Partagez|

Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Caitlin A. Turner

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : Lunatique


MessageSujet: Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠] Mer 25 Avr - 18:13


♠ Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! ♠

La journée n’avait pas trop mal commencé… Caitlin s’était fait réveillé de la façon qu’elle considérait comme la plus agréable… Un rayon de soleil lui avait caressait le visage et l’avait réveillé tendrement… Pour une fois, elle était donc de bonne humeur et le fit bien savoir à ses deux acolytes qu’étaient Daemon et Julian. Caitlin les considérait presque comme ses frères et eux la prenait surement pour leur sœur. Leur amitié était sans borne et ils savaient qu’ils pouvaient compter les uns sur les autres… Bref !

La jeune gryffondor alla donc gaiement en cours pendant toute la journée, mais au bout de la 4 heures de cours son dynamisme diminua petit à petit… Elle s’ennuyait… Heureusement, son cauchemar se finit rapidement ! Mais le soleil décida de petit à petit disparaitre derrière des nuages menaçant…. La température c’était donc radoucit et l’atmosphère était devenu plus lourde… Soit une magnifique averse se préparait soit c’était un orage dévastateur… Dans les deux cas il ne faisait pas bon à trainer dehors…

Caitlin qui avait eu le secret espoir de pouvoir aller se promener le long du lac, se vit complétement décourager par ce changement de temps soudain… Alors qu’il avait beau pendant toutes les heures ou elle était en cours, voilà que lorsqu’elle était enfin libre le temps avait décidé de n’être plus clément à ses envies printaniers…. Ce fut donc d’un pas découragé qu’elle se dirigea dans la bibliothèque pour y trouver une quelconque occupation… En effet, la jeune femme avait déjà fini tous ses devoirs pour le lendemain et n’avait pas le cœur à travailler son cours de potion. Elle se dirigea alors vers les étagères de la littérature cherchant un livre qui pourrait la faire rêver… Elle trouva alors son bonheur dans le livre « tristan et Yseult »… Elle en avait toujours entendu parler, mais n’avait jamais pris la peine de le lire… Elle adorait les histoires d’amour impossible, bien que dans la réalité étrangement elle les appréciait moins… En effet, pour Kate sont idylle avec Wyatt était des plus compliqué et tendrait même vers l’impossible… A cette pensée son cœur se serra, mais elle préféra tout de suite oublier ces sombres pensées pour se jeter à cœur perdu dans sa lecture…

Une petite heure plus tard, elle était toujours fascinée par ces mots qui avaient été enchainé de toute beauté… Seulement, elle décida qu’il était temps pour elle de rejoindre ses amis, car le repas allait bientôt commencer… Elle se dirigea vers le comptoir de la bibliothécaire et emprunta l’ouvrage avant de le glisser dans son sac.

En sortant de la bibliothèque, Caitlin vit à travers les vitres que le ciel se faisait toujours aussi menaçant et pourtant cela n’enleva pas sa bonne humeur. Elle se dirigeait alors vers la grande salle pour prendre un bon repas lorsqu’elle entendit des petits sanglots… Alertée, la jeune gryffondor se dirigea vers ces derniers et ce qu’elle découvrit lui brisa le cœur… C’était Saphyr, une petite poufsouffle que la belle avait décidé de prendre sous ses ailes… Elle s’assit alors prés d’elle et la prit dans ses bras pour la réconforter… Une fois qu’elle fut calmée, elle lui demande tout simplement pourquoi elle pleurait… La colère augmenta alors en elle quand elle apprit que c’était encore une fois ce pourri de Serpentard… Celui qu’elle détestait le plus… Dante… En son fort intérieur, Caitlin bouillonnait de rage et avait une grande envie de vengeance… S’attaquer à une Poufsouffle était déjà très facile, mais à une quatrième année encore plus ! Une fois que Saphyr se soit calmée, les deux jeunes filles allèrent à la salle à manger pour reprendre un peu de force….

