Partagez|

Sur les traces de son père [Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Oleia E. Danton

Journaliste à Sorcière-Hebdo

Humeur : Curieuse


MessageSujet: Sur les traces de son père [Kyle] Mer 13 Juin - 22:44

Où avaient-ils bien pu mettre ces bouquins bon sang !? Cela faisait près d'une heure qu'une jolie blonde dévalisait les rayons de la célèbre librairie sorcière du Chemin de Traverse, Fleury & Bott, sans résultat. A croire qu'ils n'avaient pas les livres qu'Oleia cherchait ! Le directeur de Sorcière Hebdo lui aurait-il menti ? C'était pourtant lui qui l'avait envoyé chez Fleury & Bott, lui assurant qu'elle trouverait les livres dont elle avait besoin pour faire des recherches en vue d'un potentiel article pour le magazine. Il avait entendu parler d'un certain Kyle Fishburne, un historien archéologue, qui marchait sur les traces de son père et il avait pensé qu'il serait intéressant de faire un article sur ce sujet. Oleia pensait que ce n'était pas une mauvaise idée, mais elle n'y connaissait absolument rien en histoire et en archéologie. Les seules références qu'elle avait dans ce domaine n'était que de vieux films moldus comme Indiana Jones ou Benjamin Gates, mais ça ne reflétait pas du tout la réalité du métier, elle le savait bien. Il était d'ailleurs étonnant de constater que cette jeune sang pure avait autant de connaissance moldu, mais elle était très curieuse et s'était interroger sur la façon de vivre des moldus.

Complètement désespérée, la jeune journaliste s'assit sur les marches de l'escalier de la librairie et regarda, impuissante, les milliers d'ouvrages que contenait cette maudite boutique. Elle regarda les clients qui eux trouvaient facilement ce qu'ils cherchaient puis ses yeux tombèrent sur une vendeuse, et elle crut atteindre le paradis tant elle était soulagée et heureuse de constater que oui, il y avait bien des gens capable de lui dire où étaient cachés ces maudits bouquins ! Elle se leva donc, espérant que cette vendeuse pourrait enfin l'aider à trouver ce qu'elle cherchait, car elle était désespérée, tout bonnement désespéré de trouver ces livres qu'il lui fallait absolument. Comment pourrait-elle se renseigner sur les similitudes entre les carrières de ce Kyle et de son père si elle ne savait même pas ce qu'avait fait le père de ce dernier ? D'ailleurs, elle ne savait pas à quoi ressemblait Kyle, mais elle imaginait plutôt un homme autour de la quarantaine avec des cheveux poivre et sel, encore un vieux stéréotype moldu, mais c'était ainsi qu'était représenté les archéologues en général, alors pourquoi pas ? Elle arriva enfin devant cette vendeuse qu'elle interpella.


- Excusez-moi mademoiselle, mais je cherche les livres écrit par l'historien Fishburne, pouvez vous m'indiquer où il se trouve ?

Cependant, loin de l'aider, la vendeuse la regarda comme si elle venait d'une autre planète et laissa échapper un petit rire avant de lui dire qu'elle ne voyait pas de quoi elle parlait et qu'elle ferait mieux d'aller embêter quelqu'un d'autre, puis elle s'éloigna. Oleia resta plantée là, comme une idiote, complètement abasourdie. Elle se trouvait dans une librairie magique et cette idiote de vendeuse n'était même pas capable de lui indiquer où se trouvait ce qu'elle cherchait ? Il y avait de quoi devenir fou, comment ferait-elle pour trouver ce qu'elle cherchait si personne ne pouvait l'aider !? Elle se retint de pousser un petit cri qui refléterait parfaitement son énervement et fit demi-tour pour se diriger vers la sortie de cette boutique puisque, apparemment, personne ne pouvait l'aider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sur les traces de son père [Kyle] Sam 16 Juin - 15:20

