Partagez|

A court d'idées ( pv Alice )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: A court d'idées ( pv Alice ) Jeu 2 Juin - 15:36

Le lac de Poudlard un de mes endroit favori, en fait j’adorais me poser contre le saule pleureur qui était non loin là, tout près du lac j’observais souvent le calamar géant, j’avais une fois voulu nagé avec sauf qu’il ne l’entendait pas de cette façon et j’avais du sortir très vite de l’eau si je ne voulais pas qu’il m’arrive quelque chose. Dernièrement il m’avait arrosé de la tête au pied a cause d’un pauvre ricochet. Aujourd’hui il n’était visiblement pas là, le lac était calme. J’avais une heure de libre et j’étais à cours de conneries à faire, on avait une liste tellement longue avec ma sœur qu’il était de moins en moins évident de trouver quelque chose à faire, pourtant on arrivait toujours à se surpasser.

La journée avait été calme un peu trop même, il fallait que je trouve un truc à faire avant de me ramollir, nan sérieusement tout le monde est habitué à ce que je fasse quelque chose de complètement impassable et aujourd’hui je n’avais encore rien fait. Je couvais peut être quelque chose ? Bof je finirais par trouver j’en étais sur. Alors que j’étais entrain de songer à un nouveau plan pour faire évacuer la salle de mon prochain cours je vis ma meilleure amie arriver. Alice Casablanca.

Je souris ravi de la voir, elle était près du lac et je me dirigeais presque en courant vers elle. Une idée me vient alors en tête. Non je ne pouvais pas faire ça c’était mon amie. Mais elle savait comment j’étais et il fallait s’attendre à tout avec moi. Je courus vers elle en criant :

« Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ! »
Je me jetais alors sur elle, pas trop brusquement non plus je n’étais pas un monstre quand même, et je la serrais dans mes bras, j’étais arrivé tellement vite, c’était en quelque sorte le but rechercher, qu’Alice tomba à l’eau une fois que je l’eus lâché. J’y avais peut être été un peu fort. Je savais déjà ce qui risquait d’arrivé et je m’y étais préparer.

« Pas trop arrosée ? »Je lui souris en lui tendant la main pour l’aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Jeu 2 Juin - 19:18

    "Si j'étais professeur, je concocterais des appréciations féroces pour les enfants radoteurs aussi infatués. «Votre fils Maximilien, écrirai-je, est une nullité totale. J'espère que vous avez une entreprise familiale où vous pourrez le caser à la fin de ses études car il n'a aucune chance de trouver nulle part ailleurs le moindre emploi.»"

    J'eus un sourire en imaginant Thomas écrire ça sur l'une de ses copies. C'était bien son style quand j'y réfléchissais. Mon exemplaire de "Matilda" de Roald Dahl ouvert dans les mains, je sortais de la salle commune des Poufsouffle pour aller lire dehors. C'était idiot mais j'avais dû lire ce livre une bonne quinzième de fois depuis que j'avais 8ans mais je ne m'en laissais pas. Dès que je trouvais que je ne l'avais pas lu trop longtemps, je rouvrais le livre et recommençais. Or là j'en avais eu très envie. Seulement m'enfermer dehors, hors de question, il faisait bien trop beau pour ça. En plus avec l'hiver qui semblait arriver en avance cette année, je devais en profiter.

    Ainsi, je me dirigeai dehors. Il ventait un peu cela dit, j'aurais sans doute dû mettre un pull ou quelque chose. Mais bon, du moment que je ne chopais pas un rhume ou quoi que ce soit... Je détestai être malade, même un simple rhume m’insupportais. Surtout de rester couché dans son lit avec de la fièvre et mal partout, c'était horrible. Mais avec ma robe qui ne me tenait pas spécialement chaud... Enfin bref, je regardais un peu le monde autour de moi histoire de ne trébucher sur rien. En plus avec tous les gens de sortie, j'aurais l'air maligne si je buttai contre une racine d'un arbre ou même sur quelqu'un. Par bonheur, rien ne semblait sur mon chemin. Je me replongeais donc dans mon livre, imaginant toujours Thomas marquer des trucs semblables sur ses copies.

    "La cigale passe six ans à l'état de larve enterrée dans le sol et pas plus de six jours à l'air libre, au soleil. Votre fils Gaston à passé six ans à l'état de larve dans cet établissement et nous attendons toujours qu'il sorte de sa chrysalide."

    J'eus un éclat de rire en relisant encore et encore ces phrases. Oui décidément, penché sur son bureau, il était tout à fait capable de pondre des trucs pareils. Soudain une fois m'interrompit dans ma lecture en criant presque mon nom. Par réflexe je levais la tête de mon livre pour voir qui m'interpellait. Trop tard, Mael me serrait déjà dans ses bras comme si il voulait m'étouffer et me fit lacher mon livre qui tomba dans l'herbe à côté de nous.


    -Mali qu'est-ce que...

    N'allez pas croire que je me trompe de prénom. L’appeler "Mali", c'était comme appeler Nimuë "Nim" ou Viviane "Vivi". Quand il lui vint enfin l'idée de me lâcher, je me sentis basculer dangereusement vers l'arrière. Il ne me fallut pas une seconde de plus avant de tomber dans le lac dans un cri de surprise que je ne parvins pas à étouffer. Ma robe maintenant carrément trempée et dans l'eau jusqu'au genoux, je me mettais péniblement assise en écartant les mèches de cheveux qui me barrait la vue. Il me demanda si je n'étais pas trop arrosée. HAHAHA la bonne blague, mon meilleur ami en avait de bonnes! Je remarquai la main qu'il me tendait et je fis mine de me relever avant de le tirer un grand coup vers moi pour le mettre à l'eau à son tour. En le voyant plonger la tête la première, j'éclatai de rire. Alors qu'il sortait la tête hors de l'eau, je lui envoyais une grande éclaboussure au visage à l'aide de ma main pour me venger. Puis je regardais en l'air en sifflotant doucement d'un air totalement mais néanmoins faussement innocent sans cesser de le regarder du coin de l'oeil avec un sourire amusé.

    -J'avais besoin de te rafraichir les idées!



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Jeu 2 Juin - 20:11

    « Mali qu’est ce que … »Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’elle était déjà tombé à l’eau et je ne pus m’empêcher de sourire. Alice ne semblait pos fâchée c’était même tout le contraire. Lorsque je lui tendis la main elle me tira vers le lac et je tombais la tête la première dans l’eau qui entre parenthèses était assez froide. Je sortir la tête de l’eau et avant que je n’ai pu faire quoi que se soit je reçus une gerbe d’eau à la figure. Signée Alice. « J’avais besoin de te rafraîchir les idées. »

    « Mes idées étaient déjà très rafraîchit, elles le sont encore plus maintenant. Tu ne perds rien pour attendre. » Lui dis-je en souriant.
    A mon tour je l’arrosais. Si on commençait comme ça je savais que ça pouvais finir en une bataille de flotte.

    En fait c’était le but recherché. J’adorais Alice, c’était ma meilleure amie, on faisait aussi pas mal de choses ensemble et on se disait beaucoup de choses. Je m’approchais d’Alice, on se serait cru dans une piscine sauf qu’on était en pleine air et à Poudlard.

    «Tiens prends ça. » Luis –dis je en me jetant sur elle pour lui mettre la tête sous l’eau.

    Je la laissais reprendre son air je savais que ça serrait bientôt mon tour et j’adorais nos petits jeux. La vie à Poudlard était bien trop belle pour que je me préoccupe des problèmes du monde des sorciers, j’avais su que des détraqueurs avait fait leur apparition lors du bal d’halloween, mais je n’y avait pas été à ce bal, donc je ne savais pas vraiment ce qui c’était passer, je préférait m’amuser plutôt que de penser à des choses affreuses.