Une fois arrivée à la table des Gryffondors, la jeune sorcière observa les alentours à la recherche de cette saleté de Dante… Heureusement pour ce dernier il ne se trouvait pas dans les parages…. Elle dîna rapidement, ayant toujours l’idée dans la tête de retrouver le coupable et le lui faire payer… Elle en avait assez de ses agissements et surtout de l’inaction des autres pour le remettre à sa place ! Elle, elle n’avait pas peur et comptait bien lui faire comprendre ! Au pire elle se prendrait la raclée de sa vie …. Mais bon, il parait que se prendre des coups fait avancer alors fonçons !

Caitlin chercha un peu près dans tout le château… Elle regarda à travers la fenêtre découragée… Comment se faisait-il qu’elle n’arrive pas à le trouver ce satané serpent à la noix ! C’était presque à penser qu’il le savait et qu’il voulait la faire tourner bourrique… C’est alors que ces yeux se posèrent sur ce qu’elle cherchait ! Elle le vit sortir du château d’un pas pressé… Tiens donc ? Quelle sournoiserie avait-il encore l’intention de faire ? Cette fois ci il ne s’en sortirait pas comme ça ! Elle se mit alors à courir pour le rejoindre le plus rapidement possible… Une fois sortie, elle le vit au loin dans le parc… Apparemment il prenait une direction toute choisie… Cela ne découragea pas la belle Gryffondor qui se mit à courir à sa suite. Une fois à une distance raisonnable du jeune, elle se mit à lui crier après.


« Albridge ! Albridge vient ici espèce de lâche ! »

Elle s’approchait de plus en plus de lui, prête à lui prendre violement le bras si il ne se décidait pas à lui faire face…. Elle avait décidé que c’était aujourd’hui qu’ils allaient régler leur compte alors ce ne sera pas demain !
Un vent violent se levait petit à petit dans le beau parc de l’école qui s’était tout un coup assombris. Le ciel était magnifique… L’on voyait le soleil baisser doucement vers l’horizon avec ces belles couleurs pastels et de l’autre coté un ciel noir et menaçant prenait le dessus… Caitlin avait froid, mais elle ne laissa rien paraitre, de plus la colère lui donner des ailes… Elle allait enfin pouvoir se défouler contre quelqu’un qui le méritait. Serrant avec attention sa baguette et prête à l’utiliser, elle faisait face au serpent.


code by stitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dante M. Albridge

Elève de 7ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠] Mer 25 Avr - 21:04

Le jeune Dante était particulièrement heureux aujourd'hui, ce soir, la pleine lune ferait son apparition et cela signifiait une chose. Lorsque l'astre filtrerait dans le ciel dégageant sa lueur si froide, le Serpentard se transformerait en Loup-garou. Certains trouve cela immonde et répugnant, mais Dante lui était plus qu'enthousiaste à l'idée de prendre cette apparence. Malheureusement, il devait aussi prendre sa potion Tue-loup, le règlement de Poudlard lui imposait cette contrainte. Cette satané potion lui permettait de garder sa lucidité et sa raison une fois transformé. Cependant, cela ne lui empêchait pas d'aller éventrer quelques animaux dans la Forêt Interdite par pur plaisir. Depuis qu'il avait été mordu à l'aube de ses 14 ans, il éprouvait le besoin d'être violent, il bouillonnait constamment et son fort intérieur était empreint de haine envers presque tout le monde. Il était différent maintenant, différent de la plupart des gens dans cette école. Il puisait une force incroyable dans cette différence et regardait tout le monde de haut. Sa nouvelle identité, cette lycanthropie, cela n'avait pas brisé sa vie, au contraire, cela avait sonné le début d'une nouvelle vie. Une vie dans laquelle il était plus fort, plus confiant et où il ne redoutait personne.

