Partagez|

Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité


MessageSujet: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Ven 15 Juil - 18:50

    Une journée pourrie en compagnie de gens qui ne valent même pas la peine. Ils ne changeront en rien la face du monde. C’est ce à quoi pensait Matthew en prenant le chemin de sa salle commune, Serpentard. Une envie de montrer à tous qu’il n’était pas invisible, parce que c’est ce que pensaient la plupart des gens. Il était tellement diffèrent de son frère. Si diffèrent que même dans sa propre maison on le trouvait étrange et bizarre mais ça il s’en fichait. Si diffèrent qu’il avait quitté sa propre famille qu’il ne considérait plus comme la sienne. Il n’avait plus, ni père ni mère ni frère. Il était seul. La solitude lui allait si bien. Il avait toujours été seul, toujours dans l’ombre et l’ombre gagnait toujours. Rien ne pouvait être fait sans l’ombre.

    Alors qu’il déambulait dans les couloirs de l’école sans vraiment avoir envie de retourner dans sa salle commune il décida d’aller manger un morceau dans les cuisines qui devaient être vide à cette heure ci. Tout le monde avait déjà mangé, tout le monde sauf Matthew qui avait sauté son repas pour étudier. Chose étrange chez lui il étudiait souvent lorsqu’il ne fallait pas le faire à des moments improbable. Il descendit donc dans la Grande cuisine du château. Comme prévu elle était totalement vide. La lumière de la lune filtrait à travers les carreaux éclairant l’endroit d’une lueur argenté, des ombres semblaient se dessiner sur les murs de la pièce mais cela n’effrayait pas le moins du monde Matt qui aimait les endroits sombre et lugubre. Il ouvrit un placard pour y prendre un morceau de pain et s’improviser un sandwich avec ce qu’il trouva dans les placards.

    Il savoura avec plaisir son encas dans un silence presque de mort, on aurait entendu une mouche voler. Bien sur on entendait aussi le craquement des aliments dans sa bouche mais qui pouvait bien s’en soucier ? Après tout il était seul. Une fois qu’il eut terminé son petit dîner il rangea ce qu’il avait prit afin de laisser aucune trace derrière lui. Personne ne pouvait se douter qu’il avait été là. Il avait pour habitude de ne laisser aucun détail aussi minime soit-il. Il allait sorti de la cuisine et avait poser le pied sur la première marche de l’escalier lorsqu’il vit quelqu’un arriver. Quelqu’un qu’il reconnu aussitôt rien qu’a sa démarche. Alexandre Bright. « Son frère ».

    Matthew recula dans la cuisine, il le laisserait passer puis s’en irait, c’était ainsi qu’il voyait les choses. Il n’avait plus rien à lui dire de toute façon. Ils étaient trop diffèrent. Mais les choses ne sont jamais ce qu’on voudrait qu’elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Bright

Elève de 7ème année - Gryffondor

Humeur : Au top !


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Sam 23 Juil - 17:58

Matthew & Alexander Bright.
« Le hasard n'existe pas ... »




J'étais allongé sur mon lit et repensait a la journée que j'avais passée. Une journée normale en somme. Des cours qui n'avaient nécessité que la moitié de mon attention, étant donné que c'était réchauffer les cours de l'année dernière. J'avais ensuite bu un coup avec quelques sixièmes années qui avaient besoin d'un majeur pour leur payer l'alcool ... Ce qui s'était avéré une très mauvaise idée, en fait. J'avais eu un mal monstre a rentrer au chateau sans me faire repérer, après être passé par la tête de sanglier puis avoir acheté de l'alcool au nouveau tenancier qui se fichait de l'illégalité du passage du tableau. J'avais donc loupé le repas et m'était effondré dans mon lit, après avoir remonté l'escalier pour aller au dortoir, ce qui constituait en soi un exploit. Ainsi, attendant que je sois capable de marcher a nouveau de manière convenable, je regardai fixement le plafond ou j'avais fait apparaître une horloge, histoire de pouvoir aller en cuisine avant que le couvre feu ne soit déclaré et donc que je puisse passer par le tableau de la grosse dame.