    « t’a entendu parler de mon dernier exploit ? »
    Je faisais référence au fait que j’avais transforme une chaise en autruche en plein cours de métamorphose, ce pauvre Serpentard se souviendrais toute sa vie de ce cours et de moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Sam 4 Juin - 11:34

    L'avantage (ou l'inconvénient, en vérité je ne savais pas si c'était l'un ou l'autre) avec Mael, c'était qu'on ne savait jamais à quoi s'attendre avec lui. Par exemple si vous m'aviez dis le matin même que j'allais me retrouver dans le lac complétement trempée par sa faute, j'aurais surement ris. Enfin non, c'était tout à fait son style tout compte fait. Mais je ne m'y étais pas attendue, il fallait bien l'avouer. Et maintenant que j'étais bel et bien dans ce fameux lac avec ma robe éclaboussée de partout (je remerciai le ciel au passage qu'elle ne soit pas transparente), je me demandais quel allait être le sort que j'allais réserver pour mon meilleur ami responsable de cette blague ci. Enfin, je n'eus pas trop à me casser la tête vu qu'il me tendit la main pour m'aider à me redresser. Ni une ni deux je tirai dessus un grand coup pour le faire tomber à la renverse. Si je devais être mouillée très bien mais au moins je ne serai pas seule. Je ne lui laissai pourtant pas le temps de reprendre son souffle car au moment où il releva la tête de l'eau, je lui envoyai une grande giclée d'eau dans la figure. Un moyen de me venger sans doute. Même si je savais qu'il n'allait pas tarder à me rendre la pareille, c'était Mael après tout. Il me prévint d'ailleurs que je ne perdais rien pour attendre et je ne pus m'empêcher de rire.

    -Va y je t'attends!

    Il ne perdit pas de temps. Aussitôt dis, aussitôt fait, il m'arrosa à mon tour avant de se jeter littéralement sur moi pour me mettre la tête sous l'eau. Si j'avais pu être en mesure de rigoler je l'aurais sans doute fait mais sous l'eau ce n'était pas la chose la plus pratique du monde. Quand il me lâcha enfin la tête pour me laisser respirer, j'en profitai pour prendre un grand bol d'air frais en ramenant mes cheveux en arrière. J'étais désormais officiellement trempée, des pieds à la tête. Mais j'aurais du m'en douter avec lui.

    -Ma vengeance sera terrible Mali, prends garde à toi!

    Mais je décidai de ne pas la mettre en exécution maintenant, sans l'effet de surprise ce serait moins drôle. A la place je mettais mes mains à plat sur l'eau du lac pour les laisser flotter à la surface, regardant comme une petite fille les reflets du soleil sur l'eau. Je ne relevai la tête que quand Meal me demanda si j'avais entendu parler de son "dernier exploit". Je fis mine de réfléchir.

    -Mmmh... Tu parles de la fois où t'as mis le feu au vestiaire des Gryffondors par "accident" (je mimais les guillemets avec mes doigts) ou de ta baignade avec le calamar géant? Ou alors t'as encore fais autre chose?

    Mael excellait dans l'art de faire des bêtises, là dedans je pense qu'il n'y avait pas pire. Enfin si, il arrivait à égalité avec sa soeur pardon. Mais au moins, il avait toujours quelques chose à me raconter. Il se révélait d'une imagination et d'une inventivité inégalable à ce genre de pratique. Enfin, Poudlard était rarement l'endroit le plus ennuyeux du monde aussi, faire des bêtises était une espèce de tentation permanente pour tout le monde... Alors pour lui je n'en parle même pas! Il était plus réceptif à l'appel de la connerie que personne d'autre. Du moins à ma connaissance.



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Sam 4 Juin - 16:07

    « -Ma vengeance sera terrible Mali, prends garde à toi! » ha ma petite Alice tu sais bien que je n’ai peur de rien. J’avais toujours trouvé Alice très jolie, et là encore plus même si c’était ma meilleure amie, nous avions un lien d’amitié très fort mais ce n’était rien d’autre que de l’amitié et oui, ça arrive parfois. Je savais qu’Alice finirait par se venger tôt au tard mais pour l’instant elle semblait en mode pause.

    Alice en tout cas ne semblait pas être au courant du petit « incident » de l’autruche, c’est étrange mais avec moi tout ce fait par accident. Je souris lorsqu’elle me rappela la fois ou j’avais mis le feu au vestiaire des Gryffondor, nan mais cette fois là je n’y avais été pour rien c’était vraiment un accident. Pour une fois que c’était vraiment un accident on avait dit que j’avais fait exprès.

    « Oh mais c’était vraiment un accident, je cherchais Autumn parce que j’avais un truc à lui dire on m’a dit qu’elle était dans les vestiaires de Gryffondor du coup je l’ai retrouvé là bas seulement comme il faisait froid j’avais enfermé des flammes dans un bocal pour me réchauffer et j’ai glissé puis les toiles du vestiaire on prit feu, j’y pouvais rien ce n’était pas de ma faute. »
    C’était vraiment ce qui était arrivé, pour la rare ou je n’avais rien fait, heureusement personne n’avait été blessé et personne à part Alice et Autumn savait que j’étais le responsable.

    « Mais non ce n’est pas de ça que je te parlais, je te parlais de l’autruche. Tu ne sais pas visiblement alors je te raconte. »
    Je lui faisais un grand sourire, on était toujours dans l’eau et il aller falloir qu’on sorte, déjà parce que la cloche avait sonné et qu’il commençait à faire froid.

    « Hier j’ai transformé la chaise d’un Serpy en Autruche en cours de métamorphose, t’aurais du voir la tête du type, il flippait à mort, je te jure c’était trop drôle, j’ai sorti au prof que mon sort était très réussi et sur ce il m’a mis dehors et m’a enlever des points. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Mer 8 Juin - 12:27

    Je me vengerai plus tard. Je ne savais pas encore comment mais ça finirait par venir, j'ai toujours eu de l'inspiration pour ces choses là. Vengeance, revenche, punition... Ce n'était jamais vraiment très méchant, parce que c'est bien connu je suis très très gentille et pacifiste dans l'âme.

    Je lui rappelais la fois où il avait mit le feu par accident au vestiaire des Gryffondor. Je devais surement oublier deux trois de ses bêtises en passant, il en faisait tellement que parfois je perdais un peu le compte. Je me rappelais surtout les principales aussi, celles pour lesquelles il avait eu des punitions mémorables et des points en moi. Quoique pour le vestiaire personne n'avait jamais su qu'il était responsable. De plus il m'avait toujours certifié que c'était un accident totale. Mais celle là je m'en souvenais surtout parce que les Gryffondors avaient cru à une tentation d'intimidation de la part des équipes adverse ou quelque chose du style. Enfin tout une polémique débile. "Beaucoup de bruit pour rien" comme dirait Shakespeare. Ces prétentieux de Gryffondor voyaient vraiment le mal partout! Comme si on avait que ça à faire que de faire flamber leur vestiaire! Mael s'évertua à me mettre dans la tête que cet épisode était bel et bien un accident et je le regardai en riant. Je n'en doutais pas une seconde mais c'était chou la façon dont il essayait par tous les moyens de me convaincre.


    -Mon pauvre chou, t'es toujours là au mauvais endroit au mauvais moment! Il faudrait t'attacher quelque part pour être sûr que tu ne fasses pas de bêtises!


    De toute façon, si Mael ne venait pas aux bêtises, c'étaient les bêtises qui venaient à Mael. Et je le soupçonnai d'une vraie incapacité à se maîtriser dès qu'il trouvait une nouvelle idée. Mael dans toute sa splendeur en somme. Mais je le verrai très mal devenir sage et réfléchit, c'était pas son style et ce serrait tellement ... bizarre! Il me parla d'une autruche. Pendant quelques secondes, je crus avoir mal entendu. Autruche : Grand oiseau coureur, inapte à voler, des savanes africaines . Autant dire qu'en Grande Bretagne ce n'était pas le premier oiseau qu'on croisait dans la rue! Mais il s'explica. Au fur et à mesure qu'il poursuivait son explication, je devais me retenir d'éclater de rire en l'imaginant faire ce qu'il me racontait. Décidément, il n'en loupait pas une. Quand il eut fini, je finis de me mordre la lèvre inférieur pour rire pour de bon.

    -Tu dois avoir enlevé plus de point à ta maison à toi tout seul que tous les élèves de Poudlard réuni! Dans un sens, c'est presque un exploit! Sauf ta soeur peut-être...


    Laetitia avait elle aussi un don pour faire perdre des points à sa maison de la manière la plus folklorique possible. A croire que ces deux là étaient en compétition permanente pour savoir lequel sera le plus bordélique des deux.

    -Au moins aucune chance que Serdaigle nous batte pour la Coupe des Quatres Maison avec vous deux! J'aimerais bien que Poufsouffle gagne cette année...



