Partagez|

Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Azazell Smith



Humeur : Sadique


MessageSujet: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Mar 21 Fév - 20:34

Azazell avait reçu une lettre de la part de la seul personne pour qui sa relation dépassait le stade du respect. Il était assez content de la voir, oui il était content. Il était la seul pour qui il ferrait n'importe quoi par pure amitié. Elle était sa seul amie et rien qu'elle valait toute les amitié du monde. Il n'allait rien faire de désastreux qui gâcherait ce grand moment. Il aimait beaucoup la voir, en faite il pouvait pas se passer d'elle. Ils étaient inséparables et rien ne pourrait jamais jamais les séparé. C'est fou comme les rêves de liberté ça rapproche, et ce rêve l'avait fait connaitre cette incroyable femme. Elle comptait tellement pour Azazell, " comptait " quelle mot étrange était prononcé par celui qui disait n'aimais personne. Mais avec elle tous était différent, il n'était celui que personne ne verrait jamais au delà du privée, elle seule connaissait Azazell sous ses bons jours de sympathie. Le reste du monde peut bien mourir tant que Elizabeth vive et que Blade gouverne, le reste n'avait pas vraiment d'importance.

Il était habillé d'un long manteau noir et en dessous de ce manteau, il avait porté une chemise noir bien boutonné et un jean tous aussi noir. Azazell n'était pas vraiment le genre édulcorer et même c'était pas du tout son style. Il commençait à peine à penser au fait de la voir qu'un sourire simple se dessina sur son visage. Il se préparait pour cet soirée et le lieu de rendez-vous se dérouler à la Cabane Hurlante où il se voyait pour se parler quand il était jeune. Oui malgré la différence d'âge, il avait toujours été de bon ami, les meilleurs, les plus inséparables. Azazell ne cachait rien à Elizabeth tant bien même que sa confiance en elle était rare. Elle savait tous de sa vie et il savait tous de la sienne c'était aussi simple que ça.

Il transplana alors dans la cabane hurlante et fut comme hanter par les souvenirs passés avec elle. Il l'adorait cette fille c'était claire comme de l'eau de roche. Elle était le seule moyen de blesser Azazell et le seule moyen de la battre était de lui faire du mal mais le premier qui n'osait rien que de lui faire du mal ou de l'insulter, il serait la cible numéro 1 de Azazell et il ne cesserait de traqueur son tortionnaire quitte à faire le tour du monde pour le tuer, le torturer ou le descendre plus bas que terre. Personne n'allait jamais dans ce lieu où Azazell et Elizabeth se retrouvait avant. Il y aurait eu des voix qui aurait été entendu dans les années 70 ça fait presque un siècle et ça perdure toujours. Mais cela ne les avait jamais effrayé et il se retrouvaient souvent là à l'époque. Il se demandait bien pourquoi elle lui avait demandé de venir normalement Azazell ne va jamais au rendez vous par courrier sauf si un ordre direct signé de la main de Blade mais pour Elizabeth c'était clairement différent. Il avait une confiance aveugle en cette femme qui était la seule qui comptait pour lui en ce monde.

Il était arrivé en avance, Azazell était connu pour ne jamais être en retard. Il était donc toujours à l'heure mais il avait tellement hâte de la voir qu'il c'était dépêchait d'aller la retrouver. Il regarda la décoration qui n'avait pas changer, de vieux fauteuil poussiéreux, les fenêtres était condamné ainsi que les entrées et les minces filet de lumière qui passait éclairer la pièce autant qu'il le pouvait. Il l'entendit soudain arriver et un sourire se dessina sur ses lèvres, il n'était jamais aussi heureux que quand il la voyait. Il tenait tellement à elle et il était si heureux de la voir que cela ce lisait sur son visage. Il l'a regarda avec un énorme et lui dit:

