aurais l'air de quoi ? D'un psychopathe, oui, c'était le mot. Par chance, la nuit était sombre, ainsi, personne ne pourrait me voir faire le rigolo. Finalement, je me lançais, étant complètement pris d'un fou rire. Puis, je passais rapidement au déguisement, qui serais surement pour moi la partie la plus comique. Étant né moldu, je connaissais forcement le marsupilami, cet espèce de singe jaune à tâches noires. N'étant simplement qu'en caleçon, j'enfilais le déguisement, un sourire amusé aux lèvres. En exclusivité pour Clara Ramagny, Mr Parker fait l'abruti dans le parc de Poudlard.







« Houba houba !
Houba houba, c'est lui !

Dans la jungle tropicale
Habite un étrange animal
Houba houba, c'est lui,
Le Marsupilami

Bien sûr, il sait être gentil
Mais vaut mieux pas être son ennemi
Houba houba !

Avec sa queue phénoménale,
Il fait c'qu'il veut, c'est génial !
Houba houba, c'est lui,
Le Marsupilami

P'tit costaud sentimental,
Il est malin, original
Il mange des fruits et se régale
Dans sa cachette verticale
Houba houba, c'est lui,
Le Marsupilami »
finissais-je en m'inclinant tel un artiste.

Bon sérieusement, sur le coup je devais vraiment avoir l'air ridicule. Surtout que je n'avais cessé, durant la chanson de gesticuler comme un animal, me demandait vraiment si nous étions seuls. L'avantage d'être sous ce déguisement, c'est que personne ne pourrait me reconnaître. Retirant ensuite la tête du déguisement, je m'asseyais aux côtés de Clara, lui souriant toujours. Une question me brûlait les lèvres, et sans m'en rendre compte, je venais de parler.

« Clara .. Tu crois que .. Hum ! Bon a ton tour ! Tu va enfiler un déguisement de schtroumpfs et me chanter la chanson du générique ! » dis-je en esquissant un sourire, comme pour faire oublier le début de ma phrase.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Sam 14 Juil - 14:29



♫ Ouba Ouba ♪
♪ Ce soir ça va schtroumpher ♫






Si je l'avais embrassé sur la bouche c'était parce que aussi ridicule que ça puisse paraître, je me sentais pas de l'embrasser sur la joue. J'étais bien trop préoccupée pour ça... Un baiser furtif pouvait être pris comme une simple envie de passage, un besoin sexuel de l'autre, tandis que le bisous c'était sentimental, c'était je t'aime beaucoup c'était tu comptes pour moi ! Et en l’occurrence cela aurait été "Alexis je t'aime reviens". Et c'était juste ce que je pensais... Je mourrai d'envie de lui en parler, de lui dire que je l'aime toujours, de lui dire que c'était en ce moment qu'il avait besoin de personnes à ses côtés, parce que tout n'allait pas bien pour lui... Seulement c'était lui qui avait demandé de rompre. Et si je l'aimais je devais respecter cette volonté et ne rien faire pour changer quelque chose à sa décision, si ? Sauf que s'il ne pouvait pas deviner que je l'aimais toujours si je ne faisais rien... Hum je n'étais pas un peu prise de tête des fois ?

Il avait toujours un si beau sourire ! Je restais quelques instants à contempler la commissure de ses lèvres que je venais d'embrasser, je savourais leur goût, me concentrais sur leur couleur... Avant d'être captivée à nouveau par son regard. A quoi pensait-il là maintenant ? Est-ce que t'embrasses un mec il t'imagine nu ? Est-ce qu'il m'avait imaginé nue ? Est-ce qu'il m'avait imaginé jouer de la flûte ? Ou est-ce qu'il n'avait rien imaginé du tout ? Avais-je une chance de le reséduire ? Est-ce que je devais tenter le coup ? Dire les choses qu'on pense peut être une qualité mais ça peut des fois coûter tellement cher ! Et le perdre... Je m'en reléverai, assurément que je m'en relèverai ! Il était hors de question que je m'enfonce dans de la tragédie "oh j'ai perdu l'amour de ma vie ! Ma vie ne mérite plus d'être vécue ! Adieu monde cruel ! Alexis ton nom restera à jamais gravé ici"... Puis j'aurai mis le feu à Poudlard et nous serions tous mort carbonisés... Quitte à faire les choses autant les faire jusqu'au bout...

Je l'aimais pourtant à tel point que j'étais prête à ce que cela soit à sens unique, je pouvais me contenter de ce qu'il acceptait de m'offrir... Mais une pause à notre relation me déprimerait, j'en deviendrais moins comique... Cependant je ferai tout pour que ça ne se voit pas, pour montrer une facette de moi courageuse et sans tristesse... Enfin c'était facile de penser comme ça quand les choses n'étaient pas encore arrivées... En tout cas j'avais peur que si je lui en parle il me sorte "Tu as des sentiments pour moi ? Très bien faisons une pause pour attendre que ça passe..." Alors je lui répondrai que j'étais prête à passer outre, que j'étais prête oublier que je l'aime, que je pouvais me contenter seulement de son sexe... Je deviendrai implorante, une vraie faible... Et si tout s'arrêtait quand même je pleurerai tous les soirs, ne pensant qu'à lui, après m'être énervée comme il se doit et lui avoir dit que ça m'arrangerait qu'on ne se voit plus jamais... N'en pensant aucun mot malgré tout...

- Bah bien sûr que je suis sérieuse. Et puis il fait nuit personne ne pourra te voir. Serais-tu pudique maintenant petit eucalyptus ?