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Ven 10 Juin - 16:29

    « Toujours là au mauvaise endroit au mauvais moment. » J’acquiesçais d’un signe de tête. Et oui c’était ma malchance habituelle. Je gratifiais Alice d’un grand sourire et en profitait pour l’arroser une nouvelle fois. Alice écouta mon récit avec attention. C’était ce que j’aimais chez elle j’aimais pouvoir discuter de tout et de rien. Elle était toujours attentive et c’était cool de pouvoir se dire qu’on est écouté. Alice me rappelais que j’avais sans doute enlevé plus de points à ma maison que n’importe qui d’autre, appart ma sœur peut être. C’était vrai. J’étais un enlève points ambulant, certains de ma maison me détestaient pour ça, parce que je faisais perdre tous les points qu’ils gagnaient, en cours. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’étais comme ça, j’avais besoin de faire rire c’était tout. Alice m’indiqua qu’il n’y avait pas de chance que Serdaigle les rattrape pour la coupe des quatre maisons, et soudain je n’eus plus vraiment envie de rire. Je me trouvais égoïste. Faire perdre tous ces points à ma maison et rater la coupe des quatre maisons juste pour rire, ce n’était plus très amusant tout à cou.

    « Je ne suis un idiot, hein ? Tu crois que je serais toujours le parfait crétin qui fait perdre des points à sa maison ?
    Que je serais toujours cet imbécile qui veut faire rire ? »

    Alors que je pouvais être tellement diffèrent, mais après tout ce ne serait plus moi si j’arrêtais mes blagues idiotes. Si parfois je me remettais en question je revenais encore plus en forces comme avant.

    « Ce serait plus vraiment si je changeais un ma Lice Lice. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Sam 11 Juin - 16:55

    Je me fis arroser une nouvelle fois et je mis les mains devant mon visage en riant. En guise de vengeance je l'arrosai à mon tour, visant encore la tête pour lui détruire sa coupe de cheveux. Heureusement que je n'étais pas le genre de fille à crier à tout bout de champ "Oh mon dieu je friiiiiiiiiiiiiisse" parce que que le pauvre Mael n'aurait déjà plus de tympans à l'heure qu'il est! Et pour ce qui était de friser, il était vrai qu'à cause de l'eai du lac, mes cheveux avaient pris de jolies ondulations. Jolies, oui, moi j'aimais bien l'effet que ça faisait. Mais bon, j'allais surement avoir des nœuds par la suite et j'allais maudire Mael l'heure venu de passer un coup de peigne dessus parce que j'allais avoir un mal fou (aussi bien physique que dans la difficulté de la chose) à les enlever.

    Quand je lui dis en riant qu'au moins avec lui chez Serdaigle, Poufousffle aurait enfin une chance de gagner la coupe des 4 maison, je remarquai que contrairement à moi, mon meilleur ami ne riait pas du tout. Oh? J'avais dis quelque chose de mal? Je n'avais pas fait exprès alors, pas attention non plus. En plus d'habitude ce genre de remarque le faisait rire. Ça me faisait étrange de ne pas le voir rire; j'avais tellement l'habitude qu'il le fasse... Il me demanda si il n'était qu'un idiot et un crétin qui ne faisait rien d'autre que de faire perdre des points à sa maison pour le fun. Je me pinçai les lèvres en le regardant, surprise comme tout.


    -Oooooh Mali, il fallait pas le prendre comme ça c'est pas du tout ce que j'ai voulu dire... ​T'es pas qu'un idiot d'abord! T'es un beau gosse aussi! Regarde il y a cinq gamines qui te font de l’œil depuis tout à l'heure!

    J'avais surtout dit ça pour le réconforter un peu mais je n'avais pas menti pour autant, il y avait bien un petit groupe de filles qui regardaient en notre direction depuis tout à l'heure et je doutais que notre sujet de conversation soit d'un grand intérêt pour elles. Il ajouta que ce ne serait plus lui si il changeait. Mais je ne le voulais pas une seule seconde! Pourquoi voudrais-je qu'il change?! Il était tellement chou comme ça, toujours avec quelque chose de nouveau à raconter, toujours drôle. Non non si il changeait, ce ne serait plus marrant! C'était bizarre, moi la préfète qui trainait avec un bordélique de base... Quand on dit "Qui se ressemble s'assemble", là c'était un peu tombé à côté. Enfin cela dit je ne respectai pas beaucoup ce dicton ces temps ci...

    -Mais ne change pas! Je t'adore comme tu es moi tu sais? Et puis tu mets un peu de fun à Poudlard, ça ne fait de mal à personne!



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Ven 17 Juin - 21:53

    Alice me disait qu’elle n’avait pas voulu me mettre mal à l’aise, mais c’était déjà oublié. Elle me dit que je n’étais pas idiot et que j’étais un beau gosse, que même des gamines me faisaient de l’œil depuis tout à l’heure. Je souris, elle trouvait toujours les mots pour qu’on se sente bien. Je regardais vers l’endroit ou en effet les cinq demoiselles ne cessaient de me lancer des regards. Ca me faisait toujours plaisir même si elles étaient plus jeunes que moi. Je leur fis alors un grand signe de la main, pour leur faire coucou. J’adorais mettre mal à l’aise les gens, bon gentiment, je ne suis pas un monstre non plus. Les demoiselles en questions rougirent et s’en allèrent en gloussant.

    « Ah les filles toujours pareille. »Fis-je d’un air las.

    Je souris à Alice, sachant qu’elle était une fille je m’attendais déjà a ce qu’elle se venge. Je n’étais plus à sa près après tout. Je regardais à nouveau Alice. Il faudrait peut être qu’on pense à sortir du lac si on ne voulait pas ressembler à un nounours. Et puis on était entrain de manquer une grande partie d’un cours mais ça à la limite je m’en fichais.

    « On va se transformer en peluche si on reste barboter là. »
    Et puis en plus il commençait à faire froid, je ne voulais pas non plus rendre Alice malade par ma faute, je m’en voudrais beaucoup. Je remontais sur la berge du lac et remontais sur la terre ferme. Je me secouais comme un petit chien pour enlever le plus gros de l’eau, ce qui eut pour effet de ne pas faire grand-chose en faite juste de répandre l’eau un peu plus. Ma chemise blanche me collait a la peur, et était devenu transparente, bah tant pis au moins on pourrait m’admirer comme ça. Je souris à Alice et attendit qu’elle me rejoigne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Lun 20 Juin - 16:46

    Quand je désignais à Mael les quelques gamines qui n'arrêtait pas de nous regarder, plus pour lui que pour moi à mon avis, je le vis retrouver le sourire. Tant mieux, c'était ce que j'avais voulu! En plus ce qu'il pouvait être chou quand il souriait! Mon meilleur ami adressa à ses jeunes et candides admiratrices un signe de la main on ne peut plus voyant et je me mis à rire en les voyant rougir à vue d'oeil. Elles finirent par prendre le large, elles, leur regards et leurs pomettes toutes rouges de jeunes filles en fleur. Oooooh dommage j'aurais bien aimé les voir arriver vers nous pour demander son numéro de hibou à Mael! Elle eussent été moins timides qu'on aurait rit encore plus! Enfin.. Je disais ça mais je n'avais pas dû être une grande extravertie à l'époque non plus. Loin de là surement d'ailleurs. De moi et Mael, ça avait toujours été lui le plus exubérant des deux. Je l'entendis faire une remarque à propos des filles à côté de moi et lui donnait un coup de coude en riant pour lui rappeller que moi aussi j'étais une fille.

    -Mael Grisham, je t'interdis de dire que toutes les filles se ressemblent! C'est comme dire que tous les mecs regardent le foot à la télé avec une bière dans la main et les deux pieds sur la table basse! Quoique ça la plupart du temps c'est vrai...