Oh ma belle, tu es pile à l'heure comme toujours. Moi j'ai décidé de venir en avance j'avais trop hâte que tu me dise pourquoi tu m'a convié aussi, ta beuglante ne m'a pas dit pourquoi tu m'avais convié même si sache le je suis trés content de te voir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth L. Thrace

Directrice de Serpentard ♦ Professeur d'Astronomie ♦


MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Mer 22 Fév - 18:56

Pour la première depuis le début de l’année, Elizabeth se leva de bonne humeur. Et oui ! La directrice de Serpentard pouvait être de bonne humeur ça lui arrivait, mais c’était en de très rare occasion. Et aujourd’hui était un jour spécial. Elle avait envoyé il y a plus de deux semaines une lettre à Azazell pour qu’ils se revoient enfin. Cela faisait presque six mois qu’ils ne s’étaient vu et le temps commençait à lui être long sans lui. La lettre à première vue ne donnait pas de lieu ni de dates précises, mais les deux jeunes gens avaient leur propre code pour se faire passer des messages que seuls eux pouvaient comprendre. Une alchimie pareille entre deux jeune gens pouvait faire peur, mais Elizabeth ne se sentait elle-même qu’avec lui et lui seul. Elle n’avait pas besoin d’être froide, acerbe et méchante pour se protéger, car elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance jusqu’à ce que la mort les sépare. Egoïstement elle espérait partir la première sachant qu’elle ne pourrait supporter une perte pareille.

Elle se doucha et s’habilla d’une magnifique robe verte sombre, un peu comme celle à l’époque arthurienne. Elle adorait cette tenue et elle lui allait parfaitement mettant bien en évidence les différents atouts de sa beauté. Elle se coiffa et descendit pour commencer une journée entourée de mioches… Car il y a avait les cours pratiques et les cours théoriques… Les cours théoriques étant plutôt pour les premières années… Enfin bref ! La bonne humeur de la belle se faisait ressentir par certains élèves qui s’inquiétèrent de la santé de leur professeur. Bien sure elle leur remit rapidement les idées en place en leur faisant bien comprendre qu’ils n’avaient ne aucun cas le droit de lui parler sur ce ton et elle les menaça de les coller… Mais là encore on voyait le changement… Elle ne les avait pas collés directement sans poser de questions… Sa journée se passa sans encombre et dans la routine habituelle, traumatisant des élèves, draguant Francis, s’envoyant des saletés à la figure avec Lionel et autre joyeuseté. Vient alors l’heure du rendez-vous.

La directrice de Serpentard ne prévient pas de son absence au dîner du soir, tout simplement parce qu’elle détestait devoir rendre des comptes. Elle enfila sa cape noire et mis son capuchon avant de sortir dans le froid de l’hiver qui était encore bien présent. Un petit vent frisquet soufflait sur le domaine, mais cela n’arrêterait pas la belle directrice qui se dirigea d’un pas rapide vers la cabane hurlante. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres en repensant à cet endroit. C’était en quelque sorte leur repère… En effet alors qu’Elizabeth était encore en plein dans ses études à l’école de Poudlard, ils avaient pris l’habitude de se retrouver dans la cabane une fois par semaine pour se voir. Comment s’étaient-ils rencontrés ? Par leur famille respective… Ces familles qu’ils détestaient tant. Leurs pères respectifs les avaient alors fiancés pour permettre à la lignée des sangs purs de perdurer. Mais les deux jeunes gens n’étaient pas d’accord ne voulant pas qu’on leur dicte leur conduite. Ils se soutinrent donc ensemble contre cette autorité parentale et finir par l’emporter. Depuis ce jour ils devinrent inséparable et personne ne compta plus qu’ Azazell pour Elizabeth.

