Partagez|

Une rencontre inattendue [PV Astarielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Daemon Rypper

Jack The Rypper, une Adorable Peluche

Humeur : Malicieuse


MessageSujet: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Dim 8 Avr - 22:08

La journée de cours était fini, pourtant Daemon Rypper ne souhaitait pas rejoindre sa salle commune. Il avait reçu un hibou de son père ce matin, car bien que son père soit moldu, Daemon lui avait offert un hibou pour communiquer lorsqu'il était à Poudlard, et depuis il allait mal. Il avait appris dans cette lettre que son père était malade, rien de bien grave aux dires du concerné, mais Daemon s'inquiétait quand même. Il s'en voulait de ne pas être auprès de son père lorsque celui-ci allait mal, certes il savait que se tante était là pour lui, mais son travail lui prenait beaucoup. Lassé de faire semblant d'aller bien pour éviter d'inquiéter ses amis et de répondre à des questions embarassantes. Il ne s'était donc pas montré au dîner, chose plus que surprenant venant de sa part. En effet, certains de ses amis le surnommé "estomac sur pattes" mais même l'appétit l'avait quitté à l'annonce de cette triste nouvelle.

A présent, il était dans un couloir et observé la nuit tomber sur la parc. Cependant, des gens commençaient à affluer dans le couloir, et ce n'était pas de la joie qui était peinte sur son visage, bien au contraire. Le jeune gryffondor décida donc qu'il était temps pour lui de se trouver un autre endroit où ruminer ses sombres pensées. Il avait dit à ses amis qu'il avait du travail et qu'il ne passerait pas la soirée avec eux, mais il ne pouvait se rendre à la bibliothèque, il y avait bien trop de monde là-bas et il avait besoin d'être seul. Il ne pouvait non plus rejoindre son dortoir à cette heure, cela serait trop suspect. Il avait donc décidé d'aller se réfugier dans la salle sur demande, au moins là-bas il ne serait sûrement pas dérangé !

Le jeune lion parcourut donc les couloirs du château afin de se rendre dans cette salle si particulière qu'était la salle sur demande. Cette salle l'avait fasciné presque autant que les cuisines de Poudlard lorsqu'il l'avait découverte ! Ce jour-là, il cherchait un endroit où il pourrait trouver un nouveau pantalon, des serpentards ayant fait brûler le sien. C'est ainsi qu'il s'était retrouvé pour la première fois dans la salle sur demande qui contenait une centaine de pantalons, de toutes tailles, couleurs et formes ! Il avait été émerveillé par cette salle et en avait rapidement compris le fonctionnement ! Il y était retourné plusieurs fois, et à chaque fois la salle changeait, il trouvait ça...magique !

Il arriva devant la salle sur demande et murmura trois fois « Je cherche un endroit où être tranquille » puis il entra dans cette merveilleuse salle. Il l'observa, et la trouva une fois de plus magnifique ! Les murs étaient, par endroit, recouvert de magnifiques tapisseries, un épais tapis bleu nuit ornait le sol, la salle était bien grande, trop grande pour une personne même. Il y avait également une imposante bibliothèque en bois massif, remplie de livres au point de rendre dingue n'importe quel élève en tant soit peu curieux. Il y avait aussi une armoire et un bureau assorti à cette bibliothèque sur lequel se trouvait un nécessaire à écrire, mais également un lit à baldaquin, dont les rideaux, tout comme les draps, étaient d'un beau gris argenté. Il y avait des fauteils également, près de la biblothèque mais aussi devant la cheminée, car il y avait une cheminée, sur laquelle était accroché un magnifique tableau représentant un bord de mer.

Il fit quelques pas pour entrer dans la salle et ne remarqua pas qu'une personne était installée sur le lit. Il était tellement émerveillé par la nouvelle décoration de cette salle qu'il n'y avait pas fait attention. Cependant, une fois l'effet de surprise passé, il se dirigea vers le lit afin de s'y allonger et de réfléchir longuement à la situation, car il ne voulait pas perdre son père et devenir orphelin, il remarqua d'une jeune fille était déjà dans la salle. Cette découvert le fit se stopper net. Il se mordit légèrement la lèvre et réfléchit. Il ne voulait déranger personne, or si cette jeune fille, qu'il ne voyait que de dos, était là c'était bien pour être seule non ? Il ne savait pas vraiment si il devait partir ou non, alors il préféra lui poser la question.


- Euh....excuse-moi ? Commença-t-il avec une adorable maladresse. Je....tu veux sûrement être seule donc euh...si tu veux que je parte...dis-le et je le ferais. Je ne voudrais pas te déranger si tu veux rester seule...

Sa voix était légèrement tremblante, et son visage laissait transparaître sa tristesse, mais il ne fit pour la cacher. Il ne connaissait pas cette jeune élève mais il se disait que si elle était là c'est qu'elle n'allait pas bien également et puis, il en avait assez de jouer la comédie. Son père était malade et cette nouvelle le rendait incroyablement malheureux, il ne voulait pas le perdre et se retrouver abandonné ! Certes il lui resterait sa tante, mais il ne partageait pas avec elle le lien qu'il avait avec son père. Il détourna les yeux de la jeune fille pour fixer le tableau qui se trouvait au-dessus de la cheminée afin de cacher ses yeux brillants de la larme à cette demoiselle si elle venait à lui faire face. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas pleurer, mais il ne put retenir ses larmes cette fois là, apprendre que son père était hospitalisé était pour lui pire que tout, alors au diable sa fierté masculine. Il avait besoin de craquer, et c'est pour cette raison qu'il laissa des perles d'eau salées rouler le long de ses joues pour s'échouer sur le sol, en silence. Il voulait pas en plus déranger cette jeune personne avec des bruits de sanglots....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Astarielle Summers

Elève de 6ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Sam 21 Avr - 10:58


Une rencontre inattendue

Enfin tranquille….. Le mal de crâne avait duré toute la journée et commençait part petit à petit disparaître…. Difficile de ne pas montrer son irritabilité lorsqu’un marteau piqueur a élu domicile dans votre tête…. En même temps ce n’était pas comme si elle n’avait pas l’habitude de ce genre de chose… Cela lui arrivait souvent, au moins une fois par semaine, et c’était réellement épuisant à la longue…. Heureusement, elle trouvait toujours des petites astuces pour se retrouver seule, trop loin pour entendre les sentiments des autres personnes…

Bien que le fait d’être empathe lui permettait de ne pas se faire manipuler ou tromper par les gens. Et qu’elle sache la vérité sur sentiment qu’ils disent éprouver envers elle et que donc cela lui donne une large longueur d’avance et un choix de manipulation importante il faut l’avouer… La contrepartie était lourde…. Imaginez-vous avoir toujours les émotions, souvent contradictoires, des gens ? Heureusement elle arrivait à cerner les personnes dépressives… Car entourés de suicidaires c’était elle qui irait se tirer une balle !