Sa robe de sorcier virevoltait dans le couloir, Dante était sorti de son cours de Métamorphose, quel ennui! Pourquoi transformer quelque chose en hibou alors que lui même allait se transformer en Loup-garou cette nuit. Dante ne manifestait pas un grand intérêt pour les cours à Poudlard à part peut être le cours de Défense contre les Forces du Mal et encore... On nous enseignait des sorts que l'on ne pouvait même pas reproduire, par exemple le Doloris, un sortilège que Dante affectionnait particulièrement. Il ne l'avait jamais lancé sur une personne mais sur un rat dans son foyer pour sorcier aux dernières vacances. Ce sortilège, il compterait bien l'utiliser sur d'autres personnes dans le futur. Dante n'était pas un bon élève, loin de là mais il savait retenir les choses utiles et les réutiliser dès lors que ça pouvait servir ses intérêts.

Le jeune lycanthrope marchait seul, d'un pas assuré et alla rejoindre le réfectoire où il allait prendre son déjeuner. Il s'assit aux côté de Aelyne Darkhell, une fille qui avait un fort caractère, ce qui plaisait à Dante. Elle avait également l'âme d'une meneuse de troupes. Elle s'était entourée de beaucoup de Serpentard dont Dante qui lui servait de garde du corps. Ce statut plaisait à Dante, il effrayait les autres, tapait sur ceux qui manquait de respect à Aelyne, en bref, il usait de la violence et cela lui convenait parfaitement, c'était ce qu'il recherchait dans ce château ennuyeux. Dante mangeait silencieusement jetant de temps à autres quelques regards dans la salle. Il vit rapidement Caitlin Turner des Gryffondor. La vision de cette peste lui fit monter le sang et son visage devint rapidement rouge avant qu'il ne reprenne ses esprits et qu'il termine son déjeuner. S'il y avait bien une personne sur laquelle il voulait lancer le sortilège Doloris c'était bien Turner. Dante échangea quelques mots sans grande importance avec sa voisine de table puis se leva pour rejoindre son dortoir. Son pas était très hâtif, il devait aller chercher un cahier pour son seul cours de l'après midi, Soins aux créatures magiques. Un des cours qui sauvait un peu Poudlard du naufrage! Enfin quand il voyait une licorne il n'avait qu'une envie, mordre à pleine dents ou à pleins crocs dans son flanc.

Il devait être patient, ce soir il sentirait le sang chaud ruisseler sur sa gueule, ses crocs acérés perforerait la chair de ces pauvres animaux innocents. Pour l'instant il devait aller chercher son cahier où il dessinait ses croquis d'animaux. Une fois ceci fait, il sorti du château pour se rendre à son cours.

[...]

Le cours d'aujourd'hui n'avait pas été très intéressant, les deux heures et demie étaient passées très lentement. Dante n'avait fait preuve d'aucun sérieux, il avait griffonné au lieu de faire des croquis soignés. Il avait fait quelques petits dessins à l'humour noir très douteux. On y voyait notamment un Gryffondor pendu sur lequel trois sorciers s'acharnait à lui lancer des sorts. Une fois le cours terminé, il rentra au château. Le ciel s'assombrissait de plus en plus et la pluie allait sans doute tomber cette nuit. Un temps pas très idéal pour un soir de pleine lune mais qu'importe, la transformation aurait bien lieu. Dante se dirigea à son dortoir, il y déposa ses livres, puis se saisit de sa cape de sorcier. Elle était noire, quelques peu élimée voir trouée à certains endroit. S'il était d'un naturel beau garçon, il négligeait son look ainsi que sa manière de s'habiller, ses vêtements étaient usés, ses cheveux étaient constamment en bataille, bref il ne prenait pas soin de lui. Il fallait dire que depuis qu'il était au foyer il se laissait aller volontairement.