Elle était arrivée et espérait vraiment que son ami avait bien reçu le message sinon elle deviendrait vraiment infernale…. Elle poussa la porte qui grinça de ce bruit familier et se dirigea à ce qui ressemblait le plus au salon de la vieille demeure. Il était déjà là. Elle avait toujours son capuchon et Az ne pouvait que donc voir le bas de son visage. Elle s’arrêta quelques secondes écoutant son discours de bienvenue et ses lèvres s’étirèrent petit à petit en un sourire radieux que personne n’avait vu à part lui. Soudain à la fin de sa phrase Elizabeth se précipita vers lui, son capuchon tomba laissant sa chevelure de jais s’échapper, elle le prit dans ses bras. Ce n’était pourtant pas son genre d’avoir ce genre de geste affectif, sauf avec lui. A chaque fois qu’elle le voyait elle se sentait renaître et retombait à la belle époque ou elle était encore proche de l’innocence. Ils avait prés de 10 ans d’écart, mais qu’importe, cela ne se sentait absolument pas tant ils étaient proches l’un de l’autre, plus que des frères, des âmes-sœurs. Elle le prit alors dans ses bras et ferma les yeux quelques instants pour profiter de ce moment rare et intense. Un nouveau petit sourire se dessina sur ses lèvres quand elle reconnue son odeur. Il était bien là. Elle s’éloigna ensuite de lui toujours un sourire sur le visage et parla d’une voix plus douce que d’habitude.

« Il me faut une raison maintenant pour vouloir te voir ? » demanda-t-elle avec un petit sourire amusé. Elle lui prit la main et le tira sur un fauteuil poussiéreux après l'avoir épousseter rapidement et s’assit invitant son ami d’un sourire à s’asseoir à côté d’elle.

« Alors dis-moi ! Comment vas-tu ? Que fais-tu en ce moment ? Je veux tout savoir ? »
ses yeux brillaient d’une lueur que personne sauf Azazell brillaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Azazell Smith



Humeur : Sadique


MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Mer 29 Fév - 1:32

Azazell était tellement heureux de la voir, il adorait la voir et quand il ne lui parlait pas, il se demandait toujours ce qu'elle faisait où comment elle allait. C'était bien plus qu'une amie, bien plus que n'importe quoi sur cette terre. Il tenait à elle plus qu'à sa propre vie et plus qu'à n'importe quoi d'ailleurs. Elle avait éveille un sentiment en lui, lui qui n'aimait les gens que pour le respect, elle , il l'aimait d'un amour plus pure qu'un diamant. Il la vit arriver puis vit un sourire radieux sur le visage de son amie qu'il aimait tant et tellement beaucoup. Ce sourire qu'il était le seul à voir, son sourire qu'elle était le seul à voir. Ils étaient différents quand il était tous les deux. Ils étaient comme quelqu'un d'autre. Une personne autre dans un monde parallèle en quelque sortes.

Puis elle se précipita sur lui et se jeta dans ses bras, normalement un cas comme celui là, la personne aurait été violemment poussé à terre et aurait compris que Azazell déteste les câlins sauf d'une personne. Il n'était pas surpris de ça et câlina Elizabeth profitant de ce moment avec elle. Il l'aimait plus que tous ce qui existait en ce monde et ce moment qu'il partageait avec elle était chaque fois un pure plaisir. Un moment que Azazell aimait plus que tous. Elle avait beau être bien plus jeune qu'Azazell, il s'en foutait royalement; Elizabeth était la seule personne qu'il aimait et elle le serait à jamais. Elle était son âme sœur et même plus. Il sentait un odeur, un parfum qu'il n'aimait que chez elle. Elle fit soudain un nouveau sourire avant de s'éloigner de lui et lui dis d'une manière amuser qu'elle devoir avoir une raison de le voir ce qu'il acquiesça avec un sourire.

Non non tu c'est très bien que si je te voie pas, tu me manque trop. Tu es quand même la seule personne qui compte pour moi en ce monde. Les élèves ne sont pas trop chiant sinon tu me le dis et je m'en occupe tu sais . Tu me laisse quelque minutes et il te laisseront tranq... Désolé.