D’un pas automatique, la jeune et belle serpentard c’était dirigé à la salle sur demande demandant expressément un « lieu pour être tranquille ». C’est ce que la salle lui servit sans aucune protestation. Elle entra alors et ferma la lourde porte en bois. Un soupir de soulagement s’échappa de ses lèvres. Ce qui était bien avec la salle sur demande c’était qu’elle était à la fois ici et nulle part… mais surtout qu’elle était isolée de tout ! Et donc byebye les pollueurs d’esprits ! C’était Diana qui lui avait fait découvrir ce lieu merveilleux qu’elle avait appelé son ancre de paix. Ce jour là elle avait béni Di de lui avoir révélé ce secret…. En même temps elle savait les difficultés qu’Astarielle avait pour gérer son don et que celui-ci pouvait lui être parfois fatal….

Elle entra alors dans cette salle qu’elle connaissait à présent par cœur… En effet, c’était toujours la même formulation et la même salle qui apparaissait devant ses yeux. Elle retira ses chaussures et les posa sur le beau tapis bleu de la salle… Elle retira ensuite sa robe de sorcière, laissant place à son jean et à un chemisier en carreau. Heureusement, dans cette pièce, il y faisait toujours très bon. En même temps, Astarielle ne voyait pas un endroit tranquille où il faisait froid… Elle détestait le froid de tout son corps ! Cette pièce lui ressemblait dans un sens… A cette pensée un léger sourire se dessina sur ses lèvres. C’était son moment à présent…. De toute façon, elle ne pouvait décemment pas se trouver dans la salle des Serpentards… trop d’animosité qui lui ferait vite péter les plombs… Elle aimait arrivée plus tard, ou presque tout le monde était dans leur dortoir en train de se préparer pour la nuit… C’est fou le nombre de sentiments qui peuvent passer par un individu avant de dormir…. Elle se saisie d’un des livres qu’elle avait commencé « orgueil et préjugés » d’Austen… Ce livre était un chef d'oeuvre de la littérature... Elle l'avait déjà lu une fois, mais cette idée que l'amour avait finalement réussi à vaincre les préjugés et les apparences lui plaisait énormément... Il lui arrivait souvent de rêver d'amour... Elle l'avait déjà ressenti certes... Mais jamais elle ne savait si c'était elle ou si c'était les autres en face d'elle.... Elle se désespérait souvent à se dire qu'elle ne vivrait jamais d'histoire d'amour... Du coup elle s'enfermait dans des romans romantiques... plus ou moins heureux d'ailleurs...

Elle se dirigea vers le lit et s’y laissa négligemment tomber sur le ventre et commença sa lecture qui la plongea dans un monde imaginaire passionnant. Elle ne ressentait plus les émotions des autres et son crâne lui faisait de moins en moins mal… Elle était enfin détendue, les jambes relevées en croix… Concentrée dans sa lecture elle ne remarqua même pas que quelqu’un était entré dans la salle. Elle sursauta alors quand elle entendit une voix de nulle part. Il y avait quelqu’un ? Bizarre elle n’avait ressentie personne… A part si c’était un fantôme… Elle se retourna et observa la personne qui continuait de lui parler. Elle le scrutait, n’en revenant pas que ce soit un humain… un vrai être humain… Elle se leva et s’avance vers lui… Elle l’observait, murée dans son silence…. Il était gêné… C’était très attendrissement… Il était mignon… Le plus perturbant était qu’elle ne ressentait pas sa gêne… Elle ne ressentait rien… même pas sa tristesse qui pourtant était peignée sur son visage… Etait-ce possible qu’il faisait partie des exceptions ? A part ses parents personne n’avait été immunisé contre son don… C’était étrange… Elle se redressa et l’observa quelques instants…. D’une main tremblante elle se saisie de la main du bel inconnu… Elle ne sentit alors que sa peau chaude contre sa peau froide…. Elle n’avait pas ses milliers d’émotions qui venait la hanté… Elle se leva et s’avança vers lui…

Elle remarqua alors ces gouttes de sel roulé sur ses joues et son cœur se serra… Elle ne voulait pas qu’il soit triste… Pour une raison étrange elle ne ressentait pas ses émotions et pourtant elle aurait voulu pour l’aider… Elle s’avança plus près de lui et pour raison inconnu posa ses lèvres sur les siennes… Ce fut sa façon à elle de lui dire qu’elle voulait l’aider… Le réconforter… Comme il venait de l’apaiser de part cette mystérieuse immunité… C’était un baiser timide, c’était son premier baiser et elle le lui offrait….

Soudain, elle se rendit compte de ce qu’elle faisait réellement… après tout elle ne le connaissait ni d’Adam, ni d’Eve. Elle se recula brutalement, les yeux écarquillés.


« Je.. Je suis désolée ! Je ne voulais pas… Enfin je veux dire … Je… Tu veux que je te laisse seul peut-être ? Je… je suis vraiment désolée… Je ne voulais pas t’embêter vraiment je… »

La jeune fille était complétement perdue… Qui plus est, elle ne savait pas ce que pensait le garçon ce qui était nouveau pour elle… Elle paniquait…
code by stitch



Dernière édition par Astarielle Summers le Lun 23 Avr - 13:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Daemon Rypper

Jack The Rypper, une Adorable Peluche

Humeur : Malicieuse


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Dim 22 Avr - 17:52

Daemon regarda la jeune fille qu'il avait dérangé. Elle s'était levée et le regardait. Elle était...magnifique dans son jean et sa chemise à carreau. En la voyant, le coeur du jeune gryffondor fit un bond dans sa poitrine et, l'espère d'un instant, il oublia pourquoi il pleurait. Il ne pouvait détacher ses yeux de cette jeune fille, bien qu'il ne savait pas qui elle était. Il avait l'impression de l'avoir déjà vue, surement croisée au détour d'un couloir, puis il se dit que c'était absurde. Une jeune fille aussi belle l'aurait forcément marqué...non ? Il était hypnotisé par cette jeune personne. Certes il pleurait toujours, et il était toujours triste de savoir son père à l'hôpital, mais cette personne semblait être une éclaircie dans l'averse de tristesse qui s'était abbatue sur lui.

Lorsque cette jeune fille prit sa main froide dans la sienne qui était chaude, il sentit une décharge dans tout son corps. Il baissa les yeux pour regarder sa mien dans celle de cette mystérieuse jeune fille et une larme coula pour tomber sur cette main chaude qu'il trouvait réconfortante. Il releva les yeux vers la belle demoiselle juste à temps pour la voir avancer vers lui. Il plongea ses beaux yeux bleu/vert dans ceux de la jeune fille et la regarda avancer. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, elle posa ses lèvres sur les siennes et l'embrassa timidement. D'abord surpris, Daemon répondit tout aussi timidement à ce baiser pour le moins...inattendu.