Lorsque je vis l'heure approcher, je me levai discrètement et me glissai hors du dortoir en silence. J'avais toujours la tête qui tournait un petit peu, restes de quelques verres supplémentaires qui me paraissaient maintenant déraisonnable. Mais je vous jure que sur le coup, ça semblait pas idiot ! J'arrivai a passer rapidement dans la salle commune tout en appercevant les 6emes année avec qui j'avais bu un coup. J'en vis deux vomir dans un seau et l'autre la tête dans un seau d'eau glacée. Ah ça , le Whisky pur feu, quand on a pas l'habitude... Je prononçai le mot de passe puis sorti de la salle commune sous le regard réprobateur de la grosse chanteuse ratée qui nous servait d'entrée. Ah merde, les gryffondors, les plus hardis hein ! Qui a dit qu'ils devaient être prudents ? Ha ! Je descendais donc par tous les passages secrets que je connaissais pour atteindre en toute sécurité les cuisines. Je vis la porte des cuisines se refermer doucement, puis me demandai qui donc pourrait venir a cette heure tardive de la nuit en cuisine.

"Matthew avait l'habitude de venir tard après avoir loupé ses repas." ne pus je m'empêcher de penser. C'était vrai, il avait toujours révisé et je l'avais souvent surpris a louper des repas puis aller se sustenter en cuisine. Je secouai la tête puis me rendit compte qu'il y'avait vraiment peu de chances que je croise mon frère ici. Car malgré tout, malgré nos différences, malgré notre séparation ... brutale , nous étions toujours frères. Je le haissais, bien sur. Je n'avais jamais autant haï une personne que lui. Mais dans un coin de mon être, je rêvais du moment ou il viendrait chez nous, embrasserait notre père et notre mère puis dirait "Je suis rentré." Depuis son départ, mes parents déprimaient tous les deux. Oh, ils me payaient toujours mes voyages, m'aidaient toujours financièrement, bien sur ! Mais ... Ils croient que je ne le voit pas, mais le Bar de papa se vide et la trousse a pharmacie de maman se remplit de cachets. Mes parents sont déprimés, mon frère s'est barré de la maison ... On peut rêver mieux comme vie de famille ! Enfin, je m'avançai donc vers la porte puis l'ouvrit doucement. Lorsque je jetai un coup d'oeil a la cuisine, elle était complètement dans le noir. Je lançai un lumos qui éclairait la pièce d'une lueur bleutée, puis avançai lorsque j'entendis un pas derrière moi. Je me retournais vivement en pointant ma baguette devant moi.

Matthew. En face de moi. Le hasard n'existe pas. Mon némésis, le pire frère qu'on puisse avoir. Je ne sais pas si c'était l'alcool qui restait en moi ou je ne sais quoi d'autre, mais un élan de haine me prit les tripes.Rien ne m'aurait fait plus plaisir a ce moment la que de lui faire le plus de mal possible, de le rendre a jamais incapable de nuire a quiconque d'autre. Je serrai les dents , baissai légèrement ma baguette toujours lumineuse puis dit d'une voix calme.

Des insomnies , frangin ?