Azazell n'aimait pas vraiment parlé de ce qu'il faisait car il avait peur qu'un jour on lui fasse du mal. Il évitait de trop lui parlait afin de causer des soucis à ce qu'il chérit le plus au monde. Il aimait Elizabeth plus qu'il n'aimait la vie. et elle était son idéale, sa définition même de la perfection incarné. Il ne pouvait presque pas se passer de sa divine amie car elle était une partie de lui, une partie qu'il voulais cacher à la face du monde et qui ne paraissait qu'au yeux de cette belle femme tellement il était attaché à elle

Il l'emmena jusqu'à un siége poussiéreux et le dépoussiéra un peu avant de lui demander de s’assoir

Ce que je deviens. Je demeure dans l'obscurité totale face à ce que je fais. Une révolte, va se faire et si Blade savait que je t'en parlais il me tuerait mais au diable. Ton frére doit mener l'amrée à Pré au lard, et apparemment je ferais partie de sa troupe, évite juste de te trouver là à ce moment là, je souffrirais de te savoir morte car tu es la seule personne qui compte beaucoup pour moi. Ecoute je vais toujours bien quand je te parle. Et toi même question ma belle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elizabeth L. Thrace

Directrice de Serpentard ♦ Professeur d'Astronomie ♦


MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Lun 12 Mar - 12:07

Le lien entre les deux jeunes gens était exceptionnel. Selon Elizabeth, ils étaient des sortes de jumeaux fusionnels même si il n’avait pas les mêmes parents. De toute façon, les deux jeunes gens détestaient leurs parents : Az les avait tué et ceux de la directrice de Serpentard étaient morts et elle s’en portait très bien. La notion de famille n’était pas inscrite dans leur patrimoine, contrairement à ce lien invisible qui les liait. Dès qu’elle était avec Azazell, Elizabeth se retrouvait il y a des années, lorsqu’elle était innocente et pleine de vie. Elle était attentive et attentionnée envers lui, voir même tendre ce qu’elle était avec peu de personne voir aucune. Elle s’était souvent demandé ce qu’il se serait passé si finalement ils avaient accepté de respecter le contrat qu’avaient fait leurs familles respectives. Leur avenir aurait surement était différent… Peut-être auraient-ils été heureux… Mais a présent c’était trop tard selon la belle, trop d’eau avait coulé sous les ponts et ils avaient laisser passer leur chance de vivre leur idylle…

Une fois qu’ils furent face à face plus rien d’autre n’existait… Plus rien à part aux deux. Cette relation fusionnelle pouvait en effrayer bon nombre, mais Elizabeth elle n’échangerait ce lien pour rien au monde. C’était la seule personne en qui elle accordait toute sa confiance allant même parfois jusqu’à lui parler de ce qu’elle ressentait… Elle se serait prête à tout pour lui, même à tuer ou encore se tuer. Ils échangèrent ce sourire qu’ils ne donnaient qu’à l’autre et Elizabeth ne put s’empêcher de lui sauter au cou. Il lui avait manqué, énormément, c’était la première raison pour laquelle elle avait envoyé cette lettre. Liz n’avait pas l’habitude d’être démonstrative, bien au contraire elle était froide le reste du temps, mais qu’importe, ici personne ne pourrait les voir et elle n’avait pas besoin de garder le masque de la « Mademoiselle Thrace » devant Azazell, elle pouvait juste être Liz, son Elizabeth. Az lui demanda alors pourquoi cette demande de rencontre et la jeune professeur ne put s’empêcher de le taquiner comme à son habitude. Elle savait qu’elle avait une place privilégiée dans le cœur du mangemort et elle comptait bien la garder. Elle le regarda amusée lorsqu’il parla de faire la peau des élèves si jamais l’un d’entre eux la rendait folle. Cela l’amusa et l’attendrie. Elle le regarda droit dans les yeux et croisa les bras, les yeux remplis de malice.