    Vrai peut-être mais je n'avais jamais vu mon père faire un truc pareil... Mais c'était peut-être lié au fait que ma mère n'aurait pas accepté qu'il pose ses pieds sur sa précieuse table basse et qu'il oublie de poser sa bière sur un dessous de verre. Je commençais à avoir un peu froid, une brise, aussi légère soit-elle, me soufflait dans le dos et me faisait frissonner. J'allais demander à Mael de sortir de l'eau mais il me devança, disant que si on restait plus longtemps à barboter, on allait finir par ressembler à de vrais ours en peluche. Je devais lui donner raison sur ce coup là. Je le regarder se rapprocher de la berge alors que j'en faisais tout autant. Je le fis s'ébrouer joyeusement une fois sortie de l'eau et pour ne pas me prendre d'éclaboussures je plongeais la tête dans l'eau. Mais je me rendais compte que mon raisonnement n'était pas des plus logique... Me mouiller encore plus de peur d'être mouillée? Ah oui en effet. Tant pis, maintenant c'était fait. Je remontais la tête de l'eau une fois que sûre que Mael avait bien finit et je sortis de l'eau. Ma robe me collait aux jambes et je laissai échapper un petit "Atchoum!" à cause du froid. Je frictionnais mes bras pour avoir plus chaud alors que mes cheveux ruisselaient encore de l'eau du lac. Je jetai un coup d'oeil à Mael et sa chemise devenue carrément inutile maintenant qu'elle était transparente.

    -Eh Mister Monde fait gaffe on va finir par te violer si tu restes comme ça! Tu vas faire revenir les gamines de tout à l'heure au pas de course!



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Dim 3 Juil - 19:03

    J’avais le chic pour mettre les gens mal à l’aise. C’était un de mes trucs pour faire rire mes proches, mettre mal à l’aise les autres, d’accord ce n’était pas très cool mais ça marchait à chaque fois. C’était un peu cruel je dois le reconnaître, je n’étais pas très fier de moi parfois. Alice me disait que dire que toutes les filles se ressemblaient c’était comme dire que tous les mecs regardaient le foot à la télé avec une bière à la main.

    « Faux, chez nous c’est le Quidditch Alicounette, après les moldus font ce qu’ils veulent, pour ma part je préfère nos sport c’est beaucoup plus amusant. »
    Je n’aimais aps trop le sport moldus, voyez vous je trouve ça idiot de courir après une balle, nous c’est beaucoup plus intelligent, et puis rien ne peux égaler le fait de voler sur des balais, je crois que si les moldus connaissaient ce sport ils en serraient dingue.

    Alors que nous sortions de l’eau, Alice me dit que j’allais finir par me violer, et que j’allais faire revenir les filles en courant. Je me mis à rire, Mister Monde, c’était bien ça qu’elle avait dit. Elle exagérait, pourtant je me voyais bien en mister monde … non je plaisante, avec le pot que j’ai-je me casserais la figure sur une des marches ou sortirais un truc à ne pas dire. C’était tout moi, si j’aurais du choisir un métier moldu je cois que humoriste aurait été le meilleur ou peut acteur, apparemment j’étais plutôt bien roulé …

    « Hey miss T-shirt mouillé tu va faire tomber tout les gars de l’école à tes pieds si tu t’ballade comme ça dans les couloirs !. »
    Je lui souris parce que j’adorais la taquiner, Alice était ma meilleure amie, je l’avait toujours trouver trop craquante, même quand nous étions petit alors c’était pas aujourd’hui que j’arrêterais de la charrié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Lun 4 Juil - 15:02

    Mael me corrigea en disant que le sport chez les sorciers était le Quidditch et non le foot. Ah oui d'accord c'est vrai mais je ne connaissais pas tant que match de Quidditch diffusé à la télé cependant. De plus j'étais un peu plus sport moldu que sport sorcier, j'avais toujours eu peur de voler sur un balai et de tomber comme une idiote. Et puis ça me semblait tout de même terriblement dangereux! Je ne comprenais pas tous les joueurs de Quidditch à l'école, à croire que tous ne voulaient qu'une chose : se casser un bras ou une jambe. Moi à leur place... je serais terrifiée! Enfin je n'avais jamais eu l'âme d'une casse-cou aventurière, ça devait être pour ça. Je tapais légèrement Mael à l'arrière du crâne avant de lui répondre.

    -Roooh tu m'as comprise! Ce que je voulais dire c'était juste que les mecs préfèrent bichonner leur balai si on veut faire dans le stéréotype.


    Je soupirais.

    -A croire que je vais finir par mourir toute seule dans un fauteuil à l'intérieur d'une véranda entourée de chats si ils sont tous pareils! Au moins Nimuë les nourrirait après que je sois morte!

    Ahem, je n'avais pas trop réfléchit au pourquoi du comment j'avais dit ça. Dans un premier temps parce que cette idée de devenir la "folle aux chats" du coin m'avait toujours amusé et peut-être aussi avais-je voulu souligner le fait que je ne voyais aucun garçon. Enfin qu'OFFICIELLEMENT je ne voyais aucun garçon. Officieusement c'était une toute autre histoire. Mais le jeu qui consistait à faire croire que j'étais seule, sans m'amuser me rassurait. Tant que tout me monde continuait à n'y voir que du feu, tout irait bien. Oui, tout ira parfaitement bien...

    A la vue de la chemise complètement trempée et quasi transparente (ai-je dis quasi? Non, complètement transparente donc) de Mael, j'eus un éclat de rire en pointant son ventre du doigt. Appellation "Mister Monde" me vint toute seule et je voyais déjà quelques filles regarder dans notre direction. Soit parce qu'elles se demandaient pourquoi je riais soit parce qu'elle l'avait déjà compris. Cependant je ne m'étais pas attendu à ce qu'il riposte. Miss... T-shirt... mouillé? Je jetai un coup d'oeil à ma robe et j'eus un petit cri de surprise. Aussitôt je croisais les bras sur la poitrine et m’assaillait dans l'herbe pour qu'il n'y paraisse plus. Et ce jusqu'à ce que la robe ait séchée ENTIÈREMENT! pas question qu'on me voit comme ça.


    -C'est malin j'ai l’air d'une pin-up des années 50 maintenant...


    me plaignis-je en regardant l'herbe par terre. Heureusement qu'il n'y avait pas autant de vent que tout à l'heure, si j'étais restée debout, j'aurais encore trouvé le moyen qu'elle s'envole...

    -Mali ne reste pas debout, je dois avoir l'air d'une parfaite idiote assise toute seule...



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Jeu 28 Juil - 19:25

On préférait bichonner nos balais… j’eus soudain un esprit très pervers et me mis à rire. J’avais une image on ne peut plus douteuse dans la tête. Je ne pouvais m’empêcher de rire tant cette image était … spéciale. Au bout d’un moment je m’arrêtais quand même.

« Excuse moi mais j’ai eu une image trop déplacer à ta phrase. Ah lala je suis irrécupérable. »
Puis Alice me dit qu’elle finira seule dans un fauteuil avec des chats. En ayant l’image dans ma tête je me mis à nouveau à rire. Alicce seule avec des chats … euh non. Je crois pas, ce n’était tout simplement paas possible. Elle était trop jolie pour finir seule avec des chats.
« T’es trop jolie pour finir seule. »
C’était parti tout seul mais je le pensais vraiment. Alice fini par s’assoir par terre. Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. Elle me dit qu’elle ressemblait à une pin up des années cinquante. Je réfléchis à sa remarque. Elle devrait être contente pourtant non ? Qu’elle fille de rêverais pas d’un corps aussi beau que les pin up des années cinquante ? Elle me demanda de m’assoir à ses côtés. Elle me fit rire en me disant qu’elle avait l’air d’une idiote. Si elle avait l’air d’une idiote j’avais l’air de quoi moi ?

« Eh moi alors tu crois que j’ai l’air de quoi ? »
Je lui souris cependant, et sorti ma baguette. Sort de séchage, il serait bien utile.

« Heureusement que je connais le sort qui peu nous aider. »
Je lui fit signe de se lever et attendis qu’elle le fasse, en attendant j’utilisais le sort pour moi. Il eu pour effet me rendre totalement sec, même mes cheveux était à nouveau en batailles et parfaitement séchés. J’adorais la magie pour ces choses là. C’était juste exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Lun 1 Aoû - 15:00

    « Excuse moi mais j’ai eu une image trop déplacer à ta phrase. Ah lala je suis irrécupérable. »

    Je marquais une pause et haussai un sourcil d'un air étonné en me tournant vers lui. Eh voyons, qu'est-ce qu'il avait encore inventé? "Les mecs bichonnaient leur ba.." Oh!


    -MALIIII!! D'espèce... d'obsédé!


    J'éclatai de rire en le tapant sur l'épaule. Les garçons... Tous pareils! Toujours à penser sexe quand il fallait pas et à trouver des sous entendus dans des phrases ou il n'y avait aucun rapport. Enfin... Boys will be boys comme le dit le proverbe, j'imaginais que ce genre de truc était inscrit dans les gènes Y de toute la population de la planète. Je continuai de rire un bon moment en me remémorant le sous-entendu de Mael avant de répondre que moi, j'allais certainement finir toute seule dans une véranda avec des chats sur les genoux. Peut-être que si je finissais par mourir mes chats allaient finir par me manger... Claaaaaasse! Mais alors que je disais cela, Mael me sortit un truc... perturbant... (A l'oral bande de pervers! Il ne m'avait pas sortit un truc... Laissez tomber! Temps mort).

    « T’es trop jolie pour finir seule. »


    ... Je restais quelques secondes sans rien dire, ne sachant pas trop comment réagir à ça. C'était... gentil de ça part. Mais j'avais une idée idiote en tête. Comme le meilleur ami de ma soeur qui était tombé amoureux d'elle et que ça avait tout gâché entre eux deux. Oh non Mali hein! Pas de ça! Mais... peut-être que je me faisais du soucis pour rien, qu'il avait juste dit ça pour être... sympa, c'est tout. Et puis c'était tellement narcissique de ma part de penser un truc pareil! Ça ne me ressemblait pas du tout! Ho hé, regardez moi, je m'aime tellement que je pense que mon meilleur ami craque pour moi au premier compliment qu'il me fait! Idiot, complètement idiot. Je chassai cette ide de ma tête, je me faisais trop de film ma parole. J'embrassai Mael sur la joue pour le remercier.

    -Ooooh Mali t'es adorable! On verra bien! Si je meurs entouré de chat je pourrais te dire "Je te l'avais bien dis!" .

    En voyant l'état de ma robe, j'eus tôt fait de me rasseoir par terre. J'aurais aussi bien pu l'enlever au niveau auquel elle m'était utile maintenant. Un bout de tissu trempé qui me collait à la peau, c'était tout. Et je priai Mael de s'asseoir à côté de moi pour que j'ai l'air moins bête assise toute seule comme ça, les bras croisés sur la poitrine. Il me rétorqua qu'il ne devait pas avoir l'air mieux que moi et j'eus un sourire. Au moins un mec pouvais se balader torse nue on lui disait rien! INJUSTIIIICE!! Mais apparemment.. Il avait un sort qui pourrait nous être utile. Chouette alors! Tant mieux, je ne me voyait pas attendre ici jusqu'à 22h pour attendre d'être complètement sèche. Il me fit signe de me lever et j’obtempérai en gardant la position de mes bras. Je le vis se sécher devant mes yeux et je le regardais toute surprise. Eh bin! Lui qui se vantait d'être un abrutit!


    -A moi à moi!!



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Mar 6 Sep - 19:57

    Alice venait de comprendre ce à quoi j’avais pensé. Elle me dit que j’étais un obsédé et je ne pus m’empêcher de rire encore plus. Je pris ensuite un air offusqué totalement faux. Certes c’était déplacé et pas franchement correct mais j’étais en pleine poussé d’adolescence et donc parfois je pensais à ces choses-là. Et oui ça arrivait comme à beaucoup d’autres garçons que moi mais je préférais en rire plutôt que d’en pleurer. Je ne pleurais d’ailleurs jamais, on me disait souvent que j’avais un cœur de pierre parce que je montre rarement mes sentiments mais je sais que ce n’est pas vrai.
    Alice continuait de me faire rire. Elle me disait qu’on verrait bien si elle finirait avec des chats. J’étais sur que non, comme je vous l’ai déjà dit j’avais toujours trouvé Alice très jolie. Oh n’allez pas vous imaginez des choses, elle n’était rien de plus que ma meilleure amie. Je fus surpris qu’elle me dépose un bisou un bisou sur la joue et qu’elle me remercie. Il n’y avait pas de quoi c’était la vérité.

    -Sérieusement t’es encore célibataire ?
    J’ignore pourquoi je lui posais la question peut être parce que je voulais me rassurer de ne pas être le seul idiot de Poudlard à ne pas avoir de copine que si ma meilleure amie l’était aussi je me sentirais moins seul. Enfin il y avait toujours ma jumelle qui était célibataire. En entendant le « a moi » « a moi » d’Alice j’eus un petit sourire, elle se leva et je lançais le même sort que j’avais utilisé pour moi et nous voilà sec. Pratique n’est pas ? Et oui j’étais peut être le blagueur de l’école mais il n’empêchait pas que j’étais aussi l’un des meilleurs élèves de la promo. Ce n’était pas pour rien que j’étais à Serdaigle.

    -Allez rentrons, je commence à avoir fin et quand j’ai faim je deviens insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Ven 23 Sep - 8:58

    Comme me le prouvait Mael, les garçons étaient... tous les mêmes! Du moins ceux avec qui je trainais la plupart du temps. Des garçons comme... comme... Non en fait il n'y avait presque qu'avec Mael qu'il m'arrivait de trainer de temps à autres, maintenant que je me penchais sur la question. Enfin, lui principalement. Parce qu'il était mon meilleur ami, tout ça... Enfin disons qu'il n'était sans doute pas l'être le plus subtil qu'il m'était donné de connaitre mais... Je l'aimais bien comme ça. Comme il me l'avais fait remarqué tout à l'heure, il se serait plus entièrement lui si il arrêtait de faire et de dire les choses débiles qui lui passait en tête! Et puis la vie à Poudlard serait aussi tellement moins drôle...

    Enfin bref, pourquoi je pensais à ça moi d'abord? C'était complètement débile de ma part! Bref, nous sortîmes de l'eau et tout le bataclan. J'étais quand même un peu reconnaissante que Mael ne m'ait pas envoyé dans un coin du lac où j'aurais été toute recouverte d'algues. Déjà parce que j'aurais trouvé ça parfaitement écœurant et ensuite, vous n'avez pas idée combien retirer ces trucs de ses cheveux est une corvée! La dernière fois que ça m'était arrivé, j'avais passé une soirée entière à essayer de me défaire de tous les bouts verts et gluants qui trainaient dans mes cheveux, et autant dire que ça n'avait pas été une partie de plaisir. Alors que Mael me demandait si j'étais encore célibataire là maintenant, je relevais la tête, un peu surprise de sa question. C'était mon meilleur ami, si j'avais quelqu'un, je lui aurais dis enfin c'était débile d'en dou... Oh... Ah oui pardon autant pour moi... Disons que je le lui aurais dis si jamais... Si jamais j'avais pu. Je m'en voulais un peu de penser ça par que contrairement à Mael, Nimuë était, elle, parfaitement au courant du pourquoi du comment. Mais... mais ce n'était pas juste! Elle le savait uniquement parce qu'elle avait été là... juste après. Dans un moment ou je n'avais pas réussi à me taire sur le flot d'émotions que j'avais ressentit à l'époque.

    Mais un problème se posait. Qu'est-ce que j'allais pouvoir lui répondre..? "Oh non, je m'envoie mon prof de potions à l'occasion t'en fais pas! Il sait faire des trucs incroyables attend assieds-toi je vais te raconter!" Heu... Ou pas. De plus confiants et meilleurs menteurs que moi auraient surement dis "Non." d'un aplomb que je leur enviais mais je n'aimais pas cette réponse non plus. Mais quel choix avais-je, de toute façon?


    -Heuuuu... Non. Je suis plus ou moins avec... quelqu'un. Enfin... rien de bien interessant, hein! Un moldu qui habite vers chez moi. Mais bon je le vois jamais tout ça... Enfin tu vois le genre quoi.

    Bonjour, je m'appelle Alice et dans la vie, je suis bouffonne pro. Pourquoi j'avais dis un truc aussi débile moi? C'était crédible au moins? Oui sans doute... Je me demandais légèrement ce que Thomas en dirait si il apprenait que je propageais un truc pareil, ou même si il comprendrait que c'était un mensonge.

    Mael eut vite fait de me sécher avec son sort de... Je ne sais pas comment et me proposa de rentrer à l'intérieur pour manger un morceau, histoire qu'il reste encore a peut près supportable. J'éclatai de rire à l'entendre et passai un bras autour de ses épaules en commençant à marcher lentement vers le château.


    -C'est vrai, toi et la bouffe. Je suis sûre que si tu devais choisir entre sauver Laetitia ou un pot de nutella alors que tu crèverais de faim, tu prendrais le nutella!