Il se déshabilla, qu'il était beau torse nu. Il devrait se balader nu tous les jours tiens. Quoique non... S'il le faisait je crois que j'aurai été jalouse... Manquerait plus que tout le monde puisse contempler son sexe non mais oh ! Pas que ça soit ma propriété privée mais... Mais pas touche ! Et si les gens n'étaient pas d'accord qu'ils aillent se chercher un écureuil... Oui ça n'a strictement aucun rapport et alors ?

Il revêtit le déguisement du marsupilami, et j'éclatais de rire tandis qu'il faisait le foufou


- Belle prestation ! Et bonne mémoire ! Je dois dire aussi que ce costume te va à merveille !

Il décapita le marsupilami... Quelle mort tragique quand même... Je le pleurerai si Alexis n'avait pas commencé à parler. Il avait ce don rare de réussir à me tirer de mes pensées à la moindre syllabe qui sortait de sa bouche...

Je croyais que ? Que quoi ? Qu'il allait faire beau demain ? Que nous devions essayer la douche ? Que le professeur Croft faisait grève ? Que... Que nous deux ça pouvait encore exister ? Que nous deux c'était encore possible ! C'était beau d'espérer, d'imaginer ses questions... Malgré tout un instant le sourire s'échappa de mes lèvres, mon coeur battant bien trop vite. Tout mon corps avait envie de lui demander de me prendre dans ses bras, j'avais envie de poser ma tête contre son épaule et de le serrer tout tout fort... Mais ça aussi pour l'instant j'étais incapable de le dire... Mais je me rendais compte que tout ça me travaillait bien trop pour que je ne fasse pas ce que je m'étais dit de ne pas faire... Je ne pourrai le laisser partir sans lui avoir dit tout ce que j'avais sur le coeur, je ne pouvais pas continuer à me taire tout le temps...

Il m'annonça mon défi, j'oubliais mon problème un temps et mon sourire revint et un plan germait déjà. D'un coup de baguette je me retrouvais avec la tenue de la schtroumphette... Je n'allais pas mettre celui du Schtroumph grognant... Même si un schtroumph reste un schtroumph... Par contre je ne me souvenais plus de la chanson en entier... D'une danse encore moins... Alors j'imitais les mascottes dans les parcs d'attraction à danser n'importe comment, en faisant surtout une choré avec les mains...


Viens au pays des Schtroumphs
Des petits êtres bleus
Viens au pays des Schtroumphs
Tout est merveilleux
Viens au pays des Schtroumphs
Il existe un chemin
Viens au pays des Schtroumphs
Ce n'est jamais très loin...


Puis comme lui auparavant, je retirais la tête... Le déguisement n'avait pas été créé pour épargner les autres de la vue de ma tête... Puis toujours dans mon costume je m'approchais d'Alexis, pour lui mettre à l'horizontal un bras afin de pouvoir me blottir malgré tout contre lui... Dingue comme je changeais vite d'avis ! Puis comme en guise d'excuse je lui murmurais

- désolé il fait froid... Ah et je n'ai jamais vu les Schtroumphs donc j'ai pas pu chanter en entier...

Bon c'était complètement idiot puisque il faisait doux et que le déguisement, comme tout déguisement, tenait chaud. Mais ça avait été plus fort que moi, je n'avais pu m'empêcher de lui dire ça...

Je réfléchissais à comment lui dire ce qui me brûlait la langue... Peut être que je ne devrais pas le dire mais le montrer d'ailleurs... Sauf qu'on était sexfriend, comment pouvait-il deviner que c'était par amour que je faisais ça et non pas parce que j'étais en manque de sexe ou autre ? Puis je me voyais mal faire apparaître un bouquet de fleurs... et lui offrir une bague... Pis si je lui disais que je l'aime prendrait-il vraiment ses mots pour ce qu'ils veulent dire ?

C'est alors que je me souvins que tous les deux nous étions en costume... Bien sûr que j'allais tenter ce n'était pas du tout discret, et c'était donc risqué mais quelle importance ? C'était une manière comme une autre d'aborder la chose...


- T'as jamais trouvé ça bizarre en regardant les dessins animés que le Marsupilami n'a pas de sexe... Genre la bête elle est asexuée quoi ! Et les schtroumphs je crois qu'ils ne changent jamais de tenue... A croire que leur tenue est greffée à leur corps... Dommage parce que le Marsupilami et la Schtroumphette aurait fait un très bon couple !

dis-je en riant pour cacher mon sérieux... Bon après tout peut être que c'était un peu subtil... Du moins je l'espérais...

- Et puis ils auraient fait une très belle pub pour les Bahamas... Jaune noir et bleu !

Je connaissais mes drapeaux par coeur. Avec mon père nous jouions à les reconnaitre lorsqu'on n'avait aucune représentation de cirque à donner.