« Ah parce que tu crois que je ne peux pas m’en occuper toute seule ? » dit-elle pour l’embêter. Elle adorait jouer avec lui avec des petits plaisanteries. Elle préféra cependant placer sous silence le fait qu’Az avait menacé de mort ses élèves.. Après tout elle ne pouvait se leurrer que son ami était un tueur, elle le savait et l’accepter… Car avec elle il avait toujours été différent et à ses yeux il ne serait jamais « l’ange de la mort ».

Elle l’entraîna ensuite à sa suite, le sourire toujours aux lèvres. Elle lui demanda alors qu’elle était ses nouvelles et Azazelle lui révéla qu’une attaque des mangemorts se préparait à prés-au-lard. Elle se raidit et serra les poings quand elle entendit parler de son « cher » frère…. Elle le détestait, pire le haïssait… Elle allait même jusqu’à vouloir le tuer de ses propres mains… Une idée lui vint alors… Cela faisait quelques temps qu’elle pensait à rejoindre les mangemorts… Elle savait que grâce à son père normalement elle serait bien reçue par le seigneur de ténèbres… Mais il y avait toujours le problème du fait que ce soit une femme, les femmes dans les familles nobles ne servaient pas grand-chose à par à faire des enfants grâce à leur sang pur… elle voulait marquer sa venue d’un coup d’éclat et une opportunité in espérait se présenter à elle. Soudain elle le regarda droit dans les yeux, une idée venait de naître dans son esprit torturé. Elle resta silencieuse quelques instants et lui dit.


« Azazell.. Je crois que je veux te rejoindre auprès du seigneur des ténèbres » lâcha-t-elle simplement. Elle se leva précipitamment et commença à faire les cents pas portant sa main au menton. « Mais je ne veux pas te rejoindre n’importe comment… » Elle s’arrêta brusquement devant lui et lui dit : « Je veux tuer mon frère et prendre sa place. »

C’était dit, elle ne pouvait plus faire marche arrière. Elle avait choisi son camp… En même temps c’était le camp d’Azazell et elle pourrait ainsi le protéger… De plus le seigneur des ténèbres promettait beaucoup plus que la société actuelle… Moins d’interdit concernant les sangs purs… concernant la magie noire… Elizabeth avait toujours été attirée par cette magie mystérieuse, puissante et terrifiante. Elle attendait à présent la réaction de la seule personne qui comptait réellement pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Azazell Smith



Humeur : Sadique


MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Lun 14 Mai - 18:16

Azazell la regardait, tous son être étaient avec elle. Il l’aimait tellement de tous son être. Il ferait n’importe quoi pour elle quitte à sacrifier sa propre vie. Il tenait tellement à elle que certains aurait du mal à voir le psychopathe qui se cachait derrière cet homme quand il était avec elle. Etat-ce de l’amour ? Il n’en savait rien du tout, étant donner qu’il ne connaissait pas ce sentiment et qu’il ne l’avait jamais connu. Il le fuyait comme la peste se refusant ce bonheur car il ne le méritait pas. Au fond de son âme, il se disait qu’avoir quelqu’un avec tous ce qu’il faisait, non il devait rester seul. Il a plusieurs fois imaginé ce que l’avenir serait si Elizabeth se serait marié à lui. Serait-il devenu ce tueur atroce qu’il était devenu ? Il ne le savait pas mais moi je peux vous dire que non. Au départ, il tuait pour se faire remarquer puis il y a pris gout. Il avait besoin de sang pour être combler, pour être heureux, pour se sentir vivant.