Dante laissa filer les minutes puis vers 17 heures il se rendit à l'infirmerie. Il n'avait plus de potions Tue-loup, en temps normal il devait demander au professeur de potion mais là il était occupé à dispenser un cours. Dans ce genre de situation, il fallait se rendre à l'infirmerie, il y en avait toujours un petit stock. Cela le dégoûtait de devoir prendre cette potion mais il n'avait pas le choix. Il glissa la fiole dans la poche de sa robe de sorcier puis sortit de l'infirmerie. Dans le couloir il croisa un groupe de quatre Poufsouffle qui courait l'air rieur. Une jeune fille bouscula Dante en passant. Le Serpentard, réagit immédiatement et d'un coup d'épaule bloqua la jeune fille contre le mur, ses camarades effrayés partirent la laissant ainsi seule face à l'air menaçant de Dante. Le jeune homme posa ses yeux perçant sur le visage de la petite fille, elle devait être en quatrième ou cinquième année. Le regard de Dante ainsi que les traits creux de son visage lui donnait un air effrayant. Dante contracta sa mâchoire, et approcha son visage de celui de la jeune fille très apeurée. elle gémissait, l'implorant presque de la laisser partir.


-Tes parents ne t'ont pas appris la politesse, quand on bouscule quelqu'un... on s'excuse!

Dante fit glisser un de ces longs ongles sales sur l'une des joues innocentes de la jeune élève. Ses ongles, il les coupait rarement et il suffisait qu'il force un peu pour faire une entaille dans la joue de cette fille. Néanmoins, il ne voulait pas qu'on l'accuse d'avoir blessé quelqu'un. il se contenta seulement de repousser violemment la jeune fille en arrière. Celle-ci tomba à la renverse... Dante s'éloigna d'un pas hâtifs, les pans de sa robe flirtant avec le sol dans un mouvement de légèreté.

Il ne mangerait pas ce soir, il préférait sortir et attendre que la lune ne se montre. Il se rendit dans le hall et poussa la grande porte. Un vent assez violent soufflait, le temps s'était dégradé continuellement. Quelques gouttes de pluies martelait ses mains. Dante enfila sa longue cape de sorcier puis se pressa pour rejoindre la lisière de la forêt interdite.

Il marchait rapidement comme s'il cherchait à fuir quelque chose. Peu de personnes savaient que c'était un Loup-garou, il ne voulait pas non plus que tout le monde le sache, c'est pourquoi il se cachait un minimum. Néanmoins, il fut comme foudroyé dans sa marche quand son nom retentit fortement à deux reprises. Il se stoppa un moment, puis reprit sa marche à une vitesse moindre. Il avait reconnu cette voix insupportable, c'était Caitlin Turner. La colère monta en lui mais il ne daigna se retourner.


-Dégage de là Turner, je n'ai pas de temps à perdre avec une fiente de chouette comme toi! dit -il dans sa marche.

Dante s'apprêtait à sortir sa baguette, il avait plongé une main dans sa cape. Il entendait Turner, qui revenait à sa hauteur, il n'avait pas envie de voir son visage de strangulot. D'un geste brusque il sortit sa baguette et se retourna. Il ne savait pas si Caitlin l'avait vu car la pluie commençait à s'abattre de même que le vent soufflait de plus en plus fort.

-Incarcerem! lança t-il!

Deux chaînes jaillirent de sa baguette en direction de la Gryffondor, il espérait qu'elle soit ligotée même si ce sort pouvait s'esquiver.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caitlin A. Turner

Elève de 6ème année - Gryffondor

Humeur : Lunatique


MessageSujet: Re: Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠] Lun 11 Juin - 16:41


Tu me cherches, tu me trouves.