Il n'avait jamais imaginé son premier baiser...mais si il l'avait fait, il ne l'aurait certainement pas imaginé ainsi. Il était surpris que cette belle inconnue l'embrasse alors que personne ne l'avait fait auparavant. Il avait fini par penser que les filles ne s'intéressaient pas à lui sur le plan sentimental et il avait appris à vivre avec, de toute façon il n'était pas du genre à courir après les filles. Soudain, l'inconnue se recula brutalement et il la regarda avec des yeux aussi écarquillés que les siens. Il était perdu, encore plus que lorsqu'il était entré dans la salle sur demande. Des larmes coulées le long de ses joues et il regardait la jeune fille sans rien comprendre. Il était peut être en train de rêver ? Cependant, la douleur qu'il avait au coeur lui prouvait le contraire. Il écouta la demoiselle et fut surpris, une fois de plus.


- Tu...tu voulais pas ? Je....non, ne pars pas...s'il-te-plaît...

Sa voix tremblait étrangement, surement à cause des larmes pensa le jeune lion. Il s'approcha timidement de la jeune fille et la pris dans ses bras, sans prévenir, il avait besoin de réconfort, un énorme besoin de réconfort. Il espéra que la belle inconnue ne le repousserait pas, il avait tellement besoin de réconfort et de chaleur humaine, et il ne l'avait compris que lorsqu'elle l'avait embrassé. Il réalisa alors qu'il ne connaissait pas le nom de la jeune fille et il le lui demanda dans un murmure, la serrant toujours contre lui comme on serrait une peluche contre soit. La peluche gryffondor avait besoin d'une peluche pour se consoler, ça aurait pu être amusant si la situation n'était pas aussi dramatique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Astarielle Summers

Elève de 6ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Lun 23 Avr - 13:24


Qui a dit que les serpents n'aimaient pas les lionceaux...

Astarielle ne comprenait pas ce qu’il se passait… Cela ne lui était jamais arrivé qu’avec quelqu’un d’autre que ses parents… Elle n’arrivait pas à lire la moindre de ses émotions… Seul son visage déconfit montrait que quelque chose le torturait… Enfin tout du moins le pensait-elle… Il était très difficile d’être sure de ça … Surtout que depuis toutes petites elle suivait ce que son don lui disait… C’était très perturbant de savoir qu’une personne lui échappait… Pourquoi lui ? C’était intriguant… Et surtout anormale… De plus, elle n’avait pas la moindre idée sur son identité… Astarielle faisait rarement attention aux personnes qui l’entouraient… Elle ne connaissait pas grand monde alors que cela faisait près de six ans qu’elle était ici…

Son cœur battait la chamade devant cette découverte… Une exception, il était l’exception… Dans un moment de folie elle décida de l’embrasser… C’était son premier baiser… C’était important pour elle… Et surtout elle avait toujours cru qu’elle n’aurait jamais le droit à un moindre contact physique avec quelqu’un… Encore moins un baiser… Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait fait cela.. Cela ne lui ressemblait pas alors pourquoi… A quoi pensait-elle quand elle avait fait cela...Lorsqu’elle avait vu cette larme coulait sur sa joue, son cœur se serra… C’était peut-être pour le réconforter… Après tout il lui avait donné une lueur d’espoir… Ou alors il y avait quelques choses d’autre…

Ce qui la surpris cependant, fut qu’il répondit à son baiser si timide… Ce fut une agréable surprise.. Et profita de cet instant magique… Tout du moins se rendant compte de son geste, elle s’éloigna du beau garçon, baissant la tête… Quelle imbécile… Elle n’aurait jamais dû… Elle ne le connaissait pas du tout… Elle était perdue… Tout comme lui surement… Personne ne pouvait prévoir ce genre de rencontre et encore moins ce qu’il venait de se passer… Son cœur se serra de nouveau et elle baissa les yeux lorsqu’il répéta ses dires… Si elle ne voulait pas ? Si elle l’avait voulu… Mais elle ne voulait pas le rendre mal à l’aise… Lui faire peur ou encore profiter de ce moment qui semblait être difficile pour lui.. Après tout on ne s’enfermait pas dans la salle-sur-demande sans une bonne raison…

Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, elle sentit de bras protecteur et réconfortant l’enlacer… Elle se raidit quelques secondes, surprise et ne sachant pas comment réagie… Le silence était de mise… Mais petit à petit, la jeune serpentard se détendit et répondit à son étreinte, posant son visage contre son torse… Il lui avait demandé de ne pas partir… Et elle n’en avait pas la moindre envie… La douce voix de l’inconnu était tremblante ce qui lui faisait de la peine… Elle ne savait pas quoi faire… Elle n’arrivait pas à lire en lui et était perdue… Comment l’aider alors qu’on ne pouvait pas savoir ses sentiments ?! C’était impossible… Soudain elle se rendit compte de l’ironie de la situation… Pour une fois dans sa vie, elle aurait apprécié d’avoir son don pour pouvoir l’aider… Pour savoir comment se comporter pour le consoler… Mais rien.. Que d’hal, elle était complètement paumée…

Dans un murmure, il lui demande alors son prénom… Elle frissonna sentant son souffle contre sa nuque… Elle laissa alors échapper son prénom dans un faible murmure. Ils restaient tout deux dans les bras de l’un l’autre… Elle y était bien…

« Ast… Astarielle… »

Elle attendit quelques secondes et demanda à son tour son prénom d’une voix basse. Hésitante… Elle laissa ensuite échapper de ses lèvres ces quelques mots. Sa voix était douce et tendre… Elle n’avait pas l’habitude d’employer ce ton là…

« Alors… Qu’est… Qu’est-ce qu’il se passe ? »
code by stitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Daemon Rypper

Jack The Rypper, une Adorable Peluche

Humeur : Malicieuse


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Mer 25 Avr - 0:03

Elle l'avait embrassé, c'était son premier baiser...avec une totale inconnue. Pourtant, pour rien au monde il n'échangerait ce premier baiser. Ce premier baiser avait été...merveilleux ! Bien qu'inatendue. Elle lui avait proposé de partir, de le laisser seul... Et il l'avait prise dans ses bras, sans réfléchir. Il était venu ici justement pour être seul et ressasser son chagrin en paix, mais maintenant qu'il était là avec elle, il ne voulait plus être seul. C'était étrange de voir comment l'effet qu'elle avait sur lui... Lorsqu'il la prit dans ses bras, il sentit sa raideur...ce qui le renda encore plus triste. Alors qu'il allait la lâcher, elle répondit à son étreinte. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, ce qui était étrange étant donné que des larmes coulaient toujours le long de ses joues.