Difficile de mettre plus d'ironie dans cette simple phrase. Nos différences se jetaient a ma figure, ainsi que toutes les peines qu'il avait infligées a ma famille et sûrement a d'autres. Je me retins de lui jeter directement un sort puis lui sourit de la manière la plus insultante que je pouvais. Il devait m'attaquer en premier, après je me ferais un plaisir d'écraser sa tête de cafard. Il était plus grand que moi mais moins musclé, et j'étais celui qui lui avait appris a se battre en duel et en combat moldu. Je savais que je le dominerais, mais je devais attendre qu'il m'attaque. Mais qui avait dit que je ne pouvais pas le provoquer un petit peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Lun 1 Aoû - 14:13

Des insomnies frangin. Cette simple phrase suffit à Matt pour détester la venue de son « frère ». Il était visiblement encore bourré, comme toujours. Ca ne changeait pas certaines choses ne change pas. Il avait toujours fait son intéressant, c’était ce que Matt détestait le plus chez lui. Qui soit beaucoup celui qu’on aime, celui à qui on devrait s’identifier. Une envie soudaine de meurtre. Matthew eut un petit sourire magnifiquement diabolique. Il se fichait pas mal d’avoir quitté la maison et des conséquences que ça pouvait avoir sur sa soit disant famille. Il n’avait dit au revoir ni à ses parents ni à son frère. Ca n’aurait servit à rien. Strictement à rien. Alexander lui souriait. Matt savait que son sourire était faux, tout comme le sien. Jamais les deux frères ne s’étaient aimés. Ce n’est pas aujourd’hui que ça
changerait. Matt avait toujours été un peu jaloux de son frère. Il finit par lui répondre de sa voix habituellement froide :

« Je ne suis plus ton frère Alexander met toi bien ça en tête. Je disparais de ta vie et tu disparais de la mienne. C’est bien clair ou je dois te faire un dessin ? »
Pour Matt tout était très clair. Il ne voulait plus entendre parler ni d’Alexander ni de ses parents qui continuaient à lui envoyer des lettres auxquelles il ne répondait pas. Il les brulait au fur et à mesure qu’il en recevait. Il n’avait plus rien à leur dire plus rien à voir avec eux. Il n’avait jamais rien eu à voir avec eux. Ils avaient toujours préférer Alexander, lui avait eu l’impression d’être invisible tout le temps qu’il était là bas. « Et pourquoi tu ne ferais pas comme Alexander ? »disait sa mère. « Tu devrais prendre exemple sur ton frère ! »Lui disait son père. Et quel scène qu’il avait eu lorsqu’il avait atterrit à Serpentard. Jamais il ne leur pardonnerait la différence qu’il lui faisait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Bright

Elève de 7ème année - Gryffondor

Humeur : Au top !


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Sam 24 Sep - 9:19

J'avais des images assez explicite qui défilaient devant mes yeux. Moi en train de cogner la tête de Matthew sur une plaque chauffante, ou bien en train de l'étrangler avec des restes de pâtes de la veille ... Je me sentais vraiment de lui régler son compte maintenant. Pour pas lui faire oublier que sa famille le haissait plus que tout, et si je pouvais lui laisser une cicatrice ou un os cassé, ça serait génial et trés libérateur pour moi. Me défouler, lui exploser sa petite tête de serpent ... Une douce envie de meurtre, en quelque sorte. Mais je n'étais pas comme ça, il ne fallait pas que je cède a mes pulsions, qui me disait que ce n'était pas l'alcool qui me rendait comme ça ? Mais il faut avouer que son regard méprisant ne m'aidait pas a me contrôler. De plus, il me demandait de sortir de sa vie ? Je ne résistais pas a l'envie de le titiller, peut être m'attaquerait il en premier, et de cette façon je lui règlerais son compte vite fait bien fait.

Oh, bien sur que si Matthew, nous sommes frères. On est sorti de la même femme, on a grandi dans la même maison, je te babysittais ... Nous sommes frères Matthew, fait avec ! Je peux placarder ton extrait de naissance sur tout Poudlard pour le montrer au monde ! NOUS SOMMES LIES PAR LE SANG MATTHEW CHARLIE BRIGHT !!