Encore une nuit durant laquelle je vis mon père dans mon rêve. Depuis plusieurs jours je ne faisais que ça : voir mon père. C'était comme cette nuit, durant laquelle je vis son fantôme. Je devais dire que cela me paraissait un peu bizarre car je n'avais point l'habitude de parler à des fantômes. A des squelettes oui mais très peu de fantômes. Malgré cette nuit un peu agitée, j'avais décidé qu'aujourd'hui j'allai me rendre sur le chemin de Traverse pour acheter un livre. Ce livre, que j'allai sûrement trouver dans la boutique de Fleury et Bott, concernait une invention d'un vieux sorcier alchimiste, un confrère de Nicolas Flamel. Celui-ci avait travaillait sur un appareil mêlant la technologie avec le charme de bouclier. Il avait appelé cela le bouclier personnel. Celui-ci permettrait de protéger son porteur de toute attaque, physique ou magique. Bien sûr je savais que je n'étais pas le seul à mettre penché sur cette invention mais jusqu'à ce jour, personne n'avait pu déterminer avec précision la localisation de ce bouclier. Ce fut pour cela que je devais acheter un livre sur ce sorcier. Je pensais qu'en feuilletant son histoire, j'allais trouver un lieu cher à ses yeux là où il aurait pu cacher son invention.
Après avoir pris mon petit-déjeuner, je me rendis directement sur le Chemin de Traverse. Chez les archéologues, le temps étaient très précieux. Surtout depuis que je savais que mon père avait été tué pour ses recherches et que je pouvais subir le même sort. Mais pour l'instant, je n'étais pas très connu donc je n'avais pas trop de soucis à me faire. Arrivée sur le chemin, je regardais un peu les boutiques qui ouvraient les unes après les autres. Mais sur le chemin de la librairie, une vieille poterie m'interpella. Je ne m'en empêchais de l'admirer et je devais l'acheter. C'était l'un des objets ayant appartenu à Merlin. Cela me rappela les fouines faites pour retrouver des objets de ce vieux fou de sorcier de Merlin. Après cet achat, j'allai chez Fleury et Bott et en entrant, je me dirigeai directement vers l'accueil. La vendeuse m'indiqua avec une extrême gentillesse le livre que je cherchai. J'entamai alors mes recherches dans l'un des rayons sur l'histoire de la magie lorsque je tombai dessus. Je ne pus m'empêchai de sourrir et de le prendre. Mais avant de l'acheter, je dus le feuilleter. Il ne fallait pas que je fasse des achats inutiles non plus. C'était bien ce livre que je cherchai. Après l'avoir acheté, je m'installai sur une table de la librairie pour le lire un peu avant de rentrer chez moi. Ce fut alors que je vis une jeune femme de cheveux blond parlait de mon père à la vendeuse. Pourquoi s'intéressait-elle à mon père. Très peu de gens savaient qui il était réellement. On le connaissait de nom et de réputation mais c'était tout. Je fermai mon livre lorsque je vis la jeune femme prendre la direction de la sortie de la boutique. Elle m'intriguait et je ne pouvais la laisser filer sans savoir pourquoi elle s'intéressait à mon père. Bien que j'étais une personne très peu sociable, j'aimais parfois aider les gens. Je déposai mon livre acheté à la caisse en disant à la vendeuse que je viendrai le chercher plus tard et rattrapai la jeune femme. Arrivée derrière elle, je déposai ma main sur son épaule et elle se retourna.

« Excusez-moi de vous importuner mais j’ai entendu votre conversation avec la vendeuse. Pourquoi voulez-vous des écrits de mon père, Mr Fishburne ? »

C'était tellement rare de voir des gens qui portait une quelquonque attention à mon père que je devais saisir cette occasion pour le faire connaitre d'avantage. Depuis la conversation que j'eus avec lui, j'avais envie de continuer ma voie dans l'archéologie et dans l'histoire mais aussi d'apprendre au gens qui était mon père à travers mes écrits.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Oleia E. Danton