Son cœur battait la chamade… Et non ce n'était pas par amour, mais bien par haine. Elle savait qu’elle n’était pas dans une situation où elle aurait forcément le dessus…. De plus Dante avait une carrure imposante il fallait bien l’avouer qu’elle avait l’air bien frêle à ses côtés… Mais il ne fallait pas oublier que les Gryffondors étaient des personnes bien téméraires, Caitlin représentait donc très bien cette maison à ce moment précis…

Le vent était violent et faisait virevoltait ses cheveux autour de son visage, heureusement pour elle, elle l’avait de face et donc sa vue n’était pas obstruée. Lorsqu’elle cria son nom de famille le serpent venimeux s’arrêta pour rendre sa marche comme si de rien n’était. Cela l’agaça encore plus, elle n’allait pas se laisser ignorer de la sorte. Elle continua de marcher à sa suite d’un pas rapide. Une pluie glaciale commença à tomber dans le parc du château ce qui n’aidait pas la jeune fille à se réchauffer. Les insultes qu’il lui lança passèrent comme une lettre à la poste. Caitlin avait l’habitude de ces insultes à deux sous et ne s’en préoccupait à présent plus du tout. Une seule insulte pouvait la blesser, mais celle-là personne ne la connaissait. Elle serra tout de même sa baguette, s’attendant bien entendu à de la violence de la part de Dante. Ce mec était dangereux que ce soit par la magie ou tout simplement physiquement… Elle se souvenait encore de leur première rencontre où il avait porté la main à son col… cette pourriture ne devrait en aucun cas être ici ! C’était un fou et elle le haïssait.

Mais cela ne l’arrêta pas dans sa course ce qui apparemment agaça assez le garçon pour qu’il dégaine enfin sa baguette. Elle avait réussi ! Cela serait considéré comme de l’auto-défense après tout ! Enfin c’était d’un point de vu utopique. Elle savait que si ils se faisaient chopper par quelqu’un ils iraient tous les deux en retenue et feraient perdre des points à leur maison, mais qu’importe si il fallait faire des sacrifices pour lui donner une bonne raclée ! Il lui lança un sort, deux cordes jaillir de sa baguette pour se diriger à pleine vitesse sur elle, une fois ligotés aucun mouvement n’était possible… Ni une ni deux, elle dégagea sa baguette et cria :


« Lacarnum Inflamare !»

Un éclair rouge sortit de sa baguette pour toucher de plein fouet la corde, qui s’enflamma. Caitlin s’écarta par précaution de la direction de la corde, puis lança un regard noir à Dante.

« Tu vas me le payer saleté ! » marmonna-t-elle pour elle-même.

Ce fut ça son tour de lancer un sort. Le ciel s’assombrissant encore, le soleil venait de disparaître et bientôt sa lumière s’en irait avec lui. Elle se concentra quelques secondes et cria.

« Silencio ! »

Un éclair bleu déchira l’air déjà électrique pour se diriger à grande vitesse vers le jeune serpentard. Caitlin espérait ainsi le faire taire une bonne fois pour toute, mais elle savait bien que ce n’était pas un simple sort qui allait lui faire perdre les moyens…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dante M. Albridge

Elève de 7ème année - Serpentard


MessageSujet: Re: Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠] Lun 2 Juil - 0:20

Le jeune Serpentard aurait aimé bondir sur Turner, la mordre et voir son sang se répandre sur la verdure du parc. Il détestait cette peste, elle était collante, toujours à lui lancer des regards noirs, à le provoquer... Nul doute qu'il voulait la faire souffrir. Un jour, elle expérimentera les effets d'un sortilège de Doloris... Plus que quelques mois à attendre. Lorsqu'il quittera Poudlard, Dante serait dès lors un fugitif, un hors-la-loi vivant caché, pourquoi pas à la solde du Seigneur des ténèbres. Son but était de faire le mal autour de lui et plus encore aux gens qu'il haïssait! Turner, cette sale Gryffondor était bien évidemment en tête de liste et s'il n'arrivait pas à l'atteindre elle, il atteindrait ses proches, il en avait l'intime conviction. Ce qu'il se passait entre eux, à Poudlard, dans cette enceinte, entre ses murs pétri de règles et de code de conduite, tout cela n'était que de petites passes, des sautes d'humeur. Les choses sérieuses débuterait dèslors qu'ils seront hors de cette école! Il avait l'impression que quelques chose les liait et que quoiqu'il arrive, ils n'arriveraient jamais à se perdre de vue... ce qui dans un sens le dégoûtait mais dans un autre le réjouissait. En effet, on prend toujours un malin plaisir à affronter son rival même si la vue de celui ci nous nous débecte.