    Je fis mine de réfléchir un instant avant d'ajouter :

    -C'est normal en même temps, moi aussi je butterai pour du nutella, surtout ici! J'ai l'impression qu'il y a rien d'autre à tartiner que de la confiture! Me déprime!



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Dim 4 Déc - 19:37

    "Je suis plus ou moins avec... quelqu'un." J'ignore pourquoi mais je croyais pas du tout à cette histoire de moldus rencontrer par hasard. Alice me cahcait quelque chose. Je le sentais. J'étais un pro pour les mensonges alors je savais quand on me mentait. Elle semblait vraiment trop génée pour que c'est soit la vérité. Ca m'inquiétait. Non pas que j'en avais quelque chose à faire. A y réfléchir si. Alice était ma meilleur amie, je n'avais pas envie qu'elle soit avec n'importe qui. Je me demandais bien ce qu'elle me cachait.
    "Allez dis-moi la vérité. J'y crois pas à ton histoire de moldu."

    Je n'avais rien contre les moldus loin de là mais c'était trop suspect pour que ce soit vrai. Alors qu'on commençait à retourner vers le chateau. Alice me fit rire en me disant que je chosirais le pot de nutella a la place de sauver ma soeur si j'avais le choix.

    "Ca depends de quoi ma soeur doit être sauver." Dis-je en souriant. " Autant sauver le nutella si c'est pour une bonne cause. Je m'en voudrais trop après aussi si je ne la sauve pas."

    Le problème avec laetitia c'était que j'y étais beaucoup attaché et que si je la perdait je ne savais pas si je m'en remettrait. Je jouais les protecteurs sous pretexte que j'étais un garçon et que ça faisait de moi le plus agé des deux alors que nous étions jumeaux mais je ne me voyais pas sans elle. Elle était ma moitié. Enfin famillialement parlant. Pour l'instant je n'avais pas de petite amie et elle pas de petit copain. Je préférais pas imaginer quand ça arriverait. "-C'est normal en même temps, moi aussi je butterai pour du nutella, surtout ici! J'ai l'impression qu'il y a rien d'autre à tartiner que de la confiture! Me déprime!" Une fois encore mon rire se fit entendre dans le hall d'entrée. Ah Alice.
    "Tu sais que je t'adore toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Jeu 22 Déc - 18:43

    -Allez dis-moi la vérité. J'y crois pas à ton histoire de moldu.

    Raaah mais... mais pourquoi fallait-il que personne ne me croit?! Certes c'était un mensonge, Mael avait vu juste, mais j'avais pourtant essayé d'être... convaincante. Je n'avais jamais eu de grands dons pour mentir de toute façon. Quand j'essayais, je bafouillais, je rougissais, je disais n'importe quoi et si j'avais il m'arrivait de m'adonner à cette activité dans un escalier, je loupais une marche. Mais la plupart du temps, je disais tout simplement la vérité sans m'en rendre compte. Comme cette fois où j'étais petite et que mon enseignant de primaire m'avait demandé où étaient mes exercices et que bêtement, alors que j'avais réfléchis à toute une série de mensonges aussi élaborés les uns que les autres, j'avais répondu "Pas fait, trop ennuyant. J'ai regardé la télé à la place, y avait les Supers Nanas. Ma préférée c'est Bulle." Et tout ça d'un trait sans m'arrêter. Allez Alice, ressaisis-toi! Ce n'était pas un mensonge comme les autres que je devais dire là maintenant! C'était pour protéger quelque chose de très... très important..!

    -Mais Mali je t'assure..! Bon... D'accord! Disons qu'il a pas... vraiment mon âge. Mais un tout petit peu plus vieux hein! Il s'occupe de faire la visite de la cathédrale, à Canterburry, c'est comme ça que je l'ai rencontré. Mais... s'il te plait le dit pas! Si mes parents finissent par l'apprendre ils risquent de taper un scandale dans toute l'Angleterre...

    Génial, justifier un mensonge par... un autre mensonge. J’espérais avoir été plus crédible auprès de Mael cette fois-ci, une fois ne serait pas coutume. Est-ce qu'enfin quelqu'un allait finir par croire ce que je disais sans chercher la petite bête bon sang de bonsoir?!

    Je changeai vite fait de sujet de conversation alors que Mael m'annonçait que son estomac commençait à protester contre le manque de nourriture. Il fut très vite question de nutella et mon esprit s'envola jusqu'à la cuisine de mon chez moi où trainait toujours un ou deux pot de pâte à tartiner dans un placard. Le fait qu'il n'y en ait pas à Poudlard me manquait vraiment, si il y avait bien une innovation des moldu que les sorciers devraient prendre en compte, c'était bien celle ci! Je me demandais d'un coup si Thomas connaissait ça, le Nutella. D'un côté, j’espérais que non, ça me donnerait l'occasion de lui faire découvrir quelque chose, lui qui aimait énormément le chocolat, il risquait d'être servi! J'étais tellement perdue dans le fil de ma réflexion et dans les différents moyens que j'aurais d'utiliser du Nutella en compagnie de Thomas que j'en avais complètement oublié ce qui avait fait rire Mael.

    -Hein? Oooooh mais biensur que tu m'adore! D'ailleurs tu m'adore tellement que tu pourrais m'aider pour mon devoir de métamorphose...? Je suis une vraie bille dans cette matière! Faut trop réfléchir, c'est la mort pour une blonde comme moi!

    Je ne savais pas si Mael avait un quelconque don en métamorphose, mais ce qui était certain, c'était qu'il en aurait toujours plus que moi! J'étais tellement nulle là dedans! Je changeais un hibou en espèce d'abat-jour moche au lieu d'une lampe de chevet correct etc etc. Alors si je pouvais recevoir une quelconque aide...



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Sam 28 Jan - 14:31

    Les explications me laissaient ... perplexes. Pas le même âge ... Je me demandais de combien au juste. Vous me direz surement que ce n'était pas mes affaires mais Alice était une amie, ma mailleure amie pratiquement. Je ne voulais pas qu'elle souffre.
    " ..."

    J'allais lui demander de me dire la vérité une fois de plus mais si elle ne voulait pas me le dire il y avais surement une raison du pourquoi. Je n'étais rien de plus que son ami et je respectais son choix même si le fait qu'elle refuse de m'en dire plus me vexe un peu je dois l'avouer. Bon d'accord quand j'avais des histoires d'amour je n'en parlais pas forcèment. Pour le peu que j'en ai d'ailleurs. En fait j'en avais pour ainsi dire pas eu beaucoup. En y réfléchissant je me rendis compte du néant sentimentale auquel je faisais face. A vrai dire tomber amoureux n'était une de mes préoccupations.

    Alice me demanda si je pouvais l'aider pour un devoir de métamorphose. Ah voilà une chose qui était plus de ma compétence que de parler des histoires de coeur. Les devoirs. J'étais à serdaigles parce que j'étais doué pour un peu tout. Je n'avai pas tellement besoin d'apprendre pour savoir faire les choses il me suifisait de lire un livre expliquant telle ou telle chose et je comprennais facilement ce que je devais faire.

    "Ouai j'en serais ravi. Tu as besoin de savoir quoi en particulier?"

    J'étais content qu'Alice me demande mon aide. En fait en général on ne s'adressait pas à moi parce que j'avais tendance à prendre le temps que voulais pour le faire et je plaisantais beaucoup et ça énervait pas mal de monde. POurtant j'avais toujours d'excellents résultats en à peu près tout. Sauf en potion peut être. Ma dernière retenue avec le professeur de potion m'était resté en mémoire. Je me souviendrais longtemps de ça.

    "Tiens au fait je t'ai pas racconté ... J'ai été en retenue avec Croft ..."