Journaliste à Sorcière-Hebdo

Humeur : Curieuse


MessageSujet: Re: Sur les traces de son père [Kyle] Mar 19 Juin - 22:43

Un geste pouvait changer une vie, quel qu'il soit. Un rien pouvait bouleverser votre existence, un regard pouvait provoquer un coup de foudre, une bousculade pouvait entraîner une rencontre. Mais à cet instant, ce n'était pas une bousculade qui avait provoqué une rencontre, mais plutôt un nom, suivi d'un geste. Une main posée sur une épaule, un sursaut, un demi-tour, des cheveux au vent, puis un regard échangé et enfin de l'étonnement. C'est ainsi que se déroula la rencontre d'une jeune journaliste et d'un bel archéologue, au beau milieu d'une librairie alors que la jolie blonde allait la quitter. La surprise passée, la demoiselle écouta ce que lui dit cet homme qui l'avait interpellée. Elle le détailla tandis qu'il parlait, il était plus bel homme et assez jeune, bien qu'apparemment plus vieux qu'elle, Oleia ne lui donnait pas plus de 25 ans. Cependant, elle fut arrachée à ses pensées par deux petits mots « mon père », cet homme absolument craquant, était le fils de l’historien dont elle cherchait les travaux ? Elle avait du mal à le croire, tant de mal qu'elle préféra lui poser directement la question, au cas où.

- Je...vous...vous êtes Kyle Fishburne ?

Oleia perdait ses mots face à cette révélation, ce qui n'était pas une mince affaire, elle qui avait toujours été une très grande bavarde. Elle était tellement surprise d'apprendre que cet homme n'était autre que Kyle Fishburne qu'elle ne savait plus quoi dire, se contentant de le regarder avec des yeux ronds, incapable d'émettre le moindre son. Où était donc l'homme aux cheveux poivre et sel, à moustache et ayant la quarantaine qu'elle avait imaginé trouver en cherchant ce Kyle ? Elle avait prit les stéréotypes moldus trop au sérieusement visiblement, mais il fallait avouer qu'on rencontrait rarement un archéologue de moins de 35 ans ! Remarquant qu'elle n'arrivait pas à détacher ces yeux du visage du jeune homme, la jeune journaliste décida de se ressaisir. Elle se donna mentalement une paire de claque et secoua légèrement la tête pour se remettre les idées en place et chasser sa surprise. Elle se souvint alors qu'il l'avait interpellée en lui posant une question, question à laquelle elle avait oublié de répondre tant elle avait été surprise. Il lui avait demandé pourquoi elle voulait des écrits de son père...mais elle ne voyait pas vraiment comment lui répondre, peut être en lui disant la vérité ? Mais si elle faisait ça, il pourrait éventuellement mal le prendre... Cependant, elle avait choisit de devenir journaliste pour faire entendre la vérité, elle se devait donc de ne pas lui mentir, même si ça pouvait ne pas plaire à ce Kyle !

- Et bien...pour vous dire la vérité, je cherche les ouvrages de votre père car je suis journaliste, mon chef a été intéressé d'apprendre que vous suiviez le chemin de votre père, enfin vous êtes historien comme lui, puisque lui n'était pas archéologue, et il aimerait que je fasse un reportage sur cette histoire. C'est pourquoi, en attendant qu'il obtienne, ou non, votre accord, il m'a demandé de me documenter sur les recherches de votre père....

Elle avait été franche avec lui, autant jouer cartes sur table et lui dire la vérité, après tout ça ne devait pas être tous les jours qu'il croisait dans une librairie quelqu'un s'intéressant aux travaux de son père, sinon il ne l'aurait pas abordée. A présent, la balle était dans le camp de ce jeune homme, à lui de voir si il refusait qu'un tel reportage voit le jour ou non, et si il acceptait ce reportage, il pouvait choisir de l'aider ou non dans ses recherches sur les travaux de son père. Oleia attendait la réponse de Kyle face à cette annonce, si bien qu'elle ne fit pas attention à ce qu'il se passait dans la librairie. Elle ne vit pas notamment deux enfants qui se courraient après pendant que leurs parents faisaient leur achats. Pourtant ces deux enfants passaient dangereusement près des piles de livres qui se trouvaient dans la boutique et plus particulièrement près de l'entrée, ou la sortie, du magasin, précisément à l'endroit où se tenaient Kyle et Oleia. Malheureusement, ce qui devait arriver arriva, l'un des gamin bouscula la jolie blondinette, tandis que l'autre renversa une pile de livres qui entama sa chute tout droit sur la demoiselle qui ne le remarqua même pas, trop occupée qu'elle était à se redresser après l'attaque d'un sale gosse qui avait échapper à la surveillance de ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sur les traces de son père [Kyle] Dim 15 Juil - 17:48