Le parc était recouvert d'un ciel menaçant où filtrait la pluie, balayée par un vent relativement puissant. La nuit approchait de plus en plus tout comme Caitlin Turner qui était presque revenue à hauteur de Dante. Perdant sa patience et détestant qu'on puisse se permettre de le suivre pour le sermoner, Dante avait essayé d'immobiliser la Gryffondor en lui lançant le sortilège Incarcerem. Les cordes qui jaillirent partirent en fumé lorsque la jeune peste les fit brûler d'un sortilège. Elle rétorqua par la parole, d'un air plutôt menaçant.


-C'est ça! Fous le camp Turner ou bien je risque d'être vraiment méchant avec toi! Son regard noir et perçant qui en avait terrifié plus d'un se figea dans celui de Turner avec un air de défi

Rapidement cette saleté de Gryffondor répliqua par un sortilège, le Silencio

*Protego*

De manière informulée, Dante dévia le sortilège de sa baguette. L'éclair bleu alla se planter dans un arbre un proximité laissant entendre une légère explosion. Un petit rictus marqua le visage du jeune lycante, c'était tout ce qu'elle savait faire, un pauvvre Silencio? Des sortilèges de troisième année tout ça! Elle avait cherché à le rendre muet, mais en aucun cas à le blesser. Dante lui n'aurait pas cette courtoisie, il voulait lui faire mal!

-Diffindo! lança t-il accompagnant ses paroles d'un geste vif du poignet.

Son sortilège partit, visant a entaillé la chair de son adversaire à un endroit précis, ici il ne s'était pas gêné pour viser le visage de sa rivale..

Le jeune homme regarda rapidement le ciel espérant qu'il puisse s'éclaircir à la tombée de la nuit, il était clair que Turner avait intérêt à s'enfuir avant que Dante ne puisse se transformer où bien il ne se priverait pas de se jeter dessus et de la mordre à plein crocs. Le serpentard était assez impulsif et bouillonnait... Une haine viscérale et brulante coulait en lui envers tout ceux qu'il n'appréciait pas en l'occurrence, Turner, qu'il avait envie de faire souffrir. Il espérait d'ailleurs que son sortilège allait toucher sa cible. Turner avait beau être débile à vouloir l'affronter comme cela, elle savait néanmoins se protéger contre des sortilèges. Si cela était le cas, Dante durcirait l'échange. Une des caractéristiques du lycante était la vitesse d’exécution., il pouvait lancer des sortilège à une cadence assez élevée. Cela notamment depuis qu'il se sentait en symbiose avec son statut de loup-garou. Il avait gagné en rapidité et en fluidité d'exécution. Il avait beau être un cancre et un élève peu appliqué, il connaissait beaucoup de sortilèges. Pour quelqu'un qui voulait passer son temps à répandre le mal autour de lui, cela était assez normal. Il avait beau ne rien y connaître en métamorphose, en divination, en potion ou bien encore en astronomie, il était néanmoins un sorcier redoutable et un adversaire coriace en duel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠]

Revenir en haut Aller en bas

Il ne faut pas chercher les grosses bébêtes... Même pas peur ! [PV : Dante ♠]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» On a arrêté de chercher les monstres sous notre lit quand nous avons réalisé qu'ils étaient à l'intérieur de nous. ✗ caly
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard :: Poudlard :: Dehors :: Le Parc-