Partagez|

Tant qu'il fait jour on ne risque rien pas vrai?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Kim Breeth

Elève de 4ème année - Serdaigle

Humeur : Happy


MessageSujet: Tant qu'il fait jour on ne risque rien pas vrai? Sam 14 Avr - 12:23

« Pour la semaine prochaine, vous me ferez une recherche sur les différentes espèces vivants dans la forêt interdite. Pour que le travail soit acceptable, il me faudra minimum soixante centimètres de parchemin, je vous préviens. Vous trouverez les renseignements à la bibliothèque, mais faites vite, il n’y a pas beaucoup de livres à ce sujet, en tout cas pas assez pour toute la classe. » lança le professeur avant de se retirer dans l’arrière classe.

Kim soupira. Elle avait mal à la main. Toute la classe venait de rédiger un long devoir et elle avait attendu la fin du cours avec impatience. Mais pas pour qu’on lui donne de nouveaux devoirs ! Les quatrièmes années croulaient déjà sous la tonne de travail qu’ils avaient à faire. Leur journal de rêve en divination –matière que la rouquine détestait par dessus tout-, leur résumé de la potion « Tue Loup », qui doit faire deux parchemins entiers, et pleins d’autres choses que Kim avait oublié, mais qui allait lui prendre tous son week-end et ses soirées. Elle regroupa ses affaires, les rangea dans son sac et se leva.

Son premier réflexe fut d’aller directement à la bibliothèque pour être sûre d’avoir le fichu bouquin. Kim s’y rendit donc. Elle était remplie, de nombreux élèves étaient assis à une table, penché sur des gros grimoires ou sur leur parchemin. La rouquine se demanda si les professeurs ne s’étaient pas passés le message pour donner tous les devoirs en même temps. Elle se dirigea directement vers la bibliothécaire. Autant lui demander directement plutôt que de regarder chaque étagère. A son grand désespoir, la réponse fut négative, les grimoires « créatures et espèces des forêts d’Angleterre » et « Tout sur les forêts et leur occupants », bien qu’ils soient tous en plusieurs exemplaires avaient déjà été empruntés. Kim remercia la jeune femme et quitta les lieux.

Elle avait une idée. Si elle ne pouvait pas trouver les renseignements dans les livres, alors pourquoi ne pas aller les chercher directement là où ils se trouvent ? Avec un petit sourire, la jeune fille se rendit dans son dortoir pour déposer son sac de cours. Elle ne garda qu’un vieux bout de parchemin et une plume pour prendre des notes, enleva sa robe de sorcière noire pour enfiler un vieux jean et un pull, enfila ses baskets et quitta sa salle commune. Elle n’avait plus aucun cours le vendredi après-midi, et avait donc jusqu’au soir. Pas trop tard non plus quand même…
Elle croisa plusieurs connaissances dans les couloirs, auxquelles elle adressa un signe de la main. Kim sortit par la grande porte du hall d’entrée.

Il faisait assez chaud pour la saison même si un vent frais soufflait toujours. Kim apprécia son gros pull en laine. Des nombreux élèves qui n’avaient pas cours étaient sortis se détendre ou travailler dans le parc. Ses amies lui firent signe de les rejoindre. En quelques secondes, la jolie rousse leur expliqua qu’elle n’avait pas trouvé de livre sur les espèces vivants dans la forêt interdite et qu’elle allait donc trouver un autre moyen de remplir son parchemin. Les filles lui adressèrent un regard interrogateur, Kim leur répondit par un clin d’œil.

Elle longeait le lac et se trouvait à la lisière de la forêt lorsqu’elle entendit quelqu’un l’appeler, quelques mètres derrière elle. La rouquine se retourna et vit Clara, une jeune Gryffondor très sympa avec qui elle aimait bien discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tant qu'il fait jour on ne risque rien pas vrai? Jeu 31 Mai - 12:55

Assise sur un fauteuil que j'avais approché de la fenêtre, j'étais plongée dans un délicieux bouquin. L'histoire n'avait pas vraiment d’intérêt, mais c'était si bien raconté qu'une fois qu'on s'était saisi du livre il était difficile d'y détacher les yeux... Ainsi ma vision se résumait aux pages du livre posé sur mes genoux ainsi qu'à la fenêtre. La salle commune aurait pu être bondée je ne m'en serai pas rendue compte... du moment qu'elle était silencieuse. En effet si il y avait une chose que je ne supportais pas lorsque je lisais c'était le bruit, j'étais incapable de me couper du monde, mes oreilles étant toujours bien trop aux aguets... En parlant de mes oreilles voici qu'un bruit très peu mélodieux leur parvenait. Je levais les yeux et dirigeais mon regard vers la source de ce vacarme. Il ne mit pas longtemps à se poser sur une flûte... Flûte quoi... Est-ce que j'allais embêter les gens en jouant de l'instrument le plus horrible qu'il existe moi ? Ils auraient pu sortir le violon... Énervée je fermais rageusement mon livre, jetant un regard incendiaire à la musicienne avant de sortir de la pièce.

Souvent j'étais d'agréable compagnie, je m'amusais, je blaguais, je riais... Seulement lorsque j'étais plongée dans un excellent bouquin je détestais qu'on m'en sorte. Silence je lis aurait pu être ma phrase fétiche. Je descendis les étages, faisant tout un effort pour ne pas continuer de lire tout en marchant. Il ne me restait plus qu'une malheureuse dizaine de pages... J'atterris dans le parc et m'allongeais dans l'herbe verte, à l'ombre des arbres de la forêt interdite. Dix minutes plus tard j'avais fini mon livre. Une larme s'échappa au coin de mon oeil, la fin était belle mais triste. Pleurer dans un livre j'en avais de belle moi... Je haussais les épaules pour moi-même et l'essuyais d'un petit geste rapide. J'étais très émotive, mais je me soignais.

C'est alors que je vis une fille de serdaigle se diriger vers la forêt. Je mis peu de temps avant de la reconnaître ! C'était la petite Kim ! Une bonne amie ! Je la hélais. Je me relevais, mettais mon livre dans mon sac, et courais vers elle


- Kiiiiiiiiiiiiiim attends moi !

Elle finit par s'arrêter, heureusement... J'avais beau être sportive je n'aimais pas particulièrement courir après les gens. Je la rejoins, nullement essoufflée, un grand sourire sur le visage.

- Salut comment vas-tu ? Dis moi si je me trompe mais là tu n'allais pas dans la forêt interdite ?

En effet je l'avais vu se diriger vers cette forêt réputée dangereuse... Le livre fini, je savais que seule j'allais m'ennuyer... Et il était hors de question que je rentre dans ma chambre commune pour entendre l'autre rejouer de son si précieux instrument.

- Enfin si je te demande ça ce n'est pas pour te fliquer ou je n'en sais rien... Seulement... Seulement j'aimerai beaucoup venir avec toi si tu acceptes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

O. Axel Deboissy

Medicomage à Ste Mangouste


MessageSujet: Re: Tant qu'il fait jour on ne risque rien pas vrai? Ven 13 Juil - 10:00

le rp est il toujours d'actualité?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tant qu'il fait jour on ne risque rien pas vrai?

Revenir en haut Aller en bas

Tant qu'il fait jour on ne risque rien pas vrai?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» Qui ne retente rien n'a jamais rien [12/01 -> Ebène]
» Le Seigneur t'a fait un don, c'est le jour d'en user.
» La fleur s'ouvre à la lumière du jour, tandis que l'orage éclate... [Anastasia ~]
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: La Forêt Interdite-