Je ne savais pas si j'espérais que Alexis sache ou pas ce que j'entendais par là... Je ne savais pas si j'étais prête à affronter la terrible vérité qui franchirait ses lèvres lorsqu'il me parlera... En fait je ne savais rien... Qui a dit qu'aimer c'était simple ? Pas moi en tout cas !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexis Parker

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : changeante


MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Mar 17 Juil - 9:27


Ce baiser semblait vouloir rester dans mon esprit, à tel point que je ne pouvais m'en défaire. Après tout, on embrasse une personne en guise de promesse, or peut être que c'était ce que Clara avait voulu me faire comprendre ? Le seul problème, c'est que je ne savais plus tellement où j'en étais niveau cœur avec toutes mes histoires de familles. En tout cas, j'étais certain d'une chose, c'est que si je résistais autant à l'envie de l'embrasser en retour, c'était bien parce que je ne voulais pas la faire souffrir. Pour moi, et d'après ce que j'en avais vu, les sentiments n'étaient qu’éphémère, du moins c'était le cas entre mes parents, et encore, s'ils s'étaient déjà réellement aimés. Puis finalement, s'il l'avait vraiment aimé, mon père n'aurait pas trompé ma mère avec une inconnue, ainsi je n'aurais pas eu à faire à mon demi-frère. Certes il semblait sympathique, puis je savais qu'il serait surement possible de créer un vrai lien de fratrie entre nous, mais pour le moment ce n'était pas encore le cas, les nouvelles avaient été trop rapidement mises à plat, et surtout, d'une manière que je ne pouvais tolérer, mon père avait été lâche. Celle-ci me gratifiais pour ma prestation, puis je ressentais aussi mon cœur battre un peu plus fort, à chaque mot qu'elle prononçait, je savais bien ce que cela signifiait, mais je ne voulais pas. Pas encore du moins. Pourtant je la dévorais des yeux, pour tout dire, je l'avais toujours aimé. Seulement, je ne savais pas si c'était réciproque de son côté, puis je préférais préserver notre lien actuel, même si cela me rendait malheureux dans un sens, je voulais veiller sur elle, l'aimer, mais secrètement. Légèrement gêné du fait de ma phrase inachevée, je regardais d'un regard lointain sa prestation sur les Schtroumphs. Après son numéro, je me contentais de rester silencieux, chose que je faisais très bien quand je ne savais que dire. Sentant qu'elle venait se blottir contre moi, j'entourais ses épaules d'un bras sécurisant, la regardant avec un regard bienveillant. C'est dans ces moments-là que je me rendais compte que je pourrais faire ma vie entière à ses côtés, vivre avec elle, pour elle, fonder une famille peut être, mais plus tard. Enfin, un petit sourire malicieux venait étirer mes lèvres. Vu la température ambiante, il était clair qu'elle ne pouvait avoir froid, puis je commençais déjà à avoir chaud avec ce costume. Il était donc très simple de déceler son mensonge, qui était pourtant tellement mignon. Maintenant, tandis que mon regard se perdait au loin, je réfléchissais. Était-ce la bonne personne pour moi ? Cela, j'en étais certain, seulement ce n'est pas simple de se l'avouer personnellement, peut être étais-je trop fier pour entamer une nouvelle relation sentimentale avec Clara ? Toutefois, c'était bien idiot de penser cela, après tout, je savais très bien qu'elle était l'unique personne à qui j'accordais une infinie confiance, sans compter qu'elle seule savait me rendre heureux. Puis elle me connaissait par cœur, alors forcement c'était plus simple entre nous. D'ailleurs, en parlant de se connaître par cœur ... Je surprenais Clara dans une technique de subtilité, qui était bien d'elle, il n'y avait aucun doute à avoir là-dessus. Tandis que je déposais ma tête sur la sienne, dans une position bien atypique, mais tellement romantique, je répondais, enfin, depuis un certain temps que je n'avais pas ouvert ma bouche.

“ Dis-moi ... Tu ne serais pas en train de me faire un coup comme tu sais les faire ? Même si ce que tu dais est bien vrai ! ” dis-je dans un éclat de rire.

Même si je n'avais pu m'empêcher de rire, je restais tout de même sérieux. C'est vrai qu'au niveau de mon caractère, il n'était simple de me cerner, sauf bien sûr pour les personnes qui me connaissaient bien, qui savait qu'au fond, j'étais sensible, même si je ne le montrais pas et que je restais sous mes airs de bad-boy. Enfin tout cela, Clara le savait très bien, puis je l'avais même mise au courant du fait que j'avais découvert que j'avais un demi-frère. Pour tout dire, elle connaissait ma vie par cœur, autant que mes malheurs et ce qui pouvait bien me faire plaisir, ou non. Cette fois, je me surprenais à la dévisager d'un regard intense, plein d'amour, je le savais très bien. Ne contrôlant plus rien, mes yeux se fermèrent et mes lèvres vinrent toucher les siennes, dans un baiser parfait. Seulement, je ne savais pas comment elle allait réagir, et je craignais bien sûr, qu'elle me repousse, me disant que nous deux, ce n'était plus possible, que je n'avais pas à la quitter quelques mois auparavant. Je réussis enfin à prendre la parole, jouant la carte de l'humour pour me faire oublier.

“ Je suis désolé .. Peut être n'aurais-je pas dû ? Enfin, tu es tellement belle, en schtroumphette ... ” dis-je en esquissant un très beau sourire.

Enfin, en attendant, je ne savais plus vraiment où me mettre. Je l'avais embrassé, sans tenir compte de son consentement, mais pourtant je n'avais pas réussi à lui dire que je l'aimais. Le seul problème dans cette histoire était que nous étions sex friend, et finalement, cette relation entretenait une ambiguïté trop forte entre nous, ainsi je ne savais pas comment elle pourrait interpréter mon geste. Fermant les yeux, j’espérais qu'elle ne fasse rien pour me faire comprendre qu'elle ne m'aimait plus, ou du moins, qu'elle avait pris ce baiser pour source d'un désir physique, alors que je l'avais embrassé par amour.