Il fut touché, sans savoir pourquoi, lorsqu'elle posa sa tête sur son torse, il trouvait ça...attendrissant. Il lui caressa donc les cheveux d'une main tout en posant l'autre dans son dos afin de la garder contre lui. Il trouvait cette étreinte très réconfortante, mais également rassurante. Il aimait les câlins d'une manière générale, mais il n'avait jamais autant apprécié une étreinte que celle-là. Ses larmes cessèrent de couler petit à petit, mais il ne lâcha pas la jeune demoiselle et, au contraire, la serra un peu plus contre lui. Il lui demanda son prénom, dans un murmure et elle lui répondit. Astarielle... Elle s'appelait Astarielle... Elle avait un prénom aussi magnifique qu'elle...mais également hors du commun. Tout comme elle, il ne savait pas pourquoi, mais il sentait qu'Astarielle était différente des autres. Pourquoi a cause de l'effet qu'elle avait sur lui ? Il l'entendit ensuite parler, d'une voix basse et hésitante, elle lui demandait son prénom...Et il lui donna.


- Daemon.... Je m'appelle Daemon, Daemon Rypper. Tu as un très joli prénom...

Sa voix tremblait toujours un peu, mais moins qu'auparavant, étant donné que ses yeux étaient à présent secs. Il lui avait soufflé son prénom au creux de l'oreille, comme si il lui révélait un secret, ce qui n'était pas le cas, mais il la tenait serrée contre lui et avait posé sa tête sur le sommet de la sienne. Il aimait sa voix, il la trouvait douce et tendre, et il trouvait ça réconfortant. De plus, il trouvait également que ça correspondait très bien à la jeune fille qui était dans ses bras. Elle lui demandait ce qu'il se passait, et il comprit très bien ce qu'elle demandait. Pourquoi était-il venu s'enfermer dans la salle sur demande ? En temps normal, il n'aurait pas répondu à cette question, il aurait changé de sujet, mais il choisit pourtant de lui répondre. Il ne savait pas pourquoi, mais il sentait qu'il pouvait lui faire confiance, qu'elle ne dirait rien à personne et qu'elle ne le jugerait pas...

- Mon père est...malade, il a été transféré à l'hôpital ce matin...

Ses yeux se remplirent à nouveau de larmes à l'évocation de son père. Il la relâcha donc, ne voulant pas la couvrir de larmes, se reculant petit à petit et il l'observa. Il la regarda longuement, elle était magnifique, vraiment magnifique. Il se recula jusqu'à buter contre le lit, où il se laissa tomber pour s'asseoir. Depuis qu'il avait libéré la jeune fille, Astarielle, de son étreinte, Daemon avait...froid. Il n'avait cette chaleur humaine rassurante contre lui, et il en était déstabilisé. Très déstabilisé. Il regardait Astarielle avec une expression confuse et perdue sur le visage. Il ne pouvait détacher ses yeux de la jeune fille, puis il se souvint qu'on ne venait pas s'isoler dans la salle sur demande sans bonne raison et il lui demanda d'une voix quelque peu hésitante.

- Et toi...? Que t'arrive-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Astarielle Summers

Elève de 6ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Jeu 3 Mai - 16:32





Un Démon et un astre ?

Astarielle ne s’était pas senti aussi bien à Poudlard… Tout semblait différent à présent… Elle avait trouvé quelqu’un avec qui elle pouvait être normale… Ou tout du moins ressembler à quelqu’un de normale… Les larmes qui coulaient sur les joues du beau garçon… Soudain, elle se sentie coupable… Elle était heureuse de ne pas ressentir sa douleur… C’était égoiste non ? Surtout que si son don marchait elle aurait pu l’aider plus facilement… Alors que là elle marchait à l’aveugle et ne pouvait être que maladroite… Elle s’était toujours fiée à ce qu’elle ressentait grâce à sa malédiction… mais là c’était différent… Il lui faudra de la patience pour qu’elle puisse le comprendre… Car oui, elle ne connaissait rien de lui et c’était surement pour cela qu’elle était tant attirée…

Elle voulait qu’il arrête d’être triste, mais se sentait complètement démunie et ne savait pas réellement quoi faire… La chaleur de son corps contre le sien la réconfortait dans un sens… Elle se sentait moins seule à présent… Elle avait trouvé des bras protecteurs… Une personne qu’elle pouvait toucher… Astarielle ne supportait pas les contacts physiques en général… Elle le fuyait comme la peste… Alors un calin pour elle c’était exceptionnelle…. Tout simplement… Elle répondit à son étreinte qui se fit un peu plus forte. Elle voulait que lui aussi ressente ce réconfort en étant dans ses bras…. Elle le voulait tellement et elle espérait. Il s’appelait Daemon… Pourtant il n’avait rien d’un démon… Au contraire, ses yeux bleus/Verts étaient doux, bien qu’on y décelait de la tristesse à cette heure précise… Lorsque son souffle chaud caressa sa nuque pour lui révélait son prénom elle frissonna légèrement… Puis elle rit doucement lorsqu’il lui dit qu’elle avait un joli prénom… Personne ne lui avait encore fait ce compliment… En général c’était les adjectifs « original », « étrange », « bizarre » bref tout ce qui caractérisait également la jeune fille..


« Tu es bien la seule personne qui le trouve jolie.. » Dit-elle d’une voix douce… C’était sa première phrase complète depuis qu’il était rentrée… Astarielle n’était pas toujours douée avec les mots, encore moins lorsque son don ne lui permettait pas de savoir si elle agaçait son interlocuteur… Du coup elle restait souvent silencieuse, transparente… Elle demanda ensuite, toujours d’une voix faible, ce qu’il l’amenait ici… Biensure cela sous entendait pourquoi ses larmes.. Mais elle ne voulait pas blesser l’orgueil masculin de Daemon… Il était beaucoup plus grand qu’elle… En même temps se n’était pas bien compliqué.. Et avait posé son menton sur sa tête… Cela la fit sourire… Elle se sentait bien… Elle ferma les yeux profitant de cet instant où rien ne semblait pouvoir lui arriver…

Aoudain la sentence tomba… Elle avait enfin sa réponse… Il était ici car il était inquiet… très inquiet pour son père… C’était tout à fait légitime… Astarielle avait toujours pensé que la maladie était la pire des choses sur terre… Le cœur de la petite serpentarde se brisa lorsqu’il recula… Avait-elle fait quelque chose de mal ? Lui en voulait-il de lui avoir posé la question et surtout de lui avait rappelé le pourquoi de son isolement ? Elle ne savait pas et c’était très perturbant pour elle…