En venant dans cette libraire ce matin-là, je ne pensais pas faire une telle rencontre : une jeune femme qui s'intéressait aux travaux de mon père ainsi qu'aux miens par extension. Alors que je venais de rejoindre la jeune femme qui allait sortir, je vis en elle de l'étonnement lorsque je lui dis que mon père était Mr Fishburne. Au début je ne savais pas pourquoi un tel étonnement et dès qu'elle me posa la question plus directement, je lui fis un léger sourire et lui répondit que oui. Après quelques secondes de silences durant je me demandai pourquoi un tel étonnement en me voyant, elle me dit enfin la raison de ses recherches sur mon père. Elle voulait écrire un article sur moi ainsi que de mon père. Et oui car mon histoire ne pouvait être complète qu'avec celle de mon père sinon ce ne serait point mon histoire. Alors que je me sentais un peu flatter qu'une personne veuille faire un tel article, je m'adressai alors à elle sans aucune hésitation, ni de timidité. Je me sentais à l'aise même devant une personne qui était pour l'instant une inconnue à mes yeux.

« Tout d'abord, j'aimerais vous féliciter du fait que vous vous êtes lancer dans cet interview car peu de personnes connaissent mon père réellement. On entendait parler de lui seulement par un nom et un visage mais sans histoire ni commentaire. Donc cela sera avec joie que je vous aiderai pour votre article. »

J'avais accordé cette entrevue pour deux raisons : la première était parce que je voulais que mon père soit un peu plus connu qu'il était, bien qu'il soit mort. Il méritait un peu de gloire pour tout les travaux qu'il avait mené en tant qu'historien. La deuxième raison venait du comportement de la demoiselle qui se tenait face à moi. Elle avait été franche avec moi et c'était une qualité tellement rare aujourd'hui que je ne pouvais que l'apprécier.
Alors que j'allai l'inviter à s'assoeir sur une table de la libraire, je ne vis pas les deux enfants qui vinrent jouer vers nous. Et pourtant j'aurai dû car l'un d'entre eux bouscula la journaliste et lorsque renversa la pile de livre sur elle. Avant même que je ne puisse réagir, la jeune femme se trouvait par terre avec quelques livres sur elle. Je vis les parents venir vers nous pour s'excuser du comportement de leurs enfants.

« Ce n'est rien, les accidents arrivent parfois. Ne vous inquiétez pas ! » fis-je au parents.

La jeune journaliste leur fit un sourire donc j'en pouvais déduire qu'elle ne leur en voulait pas. Ce n'était que des enfants aussi. Alors que je regardais la petite famille s'en aller, je me retournai vers la jeune femme et commençai à ramasser des livres pour les remettre à leur place. Puis je tendis ma main à la journaliste tout en lui demandant :

« Rien de casser ? »

Après cet incident, je proposai à la jeune femme d'aller faire cette interview sur une table mais isolé de tout ce bruit. J'avais vu en entrant dans la libraire, une table au fond de la boutique. Je lui indiquai le chemin et nous allâmes nous installer là-bas. Comme un gentleman, je poussai la chaise pour qu'elle puisse s'assoeir et allai m'installer en face d'elle.

« Je pense qu'on peut commencer ? On va être tranquille ici mademoiselle... ? Je ne connais pas encore votre prénom.... »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les traces de son père [Kyle]

Revenir en haut Aller en bas

Sur les traces de son père [Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
» Le père noël est une ordure
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Londres :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott-