Partagez|

« La mort est un jour qui mérite d'être vécue. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Zacchary-Lowen R. Leroy

Elève de 7ème année - Poufsouffle


MessageSujet: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 19:11


Zacchary-Lowen Ryhan Leroy
feat Liam Payne




    ▬ SURNOM Zac
    ▬ ÂGE 17 ans
    ▬ DATE ET LIEU DE NAISSANCE Venise le 16 juillet 2034
    ▬ ORIGINES Italienne
    ▬ METIER/MAISON 7ème année à Poufsouffle
    ▬ GROUPE Poufsouffle
    ▬ PATRONUS Poisson clown
    ▬ EPOUVANTARD revoir la mort de mon frère
    ▬ SANG (Pur, mêlé, moldu) Sang pur
    ▬ BAGUETTE Bois de chêne contenant un crin de licorne et mesurant 32, 3 cm


Who are you?
-----------------------------------



    ▬ CARACTÈRE :
    Le caractère de Zac est assez complexe à comprendre. Cela dépend de la personne avec qui il est et aussi de son humeur. Mais la plupart du temps c’est un garçon gentil et généreux. Un vrai petit poufsouffle quoi. Avec la mort de son frère, il s’est juré de venir en aide à toute personne qui en aurait besoin, qu’elle soit maléfique ou pas, qu’elle soit différente ou pas ou bien qu’elle soit grande ou petite. Zac s’en fout de différences car pour lui celles-ci permettent le rassemblement des êtres humains entre eux. Les différences sont en quelque sort un moyen de complémentarité chez les individus, vision de Zac. Sinon c’est une personne qui est très proche de la nature. Elle permet la vie humaine et n’a jamais compris la déforestation faîte par les moldus. Ben c’est vrai, la flore nous permet la vie et nous, en remerciement, on la détruit. Sympa le retour. Voilà un discours de Zac. Cela nous permet par ailleurs de voir qu’il a l’odasse d’être franc avec les gens. Pourquoi tourner autour du pot, ce qui fait perdre des minutes précieuses, alors qu’on peut dire tout en face. Bon certes, Zac est conscient que la vérité peut blesser parfois et c’est pour ça qu’il essaye d’y aller en finesse mais d’autres fois, la franchise permet de faire voir la vérité et d’aider des personnes. Cela a du pour et du contre. Zac est de nature très timide aussi. Aborder une fille sans raison est pour lui très difficile. Il devient plus rouge qu’une tomate. Mais bon ça lui arrive que très peu souvent vu que c’est une personne assez solitaire au fond. Non pas qu’il ne possède pas d’amis mais être seul lui va très bien. Côté gros défauts, Zac est une personne très rusé. Il doit tenir ça de son frère vu qu’il avait été à serpentard contrairement à Zac. Cela ne le dérange pas de mettre tout en œuvre pour arriver à ses fins. Enfin il y a des limites, il ne va pas tuer pour aider une personne non plus. Ce n’est pas un serpentard, c’est un poufsouffle ! Obstiné de nature, il veut toujours bien faire et réussir à atteindre les objectifs qu’il s’est fixé. Après c’est un fêtard, toujours prêt à faire la fête malgré sa timidité et son côté solitaire. Et oui, quand je dis qu’il est complexe. En fait cela dépend d’avec qui, il va à une fête. Il n’ira pas avec des inconnus ni des personnes qu’il connait très peu. En fait, lorsqu’il ne connait pas trop une personne, il a cette habitude de se refermer sur lui-même.


    ▬ Pouvoir : Aucun !



What's your story?
-----------------------------------



    Prologue :

    La nuit venait de tomber sur la ville des amoureux, Venise. Le calme faisait son apparition et on pouvait voir les vénitiens rentraient, un par un, dans chacune de leur habitation. Pendant ce temps, Mme Leroy commençait à faire le souper pour son fils et elle-même. Son fils, David, était âgé d’une dizaine d’années et il vivait dans la peur. Toute la petite famille vivait dans la peur en fait. Depuis la mort de Mr Leroy par des mages noirs, Elizabeth Leroy avait pris la décision de couper tous les liens avec le monde des sorciers. Avant elle travaillait au sein du ministère en tant que secrétaire du département des mystères. Et c’était même dans ces lieux qu’elle avait rencontré Richard Leroy, son futur mari et Auror. L’horloge de la maison Leroy sonnait les coups de vingt heures lorsque David rentra enfin. Mme Leroy dût lui rappeler certaines règles de conduite et celle de ne pas arriver en retard. Au dîner, la jeune femme venait de préparer des spaghettis à la bolognaise, sa spécialité. Après le repas qui dura environ trente minutes, David monta se coucher pour être en forme pour le lendemain. Mais peu de temps après être monté dans sa chambre, un bruit le réveilla : une personne venait de frapper à la porte. Curieux, il sortit de son lit et regarda par les rambardes quel était l’inconnu qui commençait à discuter avec Mme Leroy. Mais David aurait dû rester au lit. Car il assista à un événement qui le traumatisa : après de douces paroles de la part de l’inconnu, celui-ci devint violent avec Mme Leroy au point de la violer… David, impuissant face à la situation restait dans sa position, sans savoir trop quoi faire. Que pouvait-il faire ? Aller aider sa mère et se faire sûrement taper par l’inconnu. Des larmes glissèrent de son visage et après plusieurs minutes, l’homme partit et Elizabeth Leroy venait de s’effondrer sur le sol. David courut vers sa mère pour se réfugier dans ses bras. Il ne revenait pas d’avoir vu cette scène, de voir sa mère crier tout en pleurant… C’était atroce pour un jeune garçon de son âge. Et encore, ce n’était pas le pire, une chose terrible se produisit. Mme Leroy découvrit qu’avec ce viol, elle venait de tomber enceinte. Alors un choix s’offrait à elle : avorter ou bien garder l’enfant ? Elle garda finalement l’enfant….

    Chapitre 1 : Le couvent

    Neuf mois venaient de s’écouler après ce terrible viol. Durant l’été 2034, Mme Leroy devait prendre une décision en ce qui concernait David : soit il allait suivre le chemin de ses parents à Poudlard ou bien le garder auprès d’elle. Mais David avait connaissance de la magie. Donc difficile pour Mme Leroy de lui cacher ça, même impossible à vrai dire. Elle prit alors la décision de ne pas l’envoyer à Poudlard pour la simple et bonne raison qu’elle ne voulait pas perdre à nouveau un membre de la famille. Surtout que le petit dernier allait bientôt naître même très bientôt. Trois jours après la décision d’Elizabeth, elle accoucha d’un garçon qu’elle prénomma Zac. Et ce garçon, c’était moi : Zacchary-Lowen Ryhan Leroy. Peu de temps après ma venue au monde, on reçut la visite de plusieurs hommes en cape noire, sûrement des mages noirs. Ma mère nous pris, mon frère et moi-même, et nous transplanâmes devant une bâtisse qui semblait datée du Moyen-Âge. Je vis ma mère s’approcher d’une grande porte et frapper. Soudain une femme assez grande vint nous ouvrir, une femme avec une longue robe noire et un foulard blanc : une bonne sœur. Mme Leroy expliqua alors à la mère supérieur du couvent qu’elle ne pouvait garder ces enfants, qu’ils étaient en danger. Elle ignorait contre qui mais elle le savait. Ce couvent avait une particularité : c’était un couvent magique ! Toutes les personnes travaillant dedans savaient pratiquer la magie. Pourquoi un couvent magique alors que Mme Leroy ne voulait plus rien à faire avec le monde magique ? Cela restera un mystère vu qu’on découvrit quelques semaines plus tard le cadavre de Mme Leroy dans une maisonnette, en Ecosse…. Je dus rester au couvent durant 11 années avant d’intégrer l’école Poudlard pour pouvoir suivre des études magiques. Durant ces onze années, je dus affronter la fugue de mon frère âgé de onze ans. Il me laissa seul, je n’avais plus de famille. Au début je ne lui en voulais pas car je n’étais pas assez grand ou mûr pour comprendre mais arrivée vers la fin de mes années au couvent, je venais de saisir le fait de sa fugue. A partir de là, mon cœur se referma et je compris que je devrais faire ma route seul, sans ma famille : mon père et ma mère étaient morts et mon frère je ne savais trop où. Sympa la famille ! Onze années venaient de s’écoulaient et j’allai faire mon entrée à Poudlard.

    Chapitre 2 : Une entrée plutôt bouleversante

    La mère supérieur m’accompagna sur le chemin de Traverse pour faire mes achats. J’’avais vécu tellement longtemps avec elle que je la prenais comme ma mère tout court. Et cela ne la dérangeait pas, même au contraire, elle faisait tout pour que je sois très proche d’elle. Elle avait insisté de m’accompagner pour mes achats alors qu’elle pouvait envoyer une sœur à sa place. Non c’était elle à point c’était tout ! Arrivant sur cette allée impressionnante à mes yeux, on dût se frayer un passage parmi toutes ces personnes. Notre première boutique fut une ménagerie magique. J’étais un peu au paradis… tous ces jolis animaux et je ne savais lequel choisir. Je finis pas prendre une chouette blanche et marron claire. De suite, je lui trouvai un nom : Esméralda. Ca faisait moldus mais je n’avais rien contre eux malgré le fait que j’étais de sang pur. Après on se dirigea vers le marchant de baguette magique, Ollivander’s et aussi vers Fleury et Bott pour l’achat de mes livres. Maintenant, la prochaine étape semblait être le train menant vers Poudlard. Je me demandai à quoi il ressemblait : des trains à la moldus ? Je n’en savais rien. Quelques jours après, je me trouvais face au Poudlard Express. J’adorais la couleur de celui-ci. Cela me faisait penser au train qu’on voyait dans les dessins animés des moldus. Fascinant. La mère supérieure m’avait accompagné en ce jour de départ. Avant que je ne monte dans le train, elle me donna un livre. Elle ajouta en me le donnant « De la part de ta mère ». Regardant de plus près le livre, je dus monter dans le train et fit mes derniers au revoir à la mère supérieure. Quelques larmes s’échappèrent de mes yeux. C’était comme si je disais au revoir à ma mère….une sensation affreuse. J’allai la revoir pour les vacances vu qu’elle faisait maintenant partit de ma famille. Et mon départ arriva ! Le Poudlard Express avança petit peu par petit et je vis la gare s’éloigner de plus en plus de ma position jusqu’à ne plus la voir. Durant le trajet, je m’étais installé dans une cabine avec d’autres élèves qui m’étaient à ce jour, inconnu. J’en profitai alors pour feuilleter le livre mais dès la première page, je vis une photo de mon père. Je préférais donc refermer celui-ci et le feuilleter lorsque je serai à Poudlard. Je ne connaissais pas trop l’organisation magique, ni même l’école de sorcellerie où j’allai. La mère supérieure ne voulait pas trop qu’on parle de ça en fait. Cela pouvait paraitre bizarres de voir des bonnes sœurs avec des pouvoirs magiques mais au départ, elles étaient toutes sorcières mais ont préféré se convertir dans la culture moldus et donc abandonner un peu de leur statue de sorcière. Pendant le trajet qui me menait à Poudlard, je fixai le paysage qui s’offrait à moi tout en pensant à ce que serait ma vie là-bas. Serait-elle meilleur qu’avant ? Ou bien pire ? Je n’en savais rien en fait. Et cela me perturbais un peu à vrai dire. Arrivée à la gare de Pré-au-Lard, le garde-chasse vint nous accueillir et on monta tous dans une barque. Impressionnante la vue qu’on avait. Je n’avais jamais vu un tel spectacle auparavant mais je ne regrettais en rien d’être venu ici. Quelques minutes passèrent avant d’arriver une bonne fois pour toute au sein du château. Dès notre arrivée, nous fûmes conduits, enfin les premières années, dans la Grande Salle pour la cérémonie de répartition. Cérémonie de répartition ? C’était quoi ça encore ? J’allai être répartit où. Je compris assez vite la chose : j’allai devoir passer sous un choipeaux magique et il allait me dire la maison dans laquelle j’irai. Pour ma part, il y avait deux maisons que me plaisaient bien : Gryffondor et Poufsouffle. Dès que le choipeaux se posa sur ma tête, il cria : « Poufsouffle » Et me voilà un poufsouffle avec les inconvénients qu’il y avait à la clé et les avantages aussi ! Ne pas oublier les avantages non plus ! Le soir, après le banquet de bienvenue, nous fûmes conduits à notre salle commune et je sortis un peu mes affaires. De nature timide, je ne savais pas trop quoi faire et je regardai un peu les autres. Cela allait être un deuxième chez moi alors…. Le soir-même, je repris le livre que m’avait donné la mère supérieure et continuai de le regarder. Après une bonne dizaine de minutes, je le fermai, n’en pouvant plus de voir ces souvenirs tellement rempli de bonheur mais que je ne verrais jamais plus. J’avais versé beaucoup de larmes, j’avais pleuré. Après ce soir-là, je fis ma scolarité dans cette école et me fis des amis et des ennemis. Les matières où je me montrai brillant étaient la botanique, la métamorphose et la défense contre les forces du mal. Ma vie à Poudlard continua son petit cours….

    Chapitre 3 : Retour aux sources

    Je venais d’avoir quinze ans. J’allai bientôt faire ma sixième entrée dans le collège Poudlard. Mais durant cet été, tout ne se passa pas comme je l’aurais voulu. Enfin je n’allai pas me douter que je ferais la rencontre d’une vieille connaissance. La mère supérieure venait de m’accorder une sortie. Comme je retournai au couvent chaque vacance, alors j’aimais sortir parfois pour profiter du beau temps et tout ça. Je marchai dans une vaste prairie et je vis au loin un homme de grande taille sous un capuchon noir et sa cape s’envoler dans le vent. Un voyageur ? J’en doutai fortement. En plus je vis qu’il avait une baguette à la main. Un sorcier ! Mais que me voulait-il ? Alors qu’il me pointa la baguette sur moi, je ne peux m’en pêcher d’émettre un rire. « Croyez-vous que j’ai peur de la mort ? Et bien vous vous trompez ! Après tout à qui vais-je manquer dans ce monde ? A personne alors tuez-moi ! » C’était vrai ce que je disais. Il pointait sa baguette sur moi et il avait envie de me tuer. Alors il n’avait qu’à y faire. Ma vie n’était qu’un fleuve de souffrance. J’avais des amis à Poudlard mais voilà mes souvenirs de mon enfance, quand je faisais un point sur ma vie, je ne voyais que désastre. Puis l’homme prit la parole et ce qu’il me dit me figea sur place. « Zac, c’est toi Zac ? ». Comment savait-il mon prénom ? Et puis cette voie m’était familière aussi. Non ce n’était pas possible, non cela ne pouvait être lui et pourtant. « David ? C’est toi mon frère ? Je ne peux le croire ! Comment oses-tu me menacer ? Ton propre frère !. Comment en étions-nous arrivés à cette situation ? Ce fut alors qu’il m’expliqua son parcours en synthétisant. « Zac, après ma fugue du couvent, je rencontrai des gens qui m’hébergèrent. Mais sauf que j’ai découvert que ces gens en question n’étaient autres que des chasseurs de primes. J’ai donc dû leur obéir pour rester en vie. Par contre tu dois partir vu qu’ils m’accompagnent. Ils ne supporteraient pas que je laisse en vie une proie. ». Moi une proie ? Pourquoi n’était-je une ? Qu’avais-je fait pour entre une ? Rien à ma connaissance ! Sûrement des trucs avec mes parents. »David, viens avec moi ! S’il te plait ! Viens !. Il m’attrapa mon bras gauche et me regardai droit dans les yeux. « Nos chemins vont s’arrêter ici mon frère mais avant que tu partes, il faut que tu saches une chose. Ton père n’est pas mort au combat, notre mère s’est faîtes violé…Maintenant pars ! PARS JE TE DIS ! » Ma mère violé ? Alors je ne connaitrais jamais mon père…Je vis deux personnes arriver et mon frère engagea le combat avec eux. Il n’allait pas tenir longtemps et je m’enfuyais, comme un lâche, en abandonnant David à son sort. J’étais un lâche ! UN LÂCHE ! Je ne pourrais me pardonner ça. Je retournai au couvent et expliquai tout ce que je venais de voir et d’apprendre à la mère supérieure. Elle essaya de me réconforter mais je ne pouvais me pardonner. Indirectement, j’avais tué mon propre frère ! Ma famille n’existait plus, rien…. Depuis, je restai enfermer dans ma chambre, au couvent et je m’isolai du reste du monde. Et pourtant je devais faire ma sixième rentrée.

    Chapitre 4 : Le bonheur, c’est d’aller d’échec en échec sans abandonner.

    Je fis alors ma sixième année au collège Poudlard avec ce souvenir que je visionnais chaque fois que je pensais à mon frère. Je devins de plus en plus distant avec les autres, même mes propres amis mais je savais que ma famille aurait voulu que je reste fort et que je surmonte cette épreuve. Alors c’était ce que je fis et je redressais la barre comme on disait. Vers le milieu d’année, je rencontrai une fille sur laquelle je tombai amoureux. L’amour était un sentiment qui ne se contrôlait pas. Nous sortîmes pendant quelques mois jusqu’à qu’on rompre. Pour cause, je n’étais pas assez bien pour elle, enfin d’après elle. Sympa mais bon j’en avais marre de ma vie. Un soir, vers la fin de ma sixième année, je montai à la tour d’astronomie et je devais avouer, j’avais envie de mettre fin à mes jours, rejoindre les membres de ma famille et que le nom de Leroy disparaisse à jamais. Mais ce soir-là je fis la rencontre d’un fantôme, un fantôme de l’école. On discuta un peu et après avoir écouté ces arguments, je décidai que mon geste n’était que pure folie, je devais rester en vie et surmonter chacune des épreuves qui allait se dresser face à moi. Bien que je sache que cela allait être compliqué, je savais aussi que je pouvais y faire face. Depuis, j’essaye de refaire surface, de me réintégrer plus dans la vie de Poudlard et de résister aux attaques des serpentards ! Aujourd’hui, je suis en septième année et j’essaye de monter la pente de la douleur mais j’y arrive plutôt bien. Je suis célibataire bien que j’essaye de me trouver la fille parfaite… J’espère avoir mes ASPICS pour pouvoir entrer au sein du ministère.





IRLand
-----------------------------------





PRÉNOM : Anthony
SURNOM : Ken, toto, Alakazam et pleins d'autres Wink
AGE : 17 ans bientôt 18, le même jour que Garett
SEXE : J'en ai pas, je me le suis fait coupé What a Face
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : C'est mon septième compte mais au départ ce fut pas Cait choupi
FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7
QUELQUE CHOSE A AJOUTER? : Alors je préviens ! Liam n'est pas JUSTIN BIEBER ! Il n'a rien à voir avec ce petit couillon qui sort de je ne sais où Sinon je vous aimes tous choupi





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zacchary-Lowen R. Leroy

Elève de 7ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 19:22

Fiche finie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 19:31

Eh bin dis donc dans la catégorie vie à se pendre x) Sans pitié xDDD
Mais après tout c'est un choix x) Le pauvre quand même, rien n'est épargné xD
Je te pré-valide o/



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zacchary-Lowen R. Leroy

Elève de 7ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 20:29

Oh tu sais, vers la fin ça va mieux donc il a plus de raison de se pendre xD
Enfin bref, merci choupi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elektra C. Rhys

    Caw caw ... Ravenclaw


Humeur : ça va ça va imhotep


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 20:48

Si il a quelque chose de Justin Bieber, sa coupe de cheveux

Bref rebienvenue petit monsieur qui se fait grand Wink. Et surtout prends garde à tes fesses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zacchary-Lowen R. Leroy

Elève de 7ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 21:00

Nan nan et nan ! La coupe Bieber, tu regardes un épisode de Glee et tu l'auras ! Et puis elle est pourrit xDD Celle est Liam est mieux

Merci Elek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Viviane Redmison

Elève de 6ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 21:22

Youhou, c'est l'éclate, c'est la joie de vivre, fun, fun, fun! *se tire une balle*

Quelle histoire sympathique x) je crois que maintenant, je vais aller écrire des poèmes sur le sens de la vie et sacrifier des vierges les soirs de pleines lunes '.' Bon, allez, j'arrête mes conneries et je valide \o/




I kissed a girl and I like it ♫

♫ nous sommes les soeurs jumelles ♫:
 


Badass are cool:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 21:52

Re bienvenue en effet t'a fait pire que moi pour une fois looool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zacchary-Lowen R. Leroy

Elève de 7ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 22:21

Mdr Vivi et merci choupi
Merci Rose et ouai je t'ai battu Cool, j'ai le droit à quoi ? choupi :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

P. Fry McKeddle

Journaliste à la Gazette du Sorcier


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Dim 5 Aoû - 23:33

re bienvenue



Fry McKeddle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Zacchary-Lowen R. Leroy

Elève de 7ème année - Poufsouffle


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Lun 6 Aoû - 9:30

Merci Fry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexis Parker

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : changeante


MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. » Jeu 9 Aoû - 13:04

alors là ptdr XD pour faire ridicule, avec une histoire bien pourrie x) ... re bienvenue tout de même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « La mort est un jour qui mérite d'être vécue. »

Revenir en haut Aller en bas

« La mort est un jour qui mérite d'être vécue. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La mort... Tout ce que je mérite ? 8D
» [Jour VII] L'Avatar est mort !
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Avant de commencer :: Présentations-