« Je suis désolée » dit-elle doucement avec un regard rempli de confusion. Sa gorge était serrée et sa voix était légèrement tremblante… Astarielle ne pouvait que s’imaginer la souffrance de Daemon… Apparemment il était très proche de son père pour que cela le mette dans un état pareil…

Le regard qu’il porta sur elle la rassura quelque peu… Il ne semblait pas la détester… Tout du moins en apparence… Il s’assit alors sur le lit et resta silencieux… Il semblait perdu… tout comme la jeune fille d’ailleurs… Ils avaient l’air malin tous le deux… Ils se perdaient chacun dans le regard de l’autre… Elle, elle essayait de trouver un moyen de l’aider… Mais elle savait qu’elle ne pouvait rien faire et se détester pour son impuissance… Il posa alors la question qu’elle aurait préféré éviter… mais après tout c’était un juste retour des choses… Elle ne savait pas quoi lui dire… La Serpentard ne voulait pas qu’il la prenne pour une folle… Elle baissa alors le regard et observa ses mains jointes. Elle s’avança alors doucement et s’assit à coté de lui sur le lit.. Fixant un point invisible en face d’eux…


« Par… Par moment… J’ai beaucoup de mal à rester entourée de personne… trop longtemps… Alors.. Je viens me réfugier ici… C’est ma petite demi-heure de bouffée d’oxygène... »

Elle se tourna alors vers lui et lui offrit un sourire… Un sourire triste, mais beau… Elle avait ses yeux qui brillaient… Des larmes lui montaient tout doucement aux yeux sans réellement savoir pourquoi… L’empathie était à la fois un don.. Mais surtout une malédiction qui lui pesait énormément… Sentir toute la culpabilité ou la médiocrité des sentiments humains n’étaient pas forcément des plus faciles… Elle baissa la tête… Trop fière et orgueilleuse pour pleurer… Après tout c’était une serpentard ! Elle ne devait pas se laisser aller aux sentiments… Elle releva alors la tête, le regard toujours perdue devant elle… Elle n’osait pas réellement regarder le garçon pour une raison évidente…. Si elle le faisait elle avait peur de soit l’embrasser de nouveau… Soit de fondre en larme… Astarielle n’avait jamais pleuré devant quelqu’un, c’était l’une de ses règles d’or… Mais avec Daemon ça serait différent… Elle ne ressentirait aucune pitié ou autres sentiments néfastes…. Elle ne savait pas réellement quoi dire, mais voulait dire quelque chose. Elle n’osait pas le toucher… Elle hésita, mais finit par dire :

« Tu sais pour ton père… Je… J’espère vraiment que ça va aller… Et si je peux faire… Quelque chose… N’importe quoi… Enfin je ne sais pas quoi mais… Enfin surtout n’hésite pas à me le dire…. D’accord ? »

Elle posa alors de nouveau ses yeux vairons sur le jeune homme. On pouvait y lire toute la confusion et la sincérité de ses propos… Elle voulait le rendre souriant… Elle était sure que le sourire lui allait à merveille…



code by stitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Daemon Rypper

Jack The Rypper, une Adorable Peluche

Humeur : Malicieuse


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Mar 8 Mai - 13:37

C'était une sensation étrange que de l'avoir dans ses bras, il se sentait bien, comme si rien ne pouvait leur arriver tant qu'ils étaient l'un dans les bras de l'autre. Son père lui avait dit un jour que chaque personne était destinée à une personne bien précise et que lorsque l'on trouve cette personne, on le sentait, on le savait et on n'en doutait plus jamais. Daemon avait toujours pensé que son père exagérait en disant cela, que c'était ce qu'il avait ressenti en rencontrant sa mère mais que cela n'arrivait pas à tout le monde. Cependant, Daemon commençait à croire que son père avait raison, il n'avait jamais ressenti quelque chose d'aussi fort en enlaçant une jeune fille, même pas avec Caitlin, pourtant il n'avait jamais vraiment pu définir ce qu'il ressentait pour elle, mais là n'était pas la question. Cette étreinte lui faisait du bien, le plus grand bien, elle le réconfortait pourtant, il ne connaissait même pas cette jeune fille... Il était troublé par tout ça, et déchiré entre son inquiétude au sujet de son père et ce qu'il ressentait à cet instant. Il avait envie de changer les idées de cette petite étoile, et de changer les siennes par la même occasion. Il voyait bien que quelque chose troublait la jeune fille, et il aurait tant aimé pouvoir l'aider, pouvoir la faire sourire et lui faire oublier ce qui l'avait poussée à venir ici. Il en oubliait sa propre peine dans le but de l'aider, c'était tout à fait lui, tout à fait son genre de faire passer les autres avant lui.

Elle avait rit lorsqu'il lui avait fait remarqué qu'elle portait un beau prénom, et le jeune lion s'était senti gêné, croyant avoir dit une bêtise. Elle lui expliqua ensuite qu'il était la seule personne à le trouvait joli, il trouvait ça idiot et lui assura qu'elle portait un prénom certes original mais néanmoins magnifique et qu'il lui convenait très bien à ses yeux. Il venait de poser son menton sur sa tête lorsqu'elle lui demanda pourquoi il était venu se réfugier dans la salle sur demande. En temps normal, il ne lui aurait pas répondu, aurait esquiver la question mais là, il le fit, juste pour elle, il sentait qu'il pouvait tout lui dire et lui faire confiance, bien qu'il ignorait d'où lui venait cette certitude. Il lui expliqua donc la raison qu'il l'avait poussé à venir dans ce lieu si particulier et, sans y faire attention, il porta sa main vers la tête de la jeune fille et lui caressa les cheveux, avec douceur. Il se détacha lentement d'elle, pour aller s'asseoir sur le lit, il préférait ça avant de faire une bêtise, ou de ne plus pouvoir se résoudre à la lâcher... La jeune fille lui dit ensuite qu'elle était désolée, surement pour son père et il lui adressa un petit sourire, tout petit sourire, triste.


- C'est moi qui suis désolé...pour cette étreinte je...je ne voulais pas te forcer...

La vérité était qu'il ne savait plus quoi penser, il avait l'impression de tout faire de travers en ce moment. Il n'était pas là lorsque son père avait le plus besoin de lui, il fuyait ses amis à cause de cette histoire et avait du mal à se concentrer en cours. Non, rien n'allait plus dans sa vie en ce moment, c'est pour ça que tout naturellement il pensa qu'il venait de faire une bêtise en l’étreignant de la sorte. Elle vint ensuite s'asseoir à côté de lui, sur ce lit où il l'avait trouvée en entrant dans la salle, mais elle ne le regardait pas, elle semblait fuir son regard... Elle fixait un point entre eux tandis qu'il lui demandait ce qui l'avait poussée à se réfugier ici. Elle lui répondit, il en fut surpris, il pensait exagérer en lui posant cette question, mais il l'avait tout de même fait... Après tout, n'avait-elle pas fait de même ? Il écouta sa réponse, attentivement et une autre furieuse envie de la prendre dans ses bras l'envahit, mais il tâcha de l'ignorer, de l'ignorer le plus soigneusement possible, il ne voulait pas de nouveau embarrasser la demoiselle.