Il ne fallait pas s’étonner qu’au final, il propose de massacrer tous ces enfants. Il aurait aimé se frapper d’avoir dis ça. Il n’aimait pas ce qu’il faisait quand il était avec elle. Il serait presque capable de se laisser condamner pour ces crimes. Il était presque apaisé par cette jeune femme. Elle était la seule qu’il ne toucherait, frapperait, violenterais jamais. Il n’aimait pas qu’on fasse du mal à son amie. Il ne comptait plus le nombre de disparitions qu’il y avait eu à cause de ça. Il ferait n’importe quoi pour elle. Elle était tous ce à quoi il tenait, elle était la seule à connaitre son côté tendre. Un côté qu’Azazell ne dévoilait que devant les yeux de son amie. Il était comme amoureux d’elle sans vraiment l’être en faite. Ce sentiment tellement étrange qu’il ressentait pour elle était tellement fort et ambigüe que tous les mots existants ne pourraient expliquer ce qu’il ressentait et l’expliquerais avec classe de manière à faire comprendre ce que son cœur ressentait. En effet, cet homme avait un cœur qui ne lui servait pas qu’à vivre mais aussi à chérir plus cette jeune femme que sa propre vie. Il sourit soudain quand elle lui fit une blague, certains aurait été tué pour l’avoir offensé mais non pas elle. Il se contenta de sourire, un sourire que seul elle connaissait. Un sourire beau, un sourire vrai. Il se contenta de lui faire un bisou sur le front en signe de gentillesse car il n’y arrivait pas, même pas avec elle. Il avait besoin d’une certaine «  tendresse » avec Elizabeth, une tendresse qu’il trouvait inutile sauf quand il était prêt d’elle. Qui était cet Azazell là ? Ce Mangemort si cruel où était –il ? Qui était cet homme qui était si différent ? Il la regarder après avoir déposé se baiser sur ce front.

Oh désolé, je n’aime pas être ce que je suis avec toi. Tous ce que j’ai fais, que je fais et que je ferais. Doivent vraiment te répugner. Tu sais, on parle de moi comme un monstre répugnant et sordide. Pourtant avec toi, je sais que je suis différent et tu apporte quelque chose à ma vie, tu es tellement importante à mes yeux, je ne supporterais pas de te perdre. Ses enfants ont vraiment de la chance, il te voit plus que moi, je serais presque jaloux.( dit t-il en la taquinant)

Il se sentit soudain tellement faible, un rien pourrait l’écraser. Il n’avait pas l’habitude de dire ce qu’il pensait et il se sentait tellement vulnérable. Jamais il ne lui avait réellement dis de manière aussi brutal qu’il tenait à elle. Il lui prouvait par les gestes et le comportement mais jamais par les mots. Il la regardait attendant impatiemment la réaction de sa jeune amie. Il craignait qu’elle réagisse mal mais elle aurait le droit. Il ne ferais rien et ne se contenterais que de partir et de la défendre de loin mais jamais il aurait la force de lui faire du mal. C’est pour ça qu’il l’avait prévenu sur l’attaque qui se préparait, il ne voulait pas qu’elle est à se battre contre lui. Si cela venait à se passer alors il la laisserait le tuer bien incapable de lui faire le moindre mal. Il fut étonné mais très heureux quand il entendu qu’elle voulait le rejoindre. Il était presque ému, heureux. Il passerait plus de temps ensemble mais un truc le tracasserait. Elle verrait le vrai monstre qu’il était et peut-être qu’elle le laisserait par peur de ce qu’il est. Elle avait quand même fait le bon choix, il la protégerait et formerait le plus puissant duo de Mangemort. Il serait tellement heureux de savoir qu’il ne serait là pas loin à le rejoindre. Il la prit dans ses bras l’étreignant avec joie et il lui fis le plus beau sourire qu’il n’avait jamais fait.

Cela serait merveilleux, tu ne sais pas à quel point je serais heureux, cela me permettrait de te voir plus souvent. La seul chose qui m’inquiète et ce que tu verras de moi là-bas, je suis un être sans cœur tu le sais bien. Ne prends pas ta décision à la légère car une fois parmi nous tu ne pourras jamais t’enfuir car il te tuera mais je ne le laisserais pas faire. Mais si c’est vraiment ce que tu veux alors je peux t’aider à lui prouver ta loyauté et ainsi clamer à quel point tu pourrais lui être importante.