“ Tu ne m'en veut pas ? Tu peut me le dire tu sais .. Puis, qu'as-tu ressentie ? ” demandais-je, non sûr de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Lun 23 Juil - 22:32



♫ Petit écureuil ♪
♪ Un jour deviendra grand ♫





Qu'il était bon d'être ainsi niché dans les bras du Marsupilami. Il fallait dire que la bestiole jaune était simplement super mignonne ! Même si ses couleurs rappelaient étrangement tout ce que je n'aimais pas : guêpe, abeille, bourdon... Mais, serrée contre lui, j'étais bien loin de me soucier de ces bestioles... De toute façon un petit flipendo et ça y est tout était fini... C'était pas sorcier quand même... Enfin si justement ça l'était.

Il me demandait si je n'étais pas en train de jouer à faire la Clara... Ah si seulement il savait tout ce que j'avais en tête ! J'empêchais le rouge de me colorer entièrement les joues. C'est qu'il me connaissait si bien ! Des fois j'avais même l'impression qu'il pouvait lire dans mon esprit... Mais dans ce cas pourquoi ne me repoussait-il pas ? Cette situation devenait vraiment malsaine...


- Moi ? Te faire un coup ? Mais jamais tu le sais bien !

Je le gratifiais d'un petit sourire en coin, sourire qui voulait tout dire. Je m'étais promis de ne jamais lui mentir et c'est donc ce que j'allais faire... Bon ok l'ironie ça ne comptait pas...

Je le contemplais, n'osant pas détourner mes yeux des siens, voulant que ce moment dure pour toujours et ne s'arrête jamais ! Je voulais tellement lui dire que je l'aimais ! Mais j'avais si peur qu'il éclate de rire et qu'il me dise que je ne devais pas m'exciter, que tout ce qu'on faisait c'était simplement pour rire. Et puis si je l'avais dit je sais très bien que très vite je n'aurai pas pu assumer, malgré le fait que je m'étais toujours promis d'être courageuse... Peut être que c'était la peur de ce qu'il se passerait s'il disait oui qui me faisait hésiter également... J'avais peur de l'aimer, peur d'être encore plus dépendante de lui que je ne l'étais déjà. C'était en partie être faible que d'aimer non ?

En tout cas une chose était claire : souvent je pensais à lui, en écoutant telle musique, en imaginant tel scénario, et des fois même en regardant au vague, en ne pensant à rien au départ... Pire encore même si j'avais mon caractère difficile et que lui aussi, je ne supportais pas de me disputer avec lui, et qu'à chaque fois qu'il se montrait plus froid qu'en temps normal je m'inquiétais... Tffff Clarinette ressaisis toi c'est pas le moment de craquer ton slip...

Je le regardais fermer les yeux et s'approcher doucement de moi. Trop perplexe je ne réagissais pas au début... Complètement paralysée... Le contemplant le plus possible comme pour garder cet instant à jamais gravé dans ma mémoire. Si je n'avais pas ce maudit déguisement je sais très bien que j'aurai passé mes bras autour de son cou, attentive à tout ce qui se passait même à son odeur. Et tandis qu'on s'embrassait mon coeur s'accélérait encore et encore ! Oh maman je vais froler la crise cardiaque là !!! Si j'étais encore un minimum présente c'est ce que j'aurai pensé mais je me laissais complètement transporter par ce baiser ! J'étais loin dans un univers où on existait que lui et moi ! Dans un univers où il voulait bien de moi, dans un univers où notre relation était possible !

Seulement toutes les bonnes choses ont une fin et il s'en alla de mes lèvres, lèvres qui murmurèrent un je t'aime à peine audible. Tant mieux... Je ne sais pas comment j'aurai réagi si je l'avais dit à voix haute... Et le volume était tellement bas qu'il ne pouvait pas l'entendre, à moins qu'il sache lire sur mes lèvres. Il fit de l'humour, mais j'étais trop ébétée pour réagir... Presque j'avais la bouche ouverte et la machoire qui tombait bien bas à la mode the mask... Est-ce que ça voulait dire que.... ?


- On avait raison le marsupilami et la schtroumphette seraient mignons ensemble.

J'étais bète... Il faisait seulement ça parce qu'il devait avoir envie de moi... On était sexfriend mince... C'était une façon de dire qu'il avait envie de sexe avec moi... Et moi qui avait cru l'espace d'un instant qu'il avait des sentiments... Je me maudis l'espace d'un instant... Quelle crétine je pouvais être ! Il voulait de l'action il en aurait.... Même si je ne pouvais pas empêcher le sourire de partir de mes lèvres. J'avais tellement espéré pour... pour rien...

Je retirais ce déguisement et d'un coup de baguette j'allais métamorphoser celui d'Alexis lorsque... lorsqu'il continua à parler. Ce qu'il racontait me laissa d'abord sans voix, me refaisant espérer que ce baiser n'était pas que parce qu'il attendait que je lui fasse sa fête. J'espérais à nouveau que ça veuille tout dire... Enfin surtout que ça veuille dire ce à quoi je pensais. D'un autre côté ce genre de questions lui ressemblait tellement que je m'accrochais à cette possibilité comme une petite folle. Seulement la réponse était si difficile à donner ! Mais ne m'étais-je pas promis de répondre à toutes ces questions ?


- J'ai.... en fait.... Enfin disons réponds d'abord à cette question et je répondrai à la tienne... Même si j'imagine que de part ma réponse tu as une partie de ta réponse.... Pourquoi t'as fait ça ? Pourquoi est-ce qu'on s'est embrassé, juste embrassé ?