- Tu es mal à l'aise avec la foule alors ? Je...je te comprend, ça n'est pas toujours facile de se retrouver entouré de beaucoup de monde et...si tu es venue ici dans le but d'être seule...je peux partir si tu le désire...

Il n'avait pas envie de la déranger davantage, il lui avait donc proposé de partir, pour la seconde fois, dans le but de la laisser seule. Même si, dans le fond, il ne voulait pas quitter la salle sur demande, à moins que ce ne soit Astarielle qu'il ne souhaitait pas quitter, il n'en savait rien. Il n'avait jamais été très doué pour gérer ses sentiments et ses envies, mais en présence de la jeune fille, c'était pire que tout. il réfléchissait à tout cela, complètement perdu dans ses pensées lorsqu'elle prit la parole, il releva la tête vers elle et la regarda longuement, en écoutant ce qu'elle disait. Elle lui proposait son aide, quel qu’elle soit, elle lui disait qu'il n'avait qu'à le lui dire et elle l'aiderait. Daemon en fut touché, très touché, mais il ne savait pas quoi faire, et ne voyait pas comment elle pouvait l'aider. Il était habitué à fournir son aide aux autres, et non à la recevoir, mais il ne voulait pas vexer la jeune fille. C'est pour ça qu'il se pencha vers elle et qu'il l'embrassa sur la joue, ce fut bref mais plaisant d'avoir de nouveau un contact avec sa peau, il la remercia ensuite. Il était hésitant dans ses gestes et dans ses paroles, cela ce voyait comme le nez au milieu de la figure qu'il n'était pas habitué à recevoir de l'aide de la part d'autre personne. Cependant, il accepta sa proposition et lui en fit part, il lui promit que si il avait besoin d'aide, il viendrait la voir et lui en parlerait. Par contre, il ne lui dit pas qu'il avait très envie d'un autre câlin, parce que le premier lui avait fait un bien fou...mais il ne pouvait se résoudre à lui demander, il ne voulait pas qu'elle se sente obligée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Astarielle Summers

Elève de 6ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Ven 18 Mai - 23:59



Un Démon et un astre ?

Le petit sourire qui se dessina sur les lèvres de Daemon la toucha et lui donna un sentiment de tristesse à son tour… Mais c’était son sentiment à elle… Etrangement elle n’aimait pas le voir triste… Bien qu’elle sache le pourquoi, elle ne pouvait rien faire… Et pourtant elle en aurait été prête, pour voir un magnifique petit sourire étirer ses lèvres et des yeux pétillants de bonheur… Son impuissance l’énervait… Elle aurait tellement voulu pu faire quelque chose pour lui et pour son père… Mais c’était impossible. Même la magie ne pouvait pas régler cela.

Elle baissa la tête et la secoua amusée lorsqu’il s’excusa à son tour, mais pas pour la même chose. Astarielle s’excusait de son impuissance et de lui rappeler le pourquoi de sa venue ici. Lui s’excuser de l’avoir soit disant forcer de lui avoir donné une étreinte. Si elle n’avait pas été aussi perturbée de ne pas lire ses émotions elle aurait surement rit beaucoup. Sinon elle aurait du elle aussi s’excuser de lui avoir volé un baiser. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres et lui dit.


« Tu ne m’as pas forcé … Pas du tout. »

Elle releva les yeux vers lui pour montrer la sincérité à travers ses yeux. Il lui posa alors la question en retour sur son arrivé ici. Elle ne voulait pas lui dire qu’elle était empathe… Seul deux personnes les savaient pour l’instant… De plus, raisonnablement elle ne pouvait pas lui dire. Elle l’avait promis à Jennyfer de ne le dire à personne… Qui plus est a quelqu’un dont elle ne savait pas les émotions et donc savoir si il ne profiterait pas d’elle et son pouvoir… Bien qu’elle en doute grandement, car le visage angélique du garçon lui donnait envie de lui donner confiance.

Elle lui lança un petit sourire tendre lorsqu’il lui dit qu’il le comprenait. C’était mignon, mais il ne la comprenait pas. Personne ne pouvait la comprendre…

« Non ! » dit-elle brusquement lorsqu’il allait partir. Elle lui prit rapidement la main, comme pour s’assurer qu’il ne fuirait pas. Elle ne voulait pas qu’il disparaisse comme un rêve. Elle voulait encore être près de lui, rester encore à ses côtés. Elle le relâcha et baissa la tête, ses joues s’empourprant légèrement par son impulsivité et le contact instinctif dont elle avait fait preuve.

« Je… J’aimerai que tu restes… Tu veux bien ? »

Sa voix était faible et timide. Elle ne savait pas pourquoi elle lui demandait… Après tout il avait surement mieux a faire que de rester auprès d’elle. Elle lui annonça ensuite qu’elle aimerait l’aider… Elle savait bien que c’était complétement idiot… Et le garçon n’en avait surement rien à faire… Mais elle avait besoin de le lui dire.. Elle aurait tellement aimé savoir ce qu’il se passait dans sa petite tête.

Elle sursauta alors surprise, lorsqu’il déposa un baiser sur sa joue. La belle Serpentard rougit de nouveau. Elle n’avait jamais été aussi proche avec quelqu’un. Encore moins avec un garçon. Cela la perturbait de plus en plus. Il lui promit de venir la voir si il avait besoin d’aide. Mais pourtant, au fond d’elle, Astarielle savait bien qu’il n’oserait pas venir le voir, pas besoin d’être empathe pour le savoir. Elle se surprit à en vouloir plus. Le contact de ses lèvres sur sa peau l’avait fait frissonner. Son corps en demandait plus… Surtout se souvenant de leur baiser volé… Un silence s’installa alors dans la salle sur demande. Soudain, comme si elle ne voulait pas briser le contact physique qu’il y avait eu entre eux, Astarielle se rapprocha légèrement et posa sa tête sur l’épaule du gryffondor. Peu sure d’elle, elle préféra demander si cela ne lui dérangeait pas… Après tout peut-être qu’il voulait partir le plus vite possible, mais qu’il n’osait pas ? Saleté de don ! D’un côté… heureusement qu’il ne fonctionnait pas sur Daemon sinon elle n’aurait jamais pu poser ses lèvres sur les siennes.