En effet, il trahirait n’importe qui pour elle-même allant jusqu’à affronter son Dieu. Personne n’avait le droit de lui faire du mal, non personne n’avait le droit de commettre ainsi un tel acte. Azazell massacrerait n’importe qu’elle personne qui oserait lui faire du mal. Sa vie était plus importante que la sienne. Il aimerait tellement qu’elle le rejoigne, il serait tellement heureux de ne plus se lever chaque fois en espérant ne pas avoir à se battre contre elle. Il arqua soudain un sourcil quand elle commença à dire qu’elle ne le rejoindrait pas n’importe comment et il craignait le pire tel que tuer le directeur de l’école par exemple mais non c’était le fait qu’elle veuille tuer son frère. Azazell n’avait jamais aimé son frère, il le trouvait bête et inutile et n’avait pas compris pourquoi Mister Blade lui avait donné une telle mission. Elle voulait le supprimer et il n’y voyait aucune objection, il avait bien fait la même chose à son père pour lui piquer sa place. Il n’avait pas hésité à lui retirer sa vie, il fallait dire que ce père avait toujours été violent avec lui. Il l’aiderait même à le tuer si elle le voulait. Il lui tendrait le piège mais seule elle devrait être le glaive. Ainsi était la règle et elle ne pouvait y déroger. Il lui expliqua donc certaines choses avec une joie et sur certains points une crainte mais avec plus de joie que de crainte.

Tu sais qu’une fois parmi nous tu ne pourras plus reculer. Tu verras des choses tellement atroces qui pourraient changer ta manière de voir les choses. Je t’aiderais si tu veux à tuer ce pourceau et tu lui piqueras sa place ainsi soit-il. Je serais là pour te défendre, je te le promets, jamais je ne t’abandonnerais. Mais comment comptes-tu t’y prendre  parce qu’il a beau être con, il n’en ai pas moins fort. ?

Il fit apparaitre une bouteille d’excellent cru et la montra amusait à Elizabeth et lui tendit une coupe. Il but une gorgé, il avait trouvé cette bouteille chez le journaliste qui avait fait chanter les mangemorts et qui avait tenté d’assassiner Azazell mais il ne lui en parlerait pas, il n’avait pas envie de l’inquiéter pour une chose aussi futile. Rien ne pouvait le vaincre d’après lui à part la mort de son amie, sa sœur peut-être son amante spirituel ? Bref il ne voulait pas l’inquiéter car il ne supportait pas qu’elle soit triste et resta donc assez neutre sur ce sujet. Il lui fit un sourire et le regard amusée lui tendit un cadeau, ce n’était pas grand-chose, juste une vieille photo d’eux qu’ils avaient retrouvé et Azazell n’étant pas attaché à la chose du passé lui offrit avec un grand sourire. Cette photo avait été prise, ce jour là était symbolique c’était celui où il s’était réellement rapproché. On voyait l’image bouger, Azazell plus jeune prenant Elizabeth plus jeune dans ces bras, les deux souriant doucement. Il bu une gorgée et lui demanda :

Tu te souviens de ce jour là ? Il a marqué à jamais ma vie, il est tellement important pour moi. Je tiens à te l’offrir car je sais que toi aussi ce jour t’a marqué. Je tiens à te faire ce cadeau considère le comme un message de bienvenue d’accord ?

Il la regarda se demandant la réaction qu’elle aurait face à un tel cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

O. Axel Deboissy

Medicomage à Ste Mangouste


MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Ven 13 Juil - 10:09

le rp est il toujours d'actualité?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ealie O. Gauthier

Elève de 6ème année - Serdaigle


MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* ) Ven 13 Juil - 10:41

Oui oui il faut juste que je trouve l'inspiration d'y répondre désolée ^^"
Désolée Azazou Sad
Je le ferai dés mon retour Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* )

Revenir en haut Aller en bas

Rendez-vous des plus plaisant ( Pv avec Elizabeth *-* )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» rendez-vous mystérieux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Pré-Au-Lard :: Cabane Hurlante-