J'aimerais tellement qu'il me réponde, qu'il se mouille avant moi... Qu'il dise haut ce que je pensais tout bas... Je pense que rêver c'est vraiment très beau... Peut être pour ça que je dormais éveillé... Et d'un coup je me trouvais trop nue ainsi en sous vètements dans ses bras... Ainsi je m'asseyais sur lui, faisant attention à ne pas lui faire mal avant de reprendre ses bras qui étaient toujours sous son costume et ainsi me tenir chaud...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexis Parker

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : changeante


MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Ven 27 Juil - 8:07


La voyant me gratifier un sourire, je ne pouvais que lui rendre. De tout sens, elle avait comme un don pour me remettre de bonne humeur, pour me faire rire, me faire sourire. Finalement, on était bien loin de cette relation de sex friend que nous entretenions depuis un moment, depuis notre séparation pour tout dire. Seulement, j'avais bien compris qu'avec Clara, ce n'était pas le physique qui était intéressant, si bien sûr, mais nos points communs étaient impossible à compter sur les dix doigts des deux mains, il y en avait tellement. Je ressentais aussi une grande affection pour elle, je ne pourrais plus lui faire de mal, cette rupture je voulais la laisser loin derrière nous pour pouvoir repartir main dans la main. Je pouffais de rire lorsqu'elle dit que le marsupilami et la schtroumphette seraient mignons ensemble. Néanmoins, dans mon esprit tout était flou, je ne savais pas tellement où j'en étais vis-à-vis d'elle. Après tout, la frontière entre l'amitié et l'amour peut parfois être très difficile à cerner.

“ Oui on avait bien raison .. ”


Je n'avais pas pu retenir cette réplique. En fait, je n'avais même pas chercher à esquiver ce qu'elle avait dit, elle avait tellement raison ! Puis je l'avais embrassé, pour qui ? Pourquoi ? Je n'en savais rien, parce que je l'aimais, c'était tout, c'était indiscutable après tout. Mais, sa réaction fut quelque peu imprévisible, peut être croyait-elle que c'était encore une histoire de sexe, non pas cette fois, loin de là même. Je ne savais pas comment lui dire en fait, c'était difficile de tout avouer comme cela à quelqu'un. J'avais peur de me louper, de tout rater une nouvelle fois, qu'elle ne m'ait jamais pardonné. Retirant son déguisement, me prenant dans ses bras, elle me demandait de répondre à la question fatidique, pourquoi l'avais-je embrassé ? Roulant les yeux, je savais bien qu'elle ne serait pas la première à l'avouer, aimer était aussi à mes yeux un signe de faiblesse, pourtant j'étais un homme, et j'allais lui en faire part, dès maintenant. En vrai Gryffondor je n'avais peur de rien.

“ Je t'aime, c'est tout. Depuis tout ce temps, je n'ai jamais pu t'oublier. Oublier mes sentiments ne servirait à rien, c'est toi que j'aime, personne d'autre. OK, il y a eu d'autres filles, nombreuses sur le liste, seulement, c'est toi que je veut, pour toujours. Quitte à devenir des vampires ! ” dis-je avec un sourire.

Posant ma tête sur son épaule, je me rendais bien compte que j'étais bien dans ses bras. Ressentir sa chaleur, mon cœur qui battait à cent à l'heure, comme s'il allait exploser ma cage thoracique. C'était bien réel. Emu, sur le coup, je sentais une larme rouler sur ma joue. Je secouais doucement la tête pour tenter de la faire descendre rapidement, seulement, ça ne fonctionnait pas. Gardant toutefois mon sourire, je reculais ma tête pour la regarder.

“ Tu vois ce que tu me fait ?! ” demandais-je avant de l'embrasser de nouveau.

Ce contact entre nos lèvres me faisait du bien. J'avais l'impression de reprendre mon courage, ma force. Je ne devais pas pleurer, toutefois, je m'en voulais terriblement de l'avoir plaqué pour de simples histoires de famille. Après tout, mon demi-frère n'avait jamais fait ça lui. Et d'abord, pourquoi devrais-je prendre exemple sur lui ? La fierté des Gryffondor refaisait surface en moi. Mais pas avec Clara.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Lun 13 Aoû - 18:53



♫ Juste imagine que ça soit ma bouche qui remplace cette brosse ♪
♪ Et j'imaginerais que c'est toi qui prends ta douche ♫





Oui on avait bien raison. Cette phrase retentissait encore et encore dans mon esprit. Oui on avait bien fait de mettre la schtroumphette et le marsu ensemble. Oui on avait bien fait de sortir ensemble ? Non je ne l'avais jamais regretté même si j'en avais souffert... Dans le prochain épisode nous expliquerons en quoi s'attacher à quelqu'un c'est une faiblesse... En attendant je m'en fichais, il était là près de moi, j'étais là dans ses bras. Alors forcément j'étais heureuse et je rêvais... Essayant d'oublier un instant qu'on était que sexfriend.

"Je t'aime, c'est tout"... Hein?? Quoi ? Mais What the fuck ? Je dus ouvrir la bouche quelques secondes en mode poisson... Ca faisait des bulles c'était rigolo... Avant de réussir à la refermer, et encore s'il n'avait pas parlé peut être aurais-je continué à faire le poisson... Non mais j'hallucinais... Déjà il m'avait embrassé soit... Après tout chacun avait des entrées différentes dans les prélis... Mais là... J'en perdais et mes mots et mes réactions... Urgence ! Urgence ! Des infirmières sont demandées au lac ! Je répéte des infirmières sont demandées au lac ! Dans peu de temps nous allons avoir un sérieux cas de mort cérébrale...