    On marchait vers la grande salle. Mon estomac crait famine et je sentais déjà l'odeur des plats. Miam c'était mon moment préferer de la journée manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Mar 31 Jan - 18:37

    La métamorphose n'était pas... VRAIMENT pas mon truc. D'accord, c'était bien sympa cinq minutes de vouloir transformer une chaise en loque en fauteuil Louis XV mais à chaque fois que j'avais le malheur d'agiter un peu ma baguette en cours de métamorphose, on pouvait être certain qu'une catastrophe n'était jamais loin. En première année, j'avais transformée une allumette en... rien du tout, en quatrième année, un blaireau en espèce de raton-laveur anthropophage un peu flippant et cette année... c'était à peine si j'osais m'entrainer de peur de finir par tuer quelqu'un! Mais par chance, j'avais pour meilleurs amis de bien meilleurs spécimens en la matière! Nimuë était certainement plus douée que moi pour changer un objet en un autre, du moins je ne l'avais jamais entendu dire le contraire et Mael.. On ne gagnait pas sa place à Serdaigle pour rien! Aussi bordélique qu'il puisse être, sa seigneurie Grisham se débrouillait mieux que moi en... presque tout en fait! Sauf les sortilèges peut-être... Parce que c'était ma matière préférée d'entre toute! L’Astronomie était une autre matière que j'appréciais particulièrement mais... Je n'étais jamais vraiment très réveillée pendant les cours à cause de l'heure tardive à laquelle ils se déroulaient. Quelle idée aussi...

    Je demandais donc son aide à Mael pour m'aider en métamorphose. L'année dernière, lors des fameuses BUSES, j'étais passée de justesse avec un petit Acceptable. Pour ma part, j'en avais été très contente, m'étant attendue à récolter un énorme Troll mais mes parents avaient l'air de beaucoup moins l'être... Enfin bref, avec Mael comme prof particulier, je n'aurais plus tellement à m'en faire! Enfin... Peut-être qu'il allait me transformer en... en je ne sais quoi... Nan enfin, il n'y avait que moi pour faire des bêtises pareils. Quoique je me demandais bien ce que je donnerai en oiseau ou quelque chose du genre...


    -J'ai besoin de savoir... TOUT! C'est la matière la plus... catastrophique de ma vie! J'ai l'impression d'avoir retrouvé les maths de ma primaire!

    Pas qu'on avait un prof merdique non plus, le problème devait juste venir de moi. Ou alors j'étais une vraie cruche.


    -C'est juste que tout le monde à l'air d'y arriver vachement bien et moi... moi non...


    Heureusement que les ASPICS arrivaient dans longtemps! Nos pas nous conduisirent tout près de la Grande Salle, bien au chaud. Bien que Mael nous avait séché tous les deux à l'aide d'un sort, j'avais toujours la sensation d'être gelée, allez savoir pourquoi. Surment le choc de l'eau froide tout à l'heure... De là où nous étions, la bonne odeur de tout ce qui se mangeait dans la Grande Salle n'avait aucun mal à se faire sentir et je me sentis tout de suite affamée. J'avais une très grande envie de croissants... et de pizza au fromage! Mais le jour ou je verrai ne serait-ce que l'ombre d'une pizza, fut-ce elle au fromage dans l'enceinte de poudlard... C'était la seule raison pour laquelle j'aurais voulu vaquer de ces quatre murs : LA BOUFFE! La jus de citrouille, ça allait bien comme ça mais... Mais qu'est-ce que je raconte, j'aime même pas ça en plus!

    -Tiens au fait je t'ai pas raconté ... J'ai été en retenue avec Croft ...

    Je clignais des yeux comme si j'avais mal entendu. Croft comme... Thomas Croft? Mon Thomas Croft? Il y eut quelques secondes d'incompréhension ou je me demandais comment il avait pu donner une retenue à qui que ce soit avant de me rappeller que c'était l'un des nombreux pouvoirs de la joyeuse équipe pédagogique des lieux. Relevant la tête, je le regardai, toute amusée.

    -Ah oui? Qu'est-ce que t'as fichu? Je ne me souviens pas l'avoir vu donner une seule fois une retenue... Je pensais qu'il était plus du genre à donner des lignes à copier ou un devoir supplémentaire!




«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Lun 7 Mai - 14:20

    Besoin de tout savoir. D'accord j'allais devoir tout recommencer depuis le début mais cela ne me dérangeait nullement. J'aimais bien étaler ce que je savais. Sans prétention, j'avais pas mal de connaissance si je pouvais aider une amie je le faisais volontiers. Et puis j'aimais bien la métamorphose, c'était sans doute une de mes matières préférer. Je souris à Alice lorsqu'elle me dit que c'était sa matière catastrophe. Je me souvenais de la fois où elle avait transformé un blaireau en espèce de raton laveur. Je me retenais de ne pas en rire. Ça arrivait à tout le monde de ne pas être doué en quelque chose. Il fallait de l'entraînement. Les maths. Je n'avais jamais du les apprendre. Une chance d'avoir des parents sorciers.

    «Eh ben je dirais que je suis pas doué en maths, j'ai jamais du apprendre ça. Tu vois, on a tous sa matière cauchemar. Bon alors si tu veux tout savoir, il nous faudra pas mal de temps pour tout revoir. Du début, de la conception de la métamorphose, de ce qui différencie les êtres humains et les objets etc. Etc. Tu es disponible quand pour en parler?»

    J'avais beau être un élève très turbulent, je restais quand même l'un des meilleurs de ma maison avec ma sœur et bien sûr quelques autres Serdaigles. Nous étions tous exceptionnels. Alice semblait vraiment désespérée en métamorphose. Je tentais de la rassurer.

    «T'inquiète avec moi comme professeur dans deux semaines t'es au top pour les ASPICS.»

    Je pouvais être fouteur de merde et à côté ultra travailleur. Je m'impliquais à fond quand je savais que ce n'était pas pour moi que je bossais. Quand c'était pour moi je me mettais aussi dedans mais moins. Pour les autres c'était différent. L'odeur de la grande salle nous parvenait. Hum j'allais me régaler. J'ai toujours apprécier la bonne nourriture. Poudlard ne m'avait jamais déçu. Si ce n'est qu'il manquait quelques gourmandises que j'appréciais quand même. Alice parut surprise que j'avais été en retenue avec le professeur de potion? Pourtant c'était un prof comme un autre, enfin presque. Je me souviendrais de sa retenue. Qu'est ce que j'avais fait?Oh juste un pétard explosif qui avait atterrit dans un chaudron.

    «J'ai fait explosé un pétard en plein cours, il a atterrit dans un chaudron et la potion qui avait dedans à … mal tourner. Tout le monde à du être évacué. Et tu as raison, ce n'est pas lignes qu'il m'a fait copié. Je me souviendrais de sa retenue crois moi. Je remettrais plus les pieds dans son bureau. Il est encore pire que moi!»

    Il est vrai que je n'avais jamais songé à faire ce genre de potion qui au final était juste un assortiment de petites choses pas agréables du tout. Je pensais que les profs étaient tous cyniques et triste mais lui était assez différent. Il avait un certain humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Sam 12 Mai - 9:44

    Une matière cauchemar. Oui, c’était EXACTEMENT le mot qu’il fallait employer dans ma situation. Imaginez-vous vous réveiller de très bonne humeur, avec un grand soleil filtrant à travers les rideaux, une bonne odeur de fleur parvenant du par cet une autre de croissant en direction des cuisines… Et là PAF, Métamorphose ! Je détestais tellement cette matière que j’avais souvent imaginé dans mes années antérieures me créer une fausse allergie au professeur l’enseignant pour ne pas être obligé d’assister à ses cours. Bien que… J’imaginais que dans le monde des sorciers, une allergie était réglée aussi facilement qu’un simple rhume. Pourquoi fallait-il que les sorciers soient parfaits en tout ?!
    Mais je n’avais pas le choix. Mes ASPICS ne pointaient le bout de leur nez qu’en fin d’année prochaine mais… mon niveau catastrophique en métamorphose me faisait les redouter plus que n’importe quoi ! Déjà aux BUSE de l’année dernière, j’avais fini avec P pour Piètre, car au lieu de transformer l’oiseau de l’examen en boite à musique, ce dernier avait fini en vinyle. Quoi, ça sert AUSSI à écouter de la musique ! Bof, j’imagine que mon examinateur ce jour-là n’était pas d’origine moldue pour le savoir… Mais je ne pouvais certainement pas me contenter d’un P aux ASPIC de métamorphose. Car même si ma mère ni connaissait rien (ma sœur, avant moi, avait presque réussi à lui faire croire que les « T » ornant son bulletin signifiaient « Très bien » avant que mon père l’informe que c’était la pire note recevable), mon père attendaient bien mieux qu’un Piètre à des examens…
    Ainsi m’étais-je tournée vers Mael pour relever mon niveau. Il n’avait certes pas la science infuse mais en connaissait tout de même plus que moi sur le sujet. Si ce n’était beaucoup plus que moi ! Mon meilleur ami m’informa que pour sa part, lui n’était pas doué en maths. C’était bien ma veine, à l’école primaire moldu, je n’avais jamais réussi à résoudre une petite division. Quand étais-je disponible pour qu’il m’apprenne ? Mmmh… Toutes les heures ou je ne dormais pas, ne travaillait pas et n’allait pas voir Thomas. Ce qui s’avérait être très peu, en vérité.