J'éclatais d'un rire dément, levant ma baguette cependant, toujours vigilant, les yeux rivés sur mon frère, mon rival, certainement mon pire ennemi . J'étouffais mon rire doucement, puis le regardai droit dans les yeux. Un elfe de maison apparut a côté de nous, je sursautais mais ne quittait pas mon frère des yeux. Je dit du coin des lèvres au petit être de s'en aller sans prévenir personne, comptant sur la servilité qui me révoltait pourtant de leur espèce. Je levais doucement ma baguette, attentif a n'importe quelle action alentours, j'avais cependant un avantage sur lui, c'est qu'en 6eme année, on apprenait seulement a informuler des sortilèges, je maîtrisais pleinement ce domaine ainsi je serais plus rapide que lui a réagir. La bataille semblait inévitable, mais peut être qu'en bon serpentard, il quitterait la pièce sans demander son reste... Ce qui me décevrais , c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Sam 24 Sep - 20:22

    Nom d’une chouette ce que Matt aurait donner pour ne pas être dans cette piéce à ce moment précis. Voir son frère le dégoutait d’un plus haut point. Il n’avait qu’une envie lui balancer un sort bien violent pour lui faire bien comprendre qu’il n’étais pas comme « eux ». Pas comme ses moldus de parents des vrais imbéciles qui ne voyaient rien en la magie et qui n’avaient aucun pouvoir. Pas comme son stupide frère qui n’étais là que pour le m’as-tu vu je m’exhibe et fait le beau, tout le monde m’aime tout le monde m’adore. Ah il les trouvait tous autant répugnant les uns que les autres. Il se retenais vraiment de ne pas lui casser la gueule parce qu’il savait qu’Alexander n’attendait que ça. Qui serait le premier à se taper dessus c’était devenu presque « un jeu ». Alexander lui dit qu’il pourrait placard des actes de naissance dans tous le château pour prouver que c’était bien son frère. Matt éclata de rire. Un rire assez diabolique qui faisait froid dans le dos. Un genre de « Mwouahahahahaha ».

    Mathhex avait très envie de flanquer une droite à son frère ne serait-ce que par sa présence mais surtout pour le Matthew CHARLIE Bright. Il detestait ce deuxième prenom qui lui rapelait que trop bien qu’il faisait parti de leur famille. Franchement il n’évait jamais eu autant envie de faire taire Alexander. Il se contenta de reste le plus froid et droit possible, ne cillant pas d’un seul sourcil. Il avait vu la baguette de son frère prête à l’usage. Oh il pouvait toujours lui lancer un sort Matt serait près à riposter. Il n’était peut être qu’en 6 émé année mais il avait toujours été très doué pour la magie en particulier la magie noir. Il se prépara quand même baguette à la main jusqu’au cas ou.

    -Oh ferme là Alexander tu es peut être en Septième année mais t’a jamais vu ce que je suis capable de faire alors je te conseil même pas d’essayer!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Bright

Elève de 7ème année - Gryffondor

Humeur : Au top !


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Lun 30 Jan - 18:21

    Dieu ce qu'avoir un petit frère peut être épuisant... Déjà que dans une famille normale, c'est pas la joie alors dans ce cadre familial la... Au secouuuuuurs ! Dur d'entretenir des relations calmes et posées quand la moindre des phrases qu'il prononce donne envie de lui hacher le visage. Mais le genre de hachis parmentier qui te ferait te demander si c'était réellement de la viande avant ! Tu vois, des petits morceaux d'os éparpillés dans la viande, la cervelle d'un côté a donner aux chiens, les abats a offrir en offrande a des hiboux supérieurs ... Enfin, voyez, c'est pas tellement l'amour fou entre lui et moi. Et en plus, il se permettait de me menacer ! Le morveux ! Je vous jure , si l'avada était pas interdit, y'en aurait une diziane qui seraient partis ! Enfin bref, toujours est il qu'il me menaçait, oubliant que c'était moi qui lui avait appris a se battre en duel (avec beaucoup d'exercice pratiques) et qu'il n'était pas le seul a connaître quelques sorts de magie noire. Bah oui, faut bien se divertifier, j'ai beau être un gentil, la magie noire aide pas mal parfois. J'éclatais de rire , un rire bien sarcastique, devant son air de caïd a deux balles. Enfin, je suis désolé, mais il avait une tronche de gosse et j'avais l'impression qu'un maternelle me menaçait d'une raclée, et faut dire que c'était plutôt comique. Je jetais tout de même un coup d'oeil a la cuisine, les casseroles étaient déjà sur le feu, il me suffirait de... Non, ça aurait été stupide...