Je laissais un blanc, complètement transportée dans un autre monde où les poneys dansaient et où les arbres chantaient... J'étais toujours énormément sous le choc. Je ne savais pas ce qui me choquait le plus le fait que je ne m'y attendais pas ou le fait qu'il me dise ce que j'avais tout le temps espéré le plus au monde.... Je me maudis pour cette pensée purement égoiste... L'espérer à ce point ce n'était tout simplement pas humain...

Une larme coula le long de sa joue, et je fondis en sanglots silencieux, les larmes refusant de s'arrêter. Une ou deux fois je dus prendre une grande inspiration, essayant de me calmer.. J'étais si, si si nulle... Mais mes larmes continuaient. Oh mon dieu que j'étais heureuse ! J'étais si heureuse que j'en pleurais, amusant n'est ce pas ? J'avais envie de disparaître, ou du moins de faire disparaître toute cette faiblesse qui m'avait saisi... Je connaissais Alexis, je savais les efforts qu'il avait du faire pour me le dire, et cette belle pensée fit couler mes larmes plus rapidement tandis que les souvenirs du temps où il était loin de moi me revenaient...

Je n'avais connu qu'un homme durant notre période de célibat... Déjà il m'avait fallu me détacher un peu de lui, que je puisse me dire et bah tu sais quoi Louloutte ? T'as perdu Alexis mais la vie continueee ! Mais surtout parce que... comment dire ?... Cette nuit où j'ai essayé ... Fin non jusqu'à preuve du contraire on n'a pas fait qu'essayer et on a réussi à faire l'amour... Enfin bref la nuit où j'ai eu une relation purement sexuelle avec un membre du sexe opposé (n'empèche dis comme ça ça fait super sérieux ! La nuit où telle une fleur je me suis ouverte pour aller recueillir dans ce trou du nectar masculin.... Bon on va rester sur la façon traditionnelle de le dire)... La nuit où nous avons baisé comme des tarés.... Sérieux Clara là tu t'enfonces... Donc je disais la nuit où nous avons fait l'amour.., au moment où je commençais à ressentir vraiment du plaisir un prénom avait commencé à se former sur mes lèvres : "Al"... J'avais pu fermer la bouche à temps, heureusement... Ca l'aurait refroidi brusquement sinon... Enfin sur le coup c'est moi que ça avait glacé net... Je me sentais triste de me dire que je n'étais pas avec Alexis, qu'il n'était pas là pour partager ce moment... Genre que ce genre de moment se partage... J'aurais voulu quoi ? Qu'il soit assis à côté et qu'il sourit par mon plaisir ? Du genre : "C'est bien Clarinette ! Prends ton pied avec ce porc !! Je t'aime vas-y défonce toi !" Tfff juste j'aurai souhaité que ça soit lui et rien que lui qui puisse me donner ces sensations là... Enfin pour garder ma crédibilité j'avais tout de même continué "Allez ! Fonce Alphonse..." Y a mieux comme cri... Seulement sur le coup j'avais été tellement émue et je m'étais sentie tellement étrange que je n'avais pas su quoi faire de mieux. Enfin il avait accéléré la cadence et j'avais su le regretter.... Du coup je n'avais retenté ça avec personne et dans le fond ce n'était pas plus mal... Surtout quand on voyait ce qu'il venait de se passer...

Ce souvenir au moins, avait réussi à sécher mes larmes... Mes mots se faisaient plus évidents, mes pensées plus claires. Je regardais sa larme couler je m'en mordis très fort la langue. J'étais égoïste, j'aurai du résister à ces larmes, j'aurai jamais du le faire pleurer et surtout j'aurai du lui dire ce que je ressentais avant qu'il n'ai à le faire. Sur ce coup même si je trouvais qu'il n'avait jamais été aussi attirant je m'en voulais un peu.

J'avais envie de lui essuyer la larme, mais je gardais mes mains, le disant qu'il ne le prendrait peut être pas bien que je l'interrompe en cet instant de pudeur... J'attendis qu'elle descende donc, la fixant le plus discrétement possible tout en sachant bien que la discrétion et moi ça faisait 50 000...

Malgré tout il m'embrassa, sachant toutes ces pensées. Il m'embrassa me ramenant dans le moment présent...


- Ne dis plus rien, lui chuchotais-je avant de l'embrasser à nouveau.

Je cherchais à gagner un peu de temps pour rassembler mes esprits, je cherchais à pouvoir lui répondre quelque chose qui ne ferait pas ridicule... C'était difficile de l'égaler, sa déclaration m'avait tellement ému... Mais étais-je au moins censée répondre quelque chose ? Ma réaction ne lui avait-elle pas suffi ? Je ne savais pas...

- Je me vois bien sortir ma lyre là et chanter une ode à l'amour que j'ai pour toi... Par contre pour la composition des paroles je crois bien qu'il me faudra plus de temps pour y réfléchir...

Je me pinçais légèrement la lèvre inférieure :

- C'est nul hein ? Désolé... Mon humour me prend un peu au dépourvu là... C'est de ta faute aussi... Tu m'as tellement surprise. Je rêvais de toi, j'ai toujours espéré que tu reviendrais... Mais c'était un rêve, tu vois le truc ? Jamais je n'aurai cru que ça se passerai pour de vrai ! Je t'aime tellement Alexis ! Quand à l'idée d'être des vampires... Tu veux vraiment qu'on brille au soleil pour égaler cette vieille mode de boule à facettes ? J'avoue que j'aime les soirées discos mais de là à ressembler à ça... Puis t'es trop bien pour être Edward... et je préfére me suicider qu'avoir des ressemblances avec Bella...