    -Mmmh… Disons qu’on pourrait faire ça… le Mercredi soir ? Qu’est-ce que tu en dis, la bibliothèque doit bien être ouverte jusqu’à 21h30, on aura qu’à aller là-bas. Et tu auras tout le soutien littéraire du monde en plus !

    Si lui n’avait pas besoin de livres pour l’aider, moi c’était sans doute le contraire. Mais la pratique était aussi très importante… Je doutais que la bibliothécaire nous laisse transformer des livres, aussi gentille que Kate soit !


    -T'inquiète, avec moi comme professeur dans deux semaines t'es au top pour les ASPICS.


    Je ris doucement à l’entendre et hochai la tête pour lui donner raison. Mes ASPIC se tenaient pour le moment à une distance acceptable, mais il était vrai que l’année prochaine, Mali ne serait plus là pour m’enseigner quoique ce soit. Peut-être que quand il s’en ira je me tournerais vers Thomas… Il devait y connaitre deux trois petites choses après tout. Et d’ailleurs, alors qu’il effleurait mon esprit, Mael se mit à parler de lui ! J’étais tellement concentrée sur ce à quoi je pensais que l’entendre mentionner le nom de Croft me fit tout bizarre. Il l’avait… mis en retenue ? Eh bin ! Il fallait dire que Mael se tenait rarement tranquille en cours, potions ne devait pas être une exception pour lui ! Mais en tout cas, le Serdaigle avoua qu’il n’était pas prêt d’oublier la leçon ! Bah… Qu’est-ce qu’il avait bien pu lui arriver dans ce cachot ?

    -A croire qu’il t’a traumatisé ! Il t’a pendu par les pieds et t’a épilé les jambes à la cire ou quoi ?!

    Je me retins de rire très fort à l’image qui me venait en tête. Mais d’un côté, j’imaginais affreusement bien Thomas punir ses élèves garçons de cette façon en y prenant un malin plaisir !



«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Mael Grisham

Elève de 7ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Sam 26 Mai - 13:36

Mecredi soir. Je notais ça dans un coin de ma tête, il ne faudrait pas que j'oublie de faire des cours particulier à Alice. Je n'avais pas besoin de préparer des choses avec moi tout venais à l'instant. Je me rappelais de choses et les exposais à ma façon et en n'oubliant pas de faire quelques notes d'humour. Je ris lorsqu'elle me dit que j'aurais tout le soutiens littéraire du monde. Il était vrai que la bibliothèque était là pour ça.

«Oui je n'aurais besoin que de ce que je sais. On fera ça à ma façon.»

Je lui lançais un sourire malicieux. J'aimais faire les choses à ma façon. Nous parlions à présent du professeur de potion qui m'avait collé en retenue voilà maintenant plusieurs semaines. Elle me demanda s'il m'avait pendu par les pieds pour que j'ai l'air si … traumatisé. Ce n'était pas le meilleur des qualificatif que j’emploierais mais c'était ce qui allait le mieux pour l'instant. L'idée d'être suspendu par les pieds ne m'aurait pas déplu tant que ça.

«Non j'aurais préférer. Il m'a fait boire une potion qui m'a fait vomir toute la nuit. J'ai passé la pire nuit de ma vie. »

Je m'en souviendrais à l'avenir j'éviterais de me prendre des retenues avec lui et c'était chose rare chez moi. C'était comme m'avouer vaincu. Laetitia m'avait rit au nez quand je lui avais dit que je ne mettrait plus les pieds dans son bureau. Habituelle je m’arrangeais toujours pour visiter le bureau des professeurs en faisant en sorte de perturbé la classe et j'arrivais souvent à mes fins, enfin nous arrivions à nos fins. Nous étions à présent arrivé dans le hall du château et tout le monde allait vers la grande salle.

«Bon et bien je suppose qu'il est l'heure d'aller dîner.»

Un petit sourire s'afficha sur mon visage et mon ventre confirma que j'avais faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice L. Casablancas

Elève de 6ème année - Poufsouffle

Humeur : Thomifiée ♥


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Mer 30 Mai - 15:07

    Maintenant que j’étais certaine d’avoir le soutien de Mael pour ce qui était de la métamorphose, mon anxiété vis-à-vis des ASPICS diminuait un peu. J’avais le temps d’y penser, certes. Encore une bonne année et quelques mois avant d’arriver au moment fatidique des examens. Mais l’expression « Le temps passe vite » n’était pas inscrite dans la langue anglaise pour rien ! Ces derniers temps, les heures s’étaient sournoisement transformées en minutes et les jours en heures, si bien que je le ne voyais plus passer. Que ce soit à cause de Thomas, des cours ou de mes amis… Jamais quelques mois n’avaient défilé aussi vite. Alors les ASPICS, je ne préférais même pas y penser !
    La bonne odeur du repas qui se déroulait dans la Grande Salle capta tout de suite notre attention alors que nous rentrions par le Hall d’Entrée. Il était encore tôt dans la soirée mais je devais admettre que la faim commençait à se faire ressentir. Certes mon estomac ne s’était pas encore manifesté à grand renfort de gargouillements mais si je ne mangeais pas dans quelques minutes, il ne tarderait pas à le faire. La gourmandise est, dit-on, un vilain défaut. Un vilain défaut que j’avais personnellement et dont je ne cessai d’user d’ailleurs. Mon seul espoir était de trouver une tarte à la pomme à la table de Poufsouffle au moment du dessert. Mais pas le temps d’avaler quoi que ce soit alors que mon meilleur ami me racontait comment s’était passée sa retenue avec le grand Thomas William Croft. A ma connaissance, je ne l’avais jamais vu mettre en retenue un élève… Mais Mael avait dû être si récalcitrant que Thomas en avait fini par changer ses habitudes !


    -Il m'a fait boire une potion qui m'a fait vomir toute la nuit. J'ai passé la pire nuit de ma vie.


    Sur le coup, je le regardais avec surprise avant d’éclater de rire. Imaginer Mael à quatre pattes, la tête dans une bassine avait quelque chose de terriblement drôle ! Mais j’imaginais bien que de son côté, la plaisanterie était passée un peu plus amèrement.

    -Eh bin dis donc ! Il a pas l’air de plaisanter ! Mais sens-toi heureux, si ça se trouve il aurait pu te mijoter bien pire ! Comme… Je ne sais pas moi, une potion qui fait pousser les cheveux par les oreilles ou qui fait tomber tous les ongles et les dents !

    Mmmmh… Peut-être un peu trop pour une retenue, soit. Mais j’étais prête à parier que si il existait des potions de ce genre, Thomas serait le premier à les connaitre !

    -Bon et bien je suppose qu'il est l'heure d'aller dîner.


    Fit remarquer Mael. Ah, je n’étais pas la seule à avoir faim alors ! Il fallait dire que tout donnait envie d’aller s’assoir prendre le diner. Après notre brasse-coulée dans le lac, j’avais grand besoin de manger un petit quelque chose pour me remettre en forme ! Comme ça il m’en fallait peu ?! Je m’étirai de tout mon long en baillant. Tiens, sans doute allais-je regagner mon lit plus tôt que prévu !

    -Je suppose, oui. Ton petit ventre qui a fini de vomir à bien besoin d’être rempli, Mali !


    Et peut-être aurait-il l’occasion de le vider une nouvelle fois si, à l’avenir, il recommençait à faire des bêtises en cours de potions.

    -Je te libère, puisque tu cries famine !

    Et puis… je crevais la dalle aussi, de toute façon.




«I'm pregnant»
«I cannot live, I can't breathe unless you do this with me»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

O. Axel Deboissy

Medicomage à Ste Mangouste


MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice ) Ven 13 Juil - 10:02

le rp est il toujours d'actualité?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A court d'idées ( pv Alice )

Revenir en haut Aller en bas

A court d'idées ( pv Alice )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: Le Lac-