    C'est pas de la prétention, morveux, c'est de la confiance en soi. N'oublie pas qui a toujours gagné nos duels, qui t'a appris les trois quarts des sorts que tu connais... C'est moi. Et j'ai toujours été plus fort que toi, tu n'es qu'un gosse, un gosse perdu dans ce monde de brute et qui pense que c'est courageux de fuir sa famille. Mais laisse moi te dire un secret, Matthew, tu n'es pas supérieur aux autres, tu n'es qu'un crétin de plus... Et crois moi, je m'y connais en crétins.

    J'avais beau m'être défoulé verbalement, ça ne suffisait plus, je voulais plus, je voulais régler son compte a cet abruti prétentieux, a ce petit con qui avait fait pleurer ma mère . Il le fallait, ça devenait vital. J'empoignais donc une casserole pleine de ragout et lui envoyait au visage tout en lançant un sort de protection tandis que je courrais vers lui. Parfait, a cette distance, il ne pouvait pas se protéger de la casserole tout en m'attaquant, j'aurais une chance de lui coller un poing dans le visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Lun 20 Fév - 14:42

    Avoir un frère était décidèment une chose qui ne plaisait guère à Matthew. Si seulement il avait fait parti d'une famille noble et pas de cette famille auquel il ne c'était jamais senti aimé, ni même compris. Il y avait toujours été plus ou moins le vilain petit canard et ça allait changer. L'appel du maître avait animé en Matthew son plus sombre côté et des idées vengeresses. Le maître était comme lui. Avait les même idée et Matthew aurait tellement aimé faire parti de sa famille. Une famille aussi respectable que celle du Maître. Voilà ce qu'aurait voulu Matthew. Le serpentard écouta alors ce que son "frère" avait à lui dire. Il lui rabâchait le passé. Toujours et encore. Matthew croisa les bras et l'écouta débité ses phrases qui pourtant même si elles étaient vraies l'agaçait au plus haut point. Il allait lui rétorquer quelque chose lorsqu'il décida de lui envoyer une caserole à la figure. Très adulte tout ça.Il se e baissais de justesse pour éviter la dite casserole. Pourtant son contenu se déverssa quand même sur la moitié de son corps. L'abruti. Il se relevais et essaya d'un geste sec les morceaux qui lui étaient tombé dessus.

    "Tu me déçoit Alexander. Tu n'es vraiment qu'un idiot pour user de cette casserole. Tu es bien digne de nos parents. Tu vois contrairement à toi la magie m'est bien plus utile pour ce genre de chose. "

    Il prit sa baguette et la levais d'un geste brusque tout en utilisant un sortilège qu'il n'eutpas besoin de prononcer puisque qu'il avait apprit a le faire en ce concentrant uniquement sur le sort. Il utilisait les sortilèges informulés afin que son "frère" ne puisse pas tout de suite trouver le moyen de riposter. Il lanca donc un diffindo sur Alexander. Ce dernier aurait peu de chance de le contrer et d'ailleurs Matthew lui avait lancer ce sort alors qu'il avençait vers la sortie donc par derrière. Il se retourna pour voir la tête que ferais son"frère" lorsque le sort agirait. Il voulait juste le blesser. Pas le tuer. Pas de tout de suite le tuer. Il attendait de finir poudlard pour ça et de rejoindre le Maître.