Je lui prenais les bras pour m'entourer avec, j'étais bien ainsi !

- Je suis si désolée pour tout à l'heure ! Je n'aurai jamais du pleurer... J'ai été faible je suis désolée...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexis Parker

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : changeante


MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Mar 14 Aoû - 12:55


A ce que je pouvais voir, mon annonce n'avait pas manqué de surprendre la Miss, en tout cas, je pouvais le comprendre, et quelque part, cet étonnement me faisait plaisir, les effets théâtrale, j'aimais cela dans un dialogue. D'un coup, je remarquais que de nombreuses perles venaient rouler sur les joues de Clara, ainsi, j'avais grand espoir que ce soient des larmes de joie, parce qu'elle était la meilleure chose qui m'était arrivée depuis bien longtemps, et cette chose, je ne voulais surement pas la perdre, même si je savais que j'avais pu lui faire du mal, chose que je regrettais avec une profonde amertume envers ma propre personne. Alors que faire ? Me posant cette question, je me repassais les bons moments que nous avions toujours partagé, elle était une amie fidèle, devenait progressivement une des personnes les plus importantes à mes yeux. D'ailleurs je lui avais fait part de ceci, mais j'avais eu peine à me rendre compte qu'au fond, peut être n'y avait-elle pas cru ? J'étais tellement complexe que je me demandais aussi comment elle avait pu faire pour autant me supporter, peut être parce que nous étions tous deux des durs à cuire ? Des personnalités fortes, courageuses et loyales, ainsi que franches ? Là était surement la clé de cette interrogation. Répondant à mon baiser, je me contentais alors de la serrer très fort dans mes bras, elle était devenu l'une de mes raisons de vivre, alors que j'avais eu un passé bien difficile. Je pouffais de dire lorsqu'elle me dit qu'elle se voyait bien sortir sa lyre dans le but de chanter une ode à l'amour.

“ Je suis certain que nous serons les plus beaux vampires qui soient ! Et puis tu sais, je n'ai aucun doute que notre amour pourrait être éternel, nous sommes fait l'un pour l'autre, c'est tout. Et puis ton humour n'est pas nul, tu m'a fait rire, si ça se trouve je suis l'une des rares personnes sur cette terre à pouvoir comprendre tes blagues ! ”


Prenant mes bras pour s'entourer avec, je plaçais ma tête sur son épaule, respirant son odeur avec passion. Nous avions la chance de nous compléter psychologiquement, nous avions toujours été proches, d'ailleurs je me souvenais même que très rapidement, nous étions devenu de très bons amis, au point qu'elle avait pu être ma confidente attitrée, si c'est pas un privilège ça ! Elle était surement la seule à qui je m'étais confié pour toutes ces histoires de famille, mon demi-frère et tout cela. J'avais une totale confiance en elle, et j’espérais qu'elle saurait me pardonner les souffrances que je lui avais fait, stupidement subir, parfois je me disais que j'étais totalement inutile, une vraie pourriture, il n'y avait pas de mots pour caractériser un tel dégoût de ma personnalité changeante et complexe.

“ Ne dis pas cela, tu es très belle quand tu pleure, plus magnifique que jamais. Et surtout, n'oublie pas une chose, tu es la personne la plus courageuse que j'ai jamais connu, tu es une vraie Gryffondor, et c'est ce qui me plait le plus chez toi. ”

Cette réplique était brève, mais elle illustrait parfaitement ce que je pouvais penser de Clara. Elle était ma propre personne, ayant toutefois le sexe opposé, mais c'était surement l'une des rares différences qui pouvaient exister entre nous. Je me reconnaissais vraiment en elle, et c'était pour cela que je me promettais de ne jamais plus lui refaire le moindre mal, je tenais tout particulièrement à elle, et je ne pourrais jamais la perdre, au risque de me perdre moi-même...

“ Restes la même, cette faiblesse comme tu dis, c'est ce qui fait que j'ai envie de te serrer dans mes bras, de t'aimer comme je t'aime, et ce pour toujours ! ”

L'embrassant de nouveau, mais cette fois-ci tendrement, je me disais que tout cela ressemblait à un conte de fée, pourtant, c'était bien la stricte vérité, elle était là, je ne rêvais pas, et je savais très bien ce que je pouvais éprouver pour elle, chose que je ne me cachais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥] Mar 14 Aoû - 19:39



♫ Des fois je pense qu'il serait mieux si je tenais moins à toi ♪
♪ Mais c'est comme si on demandait à un muet de parler... Totalement impossible ♫





Il était le seul à me rendre ainsi... Et des fois je me sentais vraiment pathétique... Les larmes me venaient souvent et pour peu quand j'y réfléchissais... Cependant je manquais de recul et avec lui je réagissais au quart de tour... D'un autre côté rarement je me sentais aussi vivante, je sautais d'une émotion à une autre. Colère, énervement, regret, tristesse, joie, rire, rêve, fantasme, je voyais tout ! Il me faisait tellement voyager ! Alors même si je n'en avais pas été raide dingue amoureuse, il aurait vite été fondamental pour moi ! A vrai dire ne pas lui parler m'aurait fait un immense manque... Penser cela m'exaspérait ! Je détestais me rendre compte que je n'étais pas si libre que je pouvais le croire.

Certaines fois je m'étais déjà dit justement que avant de m'y attacher trop je devais m'en détacher, que de toute façon ça ne donnerait rien de bon... On était jeune, des amourettes on en aura plein d'autres, non ? Enfin là ce n'était pas une amourette ! Je l'aimais à un point ! Je voulais vivre avec lui toute ma vie !