Lorsqu’il lui affirma que cela ne posait pas de problème elle soupira de bien-être et ferma les yeux, pour profiter de ce moment si singulier. Un sourire flottait toujours sur ses lèvres. Elle aurait aimé que le garçon soit un peu plus entreprenant avec elle… Mais peut-être n’en avait-il tout simplement pas envie. Après tout elle n’était pas forcément jolie.




code by stitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Daemon Rypper

Jack The Rypper, une Adorable Peluche

Humeur : Malicieuse


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Mar 29 Mai - 22:43

La petite étoile baissa la tête alors que le lion s'excusait, cela aurait put être une scène de conte de fée et pourtant ce n'était pas le cas, c'était bien ce qui se passait réellement dans une bien particulière d'un château magique appelé Poudlard. Cependant le lion n'avait rien du prince charmant selon lui, et encore moins à cet instant précis. Pour Daemon Rypper un prince charmant était grand, beau, fort, courageux et très intelligent, et il ne pensait pas posséder toutes ces qualités. Surtout pas en cet instant où, accablait par la tristesse suite à de mauvaises nouvelles, il était arrivé dans la salle sur demande en larmes. Cependant, à ses yeux Astarielle ressemblait à une princesse, mais peut être se trompait-il ? Après avoir était bercé durant toute son enfance par des contes de fées, on en ressortait forcément naïf, ou du moins un minimum. Or Daemon n'était pas dupe, il se savait naïf mais n'arrivait pas à arranger les choses, il appréciait tout le monde d'une manière générale, accordait facilement sa confiance et venait en aide aux personnes qui en avaient besoin, et même si tout ne c'était pas toujours bien passé, il était heureux d'être ainsi.

Astarielle le sortit de ses pensées en l'informant qu'il ne l'avait forcée à rien et qu'elle était consentante pour le câlin. Il ne fut d'abord pas très convaincu, pensant qu'elle ne disait ça dans l'unique but de ne pas le vexer, puis elle releva la tête, et là Daemon comprit qu'elle était vraiment sincère, alors il lui adressa un sourire. Un sourire sincère et tendre, et durant les quelques secondes que dura ce sourire, le visage du jeune lion fut dépourvu de toutes traces de tristesse. Il perdit son sourire lorsque la belle demoiselle lui expliqua la raison pour laquelle elle avait gagné la salle sur demande, il comprit que, comme lui, elle avait voulu être seule en gagnant cette salle, mais lui avait changé d'avis en la voyant. Cependant, il proposa tout de même à la jeune fille de la laisser seule, ne voulant pas la déranger, bien que sa présence l'apaisait.

Il fut surpris lorsqu'il entendit Astarielle protester, puis elle lui prit la main. Il baissa les yeux sur cette main qui venait d'attraper la sienne et la regarda longuement avant de relever la tête vers la jolie propriétaire de cette main. Il entrelaça leurs doigts sans même y faire attention, l'empêchant ainsi de dégager sa main, et lui adressa un petit sourire, un sourire dans lequel se mêlé tristesse et joie, un magnifique petit sourire. Elle lui demanda ensuite d'une petite voix timide si il voulait bien rester et Daemon craqua devant cette jolie demoiselle qui semblait désemparée à cette instant. Il pensa l'espace d'un instant qu'ils n'étaient que deux âmes en peine qui voulaient se consoler l'un dans les bras de l'autre. Afin de rassurer la belle étoile, le jeune lionceau l'embrassa sur la joue avant de lui répondre d'une voix pleine de douceur et de tendresse.


- Je veux bien rester avec toi... Tu es d'une compagnie agréable et tu sembles être une demoiselle adorable Astarielle...

Un silence tomba dans la salle sur demande une fois que Daemon assura à Astarielle qu'il viendrait la voir si ça n'allait pas, peut être avait-elle sentit qu'il n'oserait pas le faire ? Le jeune gryffondor savait que les femmes étaient dotées d'un instinct particulier, et il espéra que celui d'Astarielle ne lui avait pas indiqué qu'il était trop timide pour venir la déranger alors qu'il n'allait pas bien. Afin de palier à ce silence, la jeune fille se rapprocha de Daemon et posa sa tête sur son épaule. Elle lui demanda ensuite si cela ne le dérangeait pas et il eut un petit rire avant de lui assurer que ça ne le dérangeait pas du tout. Il déposa ensuite un petit baiser sur le front de la demoiselle avant d'appuyer légèrement sa tête sur la sienne. Il pensa ensuite à la jeune fille qui était appuyée contre lui, celle qui voulait le réconforter et qui lui avait volé son premier baiser, il se sentait très proche d'elle à cet instant et pourtant, il ne savait rien d'elle. Cette vérité le troubla quelque peu, il aurait aimer connaître mieux la demoiselle, et le meilleur moyen pour ça, était de lui poser la question.

- Parle-moi de toi Astarielle...s'il-te-plaît... Enfin, si cela ne te dérange pas... J'aimerais mieux te connaître...

Tandis qu'il lui demander ça, il glissa doucement un bras autour de la demoiselle afin de la serrer un peu plus contre lui. Une chose était sûre, Daemon se sentait bien lorsqu'il sentait Astarielle près de lui, et pourtant, il ne savait pas comment expliquer ce phénomène. Il aurait aimé ne jamais quitté cette salle et resta ici avec Astarielle, afin de ne plus être confronté à la réalité et ne pas avoir à accepter la maladie de son père. Cependant Daemon ne voulait plus penser à son père, pour cette soirée seulement, il ne voulait penser qu'à lui ou qu'à cette petite étoile tombée du ciel pour lui. Il se laissa donc tomber allongé sur le lit pour chasser ces tristes idées et entraîna Astarielle avec lui. Ils se retrouvèrent allongés sur ce lit au milieu de la salle sur demande et le jeune homme s'excusa de l'avoir fait tomber en lui souriant.

Peut-être que les contes de fées existaient finalement ? C'est ce que pensa un jeune lionceau tandis qu'il se retrouvait allongé sur un lit, dans une salle bien particulière d'un château magique avec une douce et belle petite étoile dans ses bras. ils semblaient comme seuls au monde à cet instant précis, emprisonnés dans une petite bulle, un monde bien à eux qu'incarnait la salle sur demande. A cet instant, rien ni personne n'aurait pu venir les déranger, ni même les distraire. Malgré la tristesse qui avait conduit les pas du lionceau dans cette salle, ce dernier était apaisé et ne pensait plus à sa peine, ni à sa douleur, et tout cela grâce à une petite étoile prénommée Astarielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Astarielle Summers

Elève de 6ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Ven 22 Juin - 20:44



Il était une fois ?

