Partagez|

Bad day {pv Andrew Buckett- Thomas Croft}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Maxwell Headclif



Humeur : Sur mes gardes


MessageSujet: Bad day {pv Andrew Buckett- Thomas Croft} Dim 13 Nov - 11:32




    Le temps allait toujours trop vite. J'avais déjà tout perdu, une famille que j'aurais pu construire avec une femme qui m'aimait. Elle n'était plus là aujourd'hui pour construire ce dont j'avais toujours rêvé. Récemment tout avait été chamboulé. J'avais une fille. Jane Blackfoy. En revenant d'Egypte ou j'avais du me rendre auprès du minsitre britanique moldu , j'avais tout de suite eu le résultat des analyses. Jane était bien ma fille. Ca m'avait fait un drôle d'effet. J'avais l'impression d'avoir trahi ma femme, pourtant ce n'était pas le cas, j'avais rencontré la mère de Jane bien avant. Malgré tout je me sentais pas réellement père, que devais-je faire pour l'être? Je n'avais aucune idée de ce que c'était que d'être père. J'avais trop de responsabilités pour le moment. Je travaillais en tant qu'auror mais veillais à la protection du ministre moldu. L'armée m'avait quelques peu endurci et je ne me séparais jamais de mes deux armes. Ma baguette magique et un pistolet qui pouvait otujours serivir en cas de disfonctionnement de la première ce que ne devrais pas arriver. La première était bien sur bien plus pratique que la seconde.

    J'avais mal dormi cette nuit. Je pensais trop. J'avais besoin de vacances mais impossible de prendre congé auprès de mes deux postes. Les deux étant tout aussi important. Pourtant la fatigue me faisait faire des erreurs. Je me levais sans entrain et parti prendre ma couche. Cet appartement était bien trop grand maintenant que j'étais seul mais je ne parvenais pas a tirer un trait sur le passé et n'avais pas envie de le vendre. Pourtant c'était sans odute la solution car les souvenirs étaient trop présent ici. Après une douche je parti directement. Je n'avais pas faim et le ministère de la magie m'attendait. Les affaires se multipliaient. Nombreux étaient les soricers qui pratiquaient la magie noir et leur traque de plus en plus fatiguante.

    Le ciel était comme mon humeur, maussade. Il faisait fichtrement froid et la perspective de devoir courrir àprès de prétendu mage noir ne m'enchentait guère, pourtant ce combat contre le mal m'était bénéfique. Je ne savais rien faire d'autre. L'egypte me manquait déjà. Au moins là ba il faisait chaud. Ici l'hiver approchait et je detestais cette periode. Je marchais vers le ministère lorsque mon téléphone sonna. Je vivais un peu entre les deux monde et ce moyen de communication était très pratique. C'était Jack mon "supérieur" moldu. Je levais les yeux au ciel que me voulait-il encore? Je décrochais. Il me souhaita un bon retour parmi nous et me demandais pour un autre cas de surveillance important. Je lui demandais combien j'avais de temps avant de devoir partir. La journée. Chouette il me restait à aller prevenir mon chef et je refaisais mes bagages pour le bout du monde. Enfin le bout du monde ou avait-il dit que c'était déjà ? Ah oui Russie. Il allait y faire froid. Je maudis intérieurement le ministre britanique. Qu'est ce peut bien foutre en Russie? Visite parlementaire m'avait-on dit. Ah je vous jure quelle vie! Je rangeais mon télèphone puis arriva dans le ministère de la magie. Direction bureau des aurors.

    J'arrivais à destination, le bureau grouillais d'aurors, logique me direz vous. J'aperçus Thomas Croft et Andrew Buckett . Thomas mon meilleur ami, ça me faisait toujours plaisir de le voir. Je n'avais pas eu le temps de lui dire que je partais en Egypte la denière fois, je ne savais jamais vraiment si je j'allais revenir ou pas de mes missions à l'étranger alors en général je préférais inquiété personne. Andrew aussi était un bon ami. Bien qu'ils ne connaissent pas vraiment ma vie privée étant donné que j'en parlais jamais. Seul Thomas savait pour la mort de ma femme. Je n'aimais d'une pas en parler et d'autre pas que les autres le sache.
    -Thomas, Andrew. Ca me fait plaisir de vous voir. Thomas t'es sorti de ta tranquille école c'est une bonne chose.

    Thomas était un peu comme moi, il menait une sorte de double vie. Sur certains point on se ressemblait. Mon téléphone sonna a nouveau. Jack encore et toujours. Je levais les yeux au ciel. Ca n'arretrait jamais. Je m'excusais sous le regard des nouveau aurors pas habityué a entendre ce genre d'objets. "Oui Jack ?" Il me disait que le voyage était avencé. L'avion décolait dans 2 heures. Zut de Zut! Je n'aurais donc jamais une journée à moi. Il fallait que j'envoye une lettre à Jane avant je n'aurais pas le temps. Peut être que Thomas pourrais la lui donner. A ce que j'avais compris Jane était une de ses élèves. Je raccrchais légèrement énérvé de cet appel.