Je me souvenais de ces fois où on se disputait, où des deux côtés on se disait des choses que je regrettais tout le temps... J'avais trouvé quelque chose que je trouvais encore plus puissant : feindre l'indifférence et trouver des prétextes à la con.. Tout était tellement plus blessant quand on ne montrait pas que ça nous blesse... Seulement chacune de nos disputes m'affaiblissaient... Je les regrettais toutes toujours ! Souvent je me demandais ce que j'avais pu faire pour que ça dégénére comme ça... Mais encore plus souvent j'essayais de tout refouler, de me prouver que je pouvais être forte sans lui... C'est beau de rêver... J'en étais tellement amoureuse que quand on ne se parlait plus c'était encore pire que tout... Je ne faisais que penser à lui, que me rendre compte d'à quel point il me manquait... Limite je pleurais pour qu'il revienne, limite je pleurais pour que tout ça s'arrête et qu'il revienne vers moi comme si rien ne c'était passé... Et pourtant une part de moi voulait tout oublier pour ne pas ressouffrir plus tard, pour ne pas pleurer, pour ne pas être faible... Une part de moi savait que j'étais attachée à lui plus que raisonnable, mais elle était si minime que face à tout mon corps entier elle ne faisait jamais le poids ! J'étais incapable de le laisser partir, incapable de l'oublier et pourtant j'avais essayé.

Il suffisait qu'il ouvre la bouche pour que les larmes coulent le long de mes yeux ou encore qu'un grand sourire s'affiche sur mes lèvres... On m'aurait dit qu'aimer quelqu'un à ce point était possible je ne l'aurai jamais cru... Ca défiait toute ma raison, ça défiait tous mes raisonnements... Et puis je m'en fichais ! Les choses étaient ainsi ce n'était pas plus mal !

Alexis était ma meilleure rencontre de Poudlard. Jamais à ses côtés je n'avais regretté Tristan ! Nous sommes faits l'un pour l'autre disait-il. Il avait raison. Jamais je n'avais rencontré quelqu'un dont j'étais aussi proche ! Tous les deux étions têtus, tous les deux étions francs sur l'instant. Nous étions capables de dire des choses très blessantes parce que sur deux secondes nous le pensions, mais deux secondes ça suffisait pour le dire. Jamais je ne lui cacherai ce que je ressentais pour lui, du moins ce que je savais penser ! Parce que je ressentais tellement plus de choses que je n'étais pas capable d'expliquer par moi-même, que je ne savais pas qualifier.

Il rit et je joignis mon rire au sien.


- J'en suis convaincue aussi ! Alexis je t'aime tellement que pour exprimer tout ça c'est bien plus que toute une vie qu'il me faudrait ! Alors on se fait sucer quand tu veux...

Je me mordis la langue... Ma phrase pouvant être mal interprétée

- Enfin on se fait sucer le sang... Puis de toute façon là aussi tu m'as comprise...

Je ne pouvais pas perdre la confiance que j'avais en Alexis. J'avais toujours voulu être forte... Mais la force ce n'était pas toujours tout réussir sans difficulté... Le courage ce n'était pas avoir aucune peur... Mais c'était échouer, avoir des craintes mais continuer à se relever et à aller de l'avant. C'était ne pas laisser les évènements t'abattre, c'était te fixer des objectifs de plus en plus élevés et ainsi progresser. C'était toujours ce que j'avais fait et ce que je continuerai à faire... Seulement souvent j'avais l'impression de n'avancer à rien, de stagner totalement, et je baissais les bras... Toujours je serai reconnaissante à Alexis de me dire ce qu'il avait sur le coeur, mais je ne pourrai pas supporter si à la place d'une dispute un blanc s'installait et qu'on ne se parlait plus... Souvent je voulais plus que tout entendre sa voix !

Il en était que même si Alexis me trouvait magnifique quand je pleurais, ce qui eu le mérite de me faire sourire, je me sentais faible quand même...


- Si seulement je pouvais être aussi courageuse que tu l'es ! Tu es tellement droit, franc, adorable, fort... Enfin vaut mieux que je m'arrête là. Tu vas avoir tes chevilles qui doublent de volume et je vais être obligée de te porter pour te ramener dans ton dortoir.

Des fois encore plus que de l'amour c'était de l'admiration que je ressentais pour lui et de la reconnaissance de m'avoir laissé à ce point pénétrer dans sa vie... Mais également cet éternelle peur d'être un poids pour lui.

- Et fais gaffe ou je vais jouer la pleureuse exprès pour que tu me prennes dans tes bras. Ca serait un peu con, non ? N'empèche si on vivait vraiment pour toujours je pourrais te composer cette chanson. Et t'aurais interdiction de me lancer des tomates !

Je l'embrassais et le faisais lentement basculer pour qu'il s'allonge dans l'herbe. J'embrassais sa joue avant d'aller lui mordiller doucement l'oreille, lui murmurant des je t'aime. J'avais si peur que cet instant s'arrête, j'avais si peur de me réveiller et de voir que j'étais seule et que j'avais rêvé tout ça... Je faisais une pause

- Pince moi fort s'il te plait.

J'avais besoin d'une certitude, j'avais besoin d'une preuve... Parce que tout ceci était si beau !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥]

Revenir en haut Aller en bas

Et si ces défis cachaient en fait autre chose ?.. [Pv Clarinette ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Quand mon personnage [fait quelque chose en gif]
» Ai-je fait quelque chose de mal ? ▬ neilina
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: Le Lac-