    Matthew n'était pas à serpentard pour rien. La ruse avait toujours fait parti de lui. Dès son plus jeune âge d'ailleurs. En fait il avait toujours été asociable et entièrement maléfique. Il avait toujours détesté son frère et toujours voulu rejoindre les forces du mal ou il se sentais libre de faire ce qui lui plaisit ou on ne le prennais pas pour un simple sixième année insignifiant. Il destestait qu'on ne le remarque pas pourtant c'était là tous son art. La discrétion & la manipulation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexander Bright

Elève de 7ème année - Gryffondor

Humeur : Au top !


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright) Mar 1 Mai - 16:37

    Alors que je me ruais sur le garçon qui autrefois avait été mon frère, je me mis a me souvenir de comment on m'avait annoncé son départ. Sa fugue. Je rentrais chez moi après avoir passé l'après midi chez des amis où nous avions joués a des jeux vidéos et but quelques bières. J'allais monter directement dans ma chambre pour que mes parents ne sentent pas l'odeur de la bière émaner de moi mais un bruit m'avait arrêté. Un sanglot. Un sanglot de mon père. Mon père, l'homme fort de la maison. Je m'étais dirigé vers la cuisine lentement, puis avais regardé mes parents tous les deux assis, ma mère pleurant a chaude larmes et mon père retenant bravement ses larmes, malgré la trace d'une de ces goutes qui avait coulé le long de sa joue. Ils m'avaient regardés et m'avaient dit d'une voix morte que Matthew était parti. J'ai d'abord cru qu'il était mort, renversé ou je ne sais quoi d'autre. Puis ils m'avaient expliqués qu'il nous avait simplement quitté. Qu'il avait abandonné Papa, maman et moi. D'un coup d'un seul. Je n'avais pas pleuré, je n'avais pas crié, j'avais parfaitement écouté, puis j'étais sorti. Et j'avais cherché ce crétin pendant deux jours dans toute la ville. Sans le retrouver, j'avais abandonné. Jamais je n'avais pleuré son départ. Je l'avais juste hai profondément. Et puis je l'avais revu a Poudlard. J'ai cru que j'allais le tuer directement. Et puis c'était passé. Je le haissais toujours, ne vous méprenez pas, mais j'ai finalement ressenti le besoin de l'ignorer un maximum.

    Mais maintenant, j'avais juste besoin de lui régler son compte , maintenant, tout de suite, lui démolir ce visage arrogant. Il évita la casserole d'un sort de protection et je sentit que mon sort de protection disparaissait, il avait du m'envoyer un sort en même temps. Il s'était amélioré... Mais pas encore assez. Alors j'arrivais face a lui et avec toute la violence, toute la puissance que j'avais gardé dans chacun de mes muscles pour ce moment, j'écrasais mon poing sur son visage.

    Cette sensation était délicieuse, même si j'étais déçu de n'entendre aucun os se briser, je me sentais incroyablement bien. Alors que je reculais tout en gardant ma baguette dans mon autre main et sans quitter mon petit frère des yeux, je souriais et lui dit en éclatant soudainement de rire.

    Alors petit frère ? Que pense tu de ton aîné , si pathétique qu'il a réussi a te coller un bon gros poing moldu dans ton petit visage de menteur ? Est ce que ta magie a réellement servi a quelque chose, sauf a t'éviter de te salir avec la sauce de la marmite ? Et pas de bol, tu as quand même été sali ! Vraiment, tu me fais pitié , c'est pas comme ça que ton grand frère t'as appris a te battre ! Allez, donnes moi donc tout ce que tu as ! INCENDIO !

    Le sort fusa vers lui, j'allais le tuer. Je le voulais si fort que j'allais le tuer ici même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright)

Revenir en haut Aller en bas

Dans l'ombre de la nuit ( pv Alexander Bright)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Dans la forêt de la nuit
» La nuit du renouveau.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Sous-Sol :: Cuisines-