La jeune fille restait troublée par ce qu’il se passait dans la salle sur demande. C’était étrange, incompréhensible. Personne n’avait encore échappé à son don… Pourquoi lui ? Etait-ce un signe ? Plein de questions se bousculaient dans sa tête… Comment se faisait-il qu’elle ne l’avait jamais remarqué avant ? Dans un sens elle ne connaissait même pas son prénom alors que cela faisait près de six ans qu’ils étaient dans la même classe… C’était ça son plus grand fardeau, la solitude… D’un côté elle aimait être seule, ce n’était pas ça réellement le problème… C’était juste que son don lui donnait un air particulier, un comportement particulier que les gens rejetaient, après tout on a tous peur de l’inconnu c’est bien connu.

Quoiqu’il en soit les explications n’étaient pas là… Comme le pourquoi de ce baiser… Le baiser d’un inconnu, cela avait quelque chose de très romantique en y repensant. Tout comme la maladresse du jeune garçon… Soudain, son sourire, ses yeux … Tout s’allumèrent de sincérité et de tendresse… le voile de tristesse qui n’avait cessé d’être sur son visage avait a prèsent disparu. A ce moment précis, Astarielle eut de nouveau la subite envie de lui sauter au cou pour l’embrasser… Mais elle n’en fit rien.. Après tout leur premier baiser devait surement s’insinuer en lui comme une erreur… Elle hésitait et ne savait pas pourquoi elle avait fais ça… pourtant ce n’était pas son genre d’être impulsive bien au contraire….

Cependant, Astarielle ne put se retenir lorsqu’il annonça qu’il allait la lancer tranquille. Elle lui attrapa sa main pour le retenir et cela eut l’effet escompté. Elle sentit le rouge lui monter aux joues lorsque Daemon regardait sa main retenant la sienne. Elle n’aurait peut-être pas du… D’un côté il ne retirait pas sa main non plus, mieux il entrelaça leurs doigts. La jeune fille releva alors son regard vers lui, où elle croisa les magnifiques yeux de garçon… Il lui sourit et elle lui répondit, aussi bêtement que cela puisse paraître. Elle osa enfin ouvrir la bouche pour lui demander si il voulait bien rester avec elle. A cet instant elle se dit qu’elle était comme une enfant et se trouver idiote. Cependant, encore une fois il la fit craquer. Il l’embrassa tendrement sur la joue, ce qui la fit sursauter. Si elle avait eu sa main libre elle aurait touché cette joue pour savoir si elle n’avait pas rêvé tout cela… Et pourtant les doigts qui s’entrelaçaient avec les siens lui faisait bien comprendre que tout ceci n’était pas son imagination.

Sa voix était douce à son oreille. La tendresse… Ses parents aussi étaient tendres et aimants avec elle et pourtant, rien de pareille… Daemon était différent… Il semblait bon naturellement… Ce n’était pas le cas de ses parents…. Soudain, le jeune homme ajouta quelques douces paroles, cela déclencha de nouveau chez elle un rougissement. Il était adorable… Vraiment… Cela lui poserait surement des problèmes plus tard… Elle lui demanda de venir le voir si un jour ça n’allait pas… Elle ne lui fit pas promettre, elle savait que ce n’était pas bon de jouer avec les gens de la sorte… Avec les promesses…. Pour Astarielle, rien n’était plus inviolable que les promesses…. Mais ce n’était pas toujours la même vision pour les autres.

Comme pour se rassurer et pour lui montrer qu’elle était là, Astarielle posa sa tête sur son épaule… Elle n’était pas bien grande, surtout comparé à elle… Cela la fit sourire en pensant à leur différence de taille qui pourtant n’avait pas été une gène dans elle l’avait embrassé. Elle fut de nouveau surprise lorsqu’il l’embrassa sur le front. Elle ferma les yeux comme pour retenir ce moment le plus longtemps, mais ces lèvres la quittèrent… Sa voix la fit tressaillir… Parler d’elle ? Que dire…. Elle n’était pas très intéressante… Elle n’avait même rien. Elle resta muette pendant quelques secondes… Il la saisie alors par la taille et la rapprocha un peu plus contre lui. Il se laissa ensuite entrainer vers l’arrière, s’allongeant ainsi sur le lit, entrainant la brunette dans sa chute.

Astarielle fut surprise et laissa échapper un petit son de surprise. Il s’excusa de l’avoir entraîner dans sa chute. Elle rit doucement et se calqua contre son torse juste après l’avoir embrasser sur la joue. Soudain, elle se dit que rien n’était plus agréable que d’être dans ses bras. Sa chaleur, sa douceur… Tout la réconfortait… Elle se sentait enfin moins seule… Elle ne savait pas ce qu’il se passait dans son cœur, mais quelque chose palpitait, c’était étrange… Elle était comme sur un petit nuage. Elle rougissait encore de son geste de tendresse lorsqu’il ré altéra sa question sur qui elle était.. Parler d’elle… Elle n’avait pas la moindre idée de quoi dire…. Mais d’un côté elle savait très bien que Daemon ne voulait pas connaitre les trucs bateaux… Elle ferait donc un effet… Un effort pour lui et lui seul.


« De Moi ?... Et bien… Je m’appelle Astarielle… Mais ça tu le sais déjà… Je suis en fille unique de deux sorciers… Je n’aime pas beaucoup parler de moi en réalité… Ce qui fait que je… Je n’ai pas beaucoup d’amis » ajouta-t-elle avec un petit sourire génée. « Et je suis en 6ème année à Serpentard. »

Elle l’avait dit, elle releva la tête et l’observa droit dans les yeux… Son cœur venait de prendre un nouveau rythme, il battait dans sa poitrine plus violement… Elle espérait… En général les gens avaient peur des Serpents… Il n’avait pas bonne réputation il fallait l’avouer… Mais surtout elle avait peur de voir quelque chose de différent dans son regard…. Comme si elle était devenue un monstre… Bien qu’elle ne connaissait le garçon que depuis quelques minutes, elle essaya de se convaincre qu’il n’était pas comme, à s’arrêter sur des préjugés… Elle lui disait des choses banales et quelconque, quoiqu’il en soit elle disait quelque chose c’était déjà ça. Elle avait même réussi à glisser une information qui n’était pas si anodine que ça…

« Et … Et toi ? Tu veux bien me parler de toi ? » demanda-t-elle hésitante.




code by stitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

O. Axel Deboissy

Medicomage à Ste Mangouste


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Ven 13 Juil - 9:55

le rp est il toujours d'actualité?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oleia E. Danton

Journaliste à Sorcière-Hebdo

Humeur : Curieuse


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle] Ven 13 Juil - 21:55

Oui, faut que j'y réponde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [PV Astarielle]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre inattendue [PV Astarielle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Sixième Etage :: Salle sur Demande-