    -Thomas je peux te demander un service?

    Je me demandais ce qu'il allait s'imaginer lorsque je lui demandrais de donner la lettre à Jane. Il pouvait penser n'importe quoi pourtant j'allais devoir lui dire que c'est ma fille. C'était étrange d'y repenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rose-grey.e-monsite.com/
avatar

Thomas W. Croft

Professeur de Potion - Directeur Serdaigle
Veni Vidi Vici

Humeur : Alicieuse ♥


MessageSujet: Re: Bad day {pv Andrew Buckett- Thomas Croft} Jeu 17 Nov - 17:27

Un petit tour au minsitère de la magie ne pourrait que me faire du bien. En fait, j'aimais y aller de temps à autre afin de pouvoir voir quelles étaient les nouvelles. Bien entendu, je pourrais très bien le faire moi même mais je préférais le voir de mes propres yeux. M'impliquer dans ce que je faisais, c'était toujours ça que de faire semblant de vouloir le faire et s'en moquer totalement en vérité. Et puis... je préférais tellement mon métier d'Auror à celui de professeur. Pas que je ne regrettais d'avoir postulé, loin de là, mais c'était plus passionnant, plus piquant, plus excitant que de dicter des cours à des élèves et vérifier que leur potion étaient bonnes. La plupart s'amusait à les faire exploser, d'autre ne faisaient pas exprès et puis d'autres ne faisaient pas l'effort de travailler. C'était une véritable plaie d'être professeur tout de même mais je tenais plutôt bien le coup à tout bon réfléchir. Aider ceux qui avaient besoin de moi me remontait déjà le moral à chaque fois que j'étais désespérée par le manque de travail de certain. Après tout, les autres voulaient réussir et cela m'enchantait. Je n'aimais pas trop les feignasses... sûrement mon côté Serdaigle qui montait à la surface dans ces cas là.

Je rejoignis alors Londres, écoutant les doux bruits habituels de la ville, les klaxons de voitures et les gens qui criaient, se disputaient et le brouahaha général qui s'installait tous les jours. J'avais l'impression que c'était davantage vivant, ce qui me convenait bien mieux car j'aimais quand il y avait du monde (du moins, la plupart du temps).
Je me dirigeais vers l'une des entrée du ministère en choisissant celle des cabines téléphoniques. Le décor du ministère s'offrit alors à moi, ce qui me fit grandement sourire étant donné que cela m'avait légèrement manqué.
Je saluai toutes les personnes que je croisai et je fus enchanté d'entendre des "Salut Croft!" ou "Bonjour Mr. Croft" ou de chaleureuses salutation de ce genre.

Je descendis alors au second étage, celui réservé à la Justice Magique. Là dessus, j'eus à peine fait quelques pas que je croisai mon collègue, Andrew Buckett. Je me stoppai alors net devant lui en lui souriant de mon plus brillant sourire. Pour une fois depuis un petit moment, je me sentais heureux. J'ignorais pourquoi, mais j'étais vraiment de très bonne humeur.


"Oh bonjour Buckett! Alors, ça va depuis le temps? Oooh, moi je suis vraiment très heureux ces temps ci! C'est d'ailleurs assez bizarre quand j'y songe... allons, viens donc dans mes bras illuminer encore plus ma vie qu'elle ne l'est déjà!"
Sans attendre de réponse, j'enserrais mes bras autour de son dos pour pouvoir lui faire un câlin. J'aimais beaucoup les câlins, c'était chaud et réconfortant.. Quelque chose qui me manquait aussi, souvent.
C'est alors que déboula mon cher ami Max Headcliff qui nous salua tout deux en nous ayant rejoint. Je passai un coup dans ses cheveux car ne de ses mèche dépassait et que cela me perturbait.

"Décidément, c'est plein de retrouvailles! Ça fait une éternité que je t'ai pas vu en revanche, toi. Tu as bronzé... où étais tu?"

C'est alors qu'il me posa une question, me demandant si je pouvais lui rendre un service. J'admis que, sur le coup, je m'étais mis à hésiter. Des services... pour un Auror... le remplacer durant ses heures supplémentaires peut être? Mhh... ou... je ne savais pas.

"Quel genre de service?"demandai-je alors.
Certes, il y avait de grandes chances que j'acceptais son offre mais après tout, nous n'étions jamais trop prudent. La dernière fois que j'avais rendu service à un ami, je m'étais mis dans un sale pétrin et de ce fait, je faisais extrêmement attention depuis. Il y avait juste quelques cas... où, selon la personne et la gravité de son air affiché sur son visage me faisait tout de suite comprendre qu'il vallait mieux accepter sans poser de